lundi 30 octobre 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (76) du 30 octobre 2017



Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a world of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


Le semaine dernière je n'ai lu que 2 romans mais ils étaient excellents.
Cela m'a permis d'avancer une série et de découvrir ENFIN Cathy Cassidy car oui, c'est le tout premier roman que je lis de cette auteure alors que je les ai quasiment tous dans ma pal numérique.


2/ Que suis-je en train de lire?


Bon je triche un peu car je ne l'ai pas encore commencé mais il sera dans quelques heures. Je me gardais ce livre exprès pour les 30 et 31 octobre car de ce que j'ai pu voir ou lire dessus, il est juste parfait pour Halloween.


3/ Que vais-je lire ensuite?


Je n'ai pas vraiment d'idée précise encore sur ce que je vais lire ensuite. Soit des SP, soit des livres de ma PALM de novembre, soit un peu des deux.
Par contre, je rends ces 2 BD demain donc faut absolument que je les lise ce soir ou demain matin.



Et vous, quel est votre bilan de la semaine passée?


In my mailbox (43) du 29 octobre 2017

 
Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.



Cette semaine, 4 romans ont rejoint ma P.A.L dont 1 seul au format papier.

Tout d'abord, mes services presses :


Je remercie Babelio et les éditions Léha pour Les chroniques hérétiques, tome 1.
Je remercie les éditions Anyway pour Galatéa, tome 1 qui me fait envie depuis son ancienne éditions Valentina. Je vais enfin pouvoir le découvrir.

Viens ensuite un achat numérique neuf et un cadeau d'un ami :


Les éditions Skaron Kena font régulièrement des promos sur un titre précis et peu importe le format. J'en ai donc profité pour me prendre Larme Sélène à moindre coût.

Et un ami m'a offert la version numérique de Remade qui me faisait très envie et en même temps, certains avis me font un peu peur. On verra bien ce qu'il en est au moment de ma lecture même si j'ai déjà lu un extrait cet été.


Et vous, quelles sont vos acquisitions de la semaine?

vendredi 27 octobre 2017

L'ombre du golem de Eliette Abécassis et Benjamin Lacombe


Éditeur : Flammarion Jeunesse
Parution : 27 septembre 2017
Pages : 167
Prix : 25€

Synopsis :

A Prague, en 1552, les Juifs sont persécutés. Un rabbin crée un être de glaise chargé de protéger sa communauté. Alors, le pouvoir en place, inquiet, enlève Zelmira afin de l'utiliser comme monnaie d'échange contre le Golem, cet être fantastique.

Mon avis :

J'ai aimé la façon dont l'histoire commence. On rencontre Zelmira, grand-mère qui se décide à raconter son histoire à ses petits enfants en prenant la plume. Elle les met en garde concernant le fait que certains éléments vont leur paraître insensés, mais qu'il s'agit pourtant bien de la vérité.
On découvre donc cette histoire de son point de vue, comme si nous étions à sa place au moment précis où elle vit les choses.

Zelmira est une petite fille qui vit avec une mère fabricante d’élixirs, un père marchand qui tente de vendre la marchandise élaborée par sa femme, un petit frère bien différent d'elle et une petite sœur d'à peine un an. Les temps sont durs et sa famille ne roule pas sur l'or. 

L'Empereur Rodolphe souffre d'un maux inexplicable et est conseillé par un homme odieux, barbare et avide de pouvoir : le moine Thadée, qui pense que si le pays se porte mal c'est uniquement la faute aux juifs qui vivent exclus de la communauté.

La personne à la tête de la population juive est le grand rabbin de Prague, surnommé "Le Maharal". Suite à la persécution dont lui et ses semblables sont continuellement victimes, il décide d'avoir recours à une chose bien précise afin de créer un protecteur, ou plus précisément un Golem protecteur. Ce qu'il n'imaginait pas c'est qu'une petite fille l'avait vu à l'oeuvre et que cet événement changerait sa vie de bien des façons.

Zelmira est une petite fille intelligente, maligne, curieuse, douce, gentille, assez silencieuse au sein de sa famille mais bavarde avec le rabbin, et insatiable niveau connaissances et découvertes du monde.
Sa vie de famille n'est pas des plus joyeuses mais chaque escapade auprès du Maharal et de sa femme, la rend heureuse et joyeuse. Avec eux, elle se sent enfin à sa place. Mais tout ne sera pas aussi simple, elle va découvrir ce qu'est la haine, la persécution, les complots, la trahison, le malheur, les désillusions et l'amour. Sans le vouloir, elle va se retrouver au milieu d'une guerre qui n'est pas la sienne et qui pourrait bien lui coûter la vie.
C'est une petite courageuse et extrêmement attachante que j'ai adoré suivre.

Le Maharal est un homme de foi qui fait de son mieux pour protéger ses semblables et leur apporter du réconfort au quotidien. Malheureusement, la haine que leur porte le moine Thadée est au-delà de toute compréhension. Même en ayant été exclus de Prague, cela ne lui suffit pas, il s'est promis de faire pendre le rabbin avant le fin de l'année et d'exterminer tout son peuple. Il ne trouve qu'une seule solution possible : créer un golem qui recevra pour ordre de les protéger coûte que coûte. Avec cette création il espère bien que les juifs seront enfin tranquille, mais visiblement Thadée ne compte pas s'arrêter là. C'est un homme honnête, bon, soucieux des autres, un homme de foi malgré les nombreuses épreuves qu'ils subissent tous, intelligent et pragmatique. Sa famille se résume à sa femme, Perl jusqu'à ce qu'ils fassent tous deux la rencontre de Zelmira. Un lien les unira tous les trois au-delà de leurs espérances.


Il est rare que je ne vous présente pas 3 personnages dans une chronique. Seulement, je ne sais pas lequel choisir et quoi en dire. Du coup, je vous propose de rencontrer les autres par vous-même. Et puis, il faut bien garder une part de mystère, non?

La plume de l'auteur est belle, tout en finesse et facile d'accès pour les enfants. 
J'aime beaucoup la façon dont Éliette Abécassis a choisi de raconter cette histoire. On se retrouve immergé sans le moindre mal et dès les premières pages.
 On fait un voyage dans le temps, qui n'est pas sans nous rappeler la seconde guerre mondiale et le nombre important qu'elle a fait de victimes parmi la communauté juive (entre autres). L'histoire est fluide, intéressante, dynamique addictive et incroyable. Je ne sais pas pourquoi mais la construction du récit et les morales qui jalonnent les pages me font penser à un conte merveilleux. Je dois bien avouer que mes connaissances sur le mythe du Golem sont archi nulles donc j'étais ravie de le découvrir de cette manière. L'auteure fait passer un important message sur la différence, la tolérance et le fait que l'amour n'a pas de frontière ou de liens du sang, mais aussi que l'être humain peut être capable du meilleur comme du pire. Il ne faut jamais l'oublier au risque de revivre les erreurs du passé. Le seul petit bémol que je soulignerais est le fait que comme pour les contes, j'ai un sentiment de trop peu. J'aurais aimé en avoir plus et avoir plus de détails sur ce qui se passe ensuite.
Je pense me pencher très sérieusement sur les autres livres de l'auteure, car visiblement, ce n'est pas ce qui manque.
Benjamin Lacombe illustre parfaitement bien l'ambiance même de ce récit. Certaines illustrations sont très sombres tandis que d'autres sont plus lumineuses. Le travail est remarquable et le choix des couleurs judicieux. On alterne entre doubles pages couleurs, page simple en noir et blanc, mais aussi parfois juste un petit dessin par-ci par-là. J'adore ce qu'il a fait ici.
Et il faut saluer également la mise en page et le travail éditorial qui a été réalisé et qui n'a sans doute pas été une mince affaire.
Certes 25€ représente une belle petite somme, mais au vu de l'ouvrage splendide qu'on peut tenir entre nos mains, je trouve que c'est justifier.

En résumé, un ouvrage à tomber par terre. Un travail éditorial complètement dingue, des illustrations à vous couper le souffle et une histoire intéressante, originale et prenante à la manière d'un conte. Une héroïne attachante, courageuse et curieuse qu'on aimerait tous adopter. Je ne peux que vous le recommandez et ce dès 13 ans. Un album qui ravira aussi bien les adolescents qu'il émerveillera les adultes.

Si vous souhaitez avoir une idée des illustrations intérieures, je vous conseille de cliquez ici.

Extraits :

"Je suis arrivée à un âge certain mais je n'ai toujours pas raconté mon histoire, cette histoire que j'ai dû garder secrète pour des raisons que vous comprendrez plus tard. Je voudrais vous la dire, du mieux que je le peux, même si parfois elle vous paraîtra folle ou insensée. Je dois témoigner de ce que j'ai vu, afin de vous révéler l'étrange secret qui a bouleversé ma vie à jamais - et celle de l'humanité pour toujours."

"Le Maharal caressa sa barbe et ferma les yeux, comme pour mieux se concentrer. En faisant ce geste, il semblait puiser la sagesse en lui et chaque fois qu'il effleurait son menton, il hochait la tête en se balançant légèrement, comme pour adresser une prière à Dieu afin qu'il l'aide à voir clair. Il ouvrait de temps en temps un œil devant le spectacle de ses disciples qui se querellaient et le refermait, préférant les laisser penser qu'il s'était assoupi. Et puis, tout d'un coup, il sembla sortir de sa rêverie."

"Les premiers feux de l'aurore colorèrent la Vlatva d'une lumière rouge, ainsi que le lit de limon d'où était issu le Golem. Alors je me suis enfuie. Je suis partie et j'ai couru, d'une seule traite, jusqu'à chez moi. Les rues étaient désertes. Mes parents m'attendaient, en colère, sur le pas de la porte. Je me souviens encore de la correction que je reçus ce jour-là! Ma mère tout en fureur prit son balais pour me frapper, en plus de la correction que je venais de recevoir de mon père. Je n'avais pas le droit de sortir pendant une semaine. Mais j'avais assez de souvenirs et de questions pour m'occuper et l'envie grandissante de retourner voir ce fameux Golem, cette créature incroyable, invention du plus grand génie de Prague!"










jeudi 26 octobre 2017

Les filles de Brick Lane, tome 2 : Sky de Siobhan Curham


Éditeur : Flammarion Jeunesse
Parution : 30 août 2017
Pages : 359
Prix : 15€

Synopsis :

Premier jour de cours pour Sky. Entre les devoirs et la pression des examens, trouvera-t-elle du temps pour ses amies et pour exprimer ses envies de liberté?

Peut contenir des spoilers sur le tome précédent!

Mon avis :

Ayant adoré le premier tome sur Ambre, j'étais impatiente de pouvoir découvrir ce second tome.

Dans ce second tome, on retrouve Sky, Ambre, Maali et Rose. La vie continue à Brick Lane, mais de nouvelles épreuves attendent nos héroïnes. Ce tome est plus inquiétant, plus important, plus sombre que le précédent. Ici, il est question de la recherche de soi-même, d'harcèlement scolaire, de l'homosexualité, de la maladie et la peur de perdre les êtres chers, de la peur du regard des autres mais aussi de la méchanceté des adolescents entre eux, de la découverte du système scolaire, de ce que cela engendre, des contraintes et de la pression permanente exercée sur les élèves. Mais il est aussi et toujours question de l'amitié, de l'espoir, de la famille, des rêves, des envies et des moyens que l'on se donne pour atteindre les différents buts d'une vie. J'ai encore une fois adoré ce roman.

Sky est notre héroïne principale dans ce tome. Toujours fidèle à elle-même, elle va devoir faire face à quelque chose qui l'angoisse profondément. En effet, elle va faire sa toute première rentrée scolaire à l'âge de 16 ans. Jusqu'ici, c'était Liam, son père qui lui dispensait les cours. Seulement il doit se libérer du temps pour pouvoir prendre de nouveaux clients et mieux gagner sa vie. Ce choix n'est pas au goût de la jeune fille et malheureusement pour elle, aucun compromis ne sera possible.
Pour Sky, le système scolaire s'apparente à faire des élèves des "robots" tous formés sur le modèle de l’exigence et de la perfection. Le système lui déplaît fortement et elle n'hésitera pas à le dire. Trop de devoirs, trop de contraintes, trop de pression et un pourcentage d'élève qui ne tiennent pas le rythme de plus en plus affolant. Pour elle, s'en est trop et elle compte bien ne pas en rester là.
J'ai énormément apprécié l'évolution de Sky. Même si c'est une adolescente discrète, ici, elle fait preuve de plus de détermination que jamais. Elle va oser dénoncer ce qui ne vas pas, proposer des solutions, se heurter à des refus et pourtant, elle ne baissera pas les bras. Elle se montre déterminée, elle est plus forte que ce qu'elle ne pensait, plus courageuse, quelque part plus libre aussi. Mais tout n'est pas parfait. Parfois elle doute, elle s'éloigne de ses amies tout en leur cachant la véritable raison, il lui arrive de mentir ou d'être distraite, elle s'investit de plus en plus dans ses poèmes et fera la rencontre d'un charmant garçon. Je comprend parfaitement sa raison, mais un peu moins pourquoi elle n'explique tout simplement pas la vérité au lieu de mentir. Parviendra-t-elle à tout mener de front sans y perdre ses amies ou s'y perdre elle-même?

Ambre quant à elle, va devoir gérer quelque chose de plus personnel et qui l'empêche d'avancer comme elle le souhaiterait. Elle est à la recherche d'elle-même et aimerait savoir d'où elle vient.  Elle aime ses pères plus que tout , mais à besoin de rencontrer sa mère biologique pour obtenir les informations manquantes qui l'obsèdent. Mais, y parviendra-t-elle? Sa mère acceptera-t-elle de la rencontrer et d'y répondre?
Ambre à l'air de penser qu'elle est "incomplète", elle ne sent plus aussi à l'aise parmi les filles et souffre de ce manque d'information. Sa vie au lycée est assez compliqué. Entre son style vestimentaire et le fait qu'elle ait deux pères, elle est victime de Chloé et sa bande qui ne font pas dans la demi-mesure. Attaques verbales, insultes, etc... elle ne souffre ni plus ni moins que de harcèlement scolaire et personne ne semble en prendre conscience. Néanmoins, elle garde la tête haute et fait de son mieux pour ne pas se laisser atteindre. Mais que faire quand vos détracteurs trouvent votre blog et continue à s'acharner une fois chacun rentré chez soi? 
J'ai été touchée par son personnage et j'avais envie de la serrer dans mes bras pour la réconforter et lui dire que, même si il lui manque des informations, ça ne l'empêchera pas d'accomplir de grandes choses. Ambre est une personne intelligente, passionnée, qui fait preuve d'empathie, qui est volontaire, courageuse, attentionnée, parfois maladroite, mais sur qui on peut toujours compter et ce, même quand sa vie n'est pas un long fleuve tranquille. Une personne aussi différente qu'importante.

On retrouve également Maali qui sent bien que quelque chose ne vas pas avec son père, mais qui n'obtient que des réponses bateaux. Ses parents ne veulent pas l'inquiéter mais au final, ils lui mentent et elle finit encore plus angoisser. Quand elle découvrira la vérité, son monde s'écroulera. Elle va devoir faire face à la maladie, à la peur du lendemain, à la peur de perdre un être cher tout en étant là pour ses parents et son petit-frère. Même si c'est dur elle se montre incroyablement forte et courageuse devant les siens, elle veut être présente quoiqu'il advienne, mais sa foi est remise en question. Elle ne sait plus si elle doit croire en une divinité supérieure avec tout ce qui se passe et ne sait plus trop où elle en est.
Maali est une héroïne réfléchie, courageuse, discrète, qui ne montre pas facilement ce qu'elle ressent et qui a toujours peur de déranger les autres. Elle est entière, dévouée, honnête et fait toujours preuve de tolérance. Les obstacles qui se dresseront sur son chemin ne seront pas de tout repos, mais elle pourra toujours compter sur le soutien de ses amies.
Une chose est sûre, il me tarde de découvrir le tome qui lui sera consacré.

On retrouve également Rose, Liam, Savannah, Ash, Francesca et de nouveaux personnages font leur apparition.

A peine quitter, les filles de Brick Lane me manquaient déjà donc vivement le prochain tome!!!

La plume de l'auteure est toujours aussi plaisante à lire et addictive. Ce n'est pas un roman qui enchaîne action sur action et pourtant, une fois plonger dedans il est impossible de le lâcher. Le fait de passer d'un personnage à l'autre à chaque fois au pire moment, fait de ce livre un vrai page turner. Je suis contente de ce choix pris par l'auteure car aucun personnage ne reste sur le côté trop longtemps et en même temps, on veut le retrouver au plus vite. J'adore cette histoire 😍 et si les autres tomes sont aussi bons que ces deux-là, j'en redemande volontiers. J'aime le contexte, les personnages, les embûches et les rêves créer par Siobhan Curham pour chacune de nos héroïnes. J'aime les valeurs qu'elle y met, les thèmes forts et d'actualité qu'on y retrouve, les différences entre tous les personnages, le meilleur comme le pire de chacun est présent, ils évoluent et prennent en considération les événements passés pour avancer sur le chemin tortueux de la vie. C'est une belle leçon d'amitié et une belle leçon de vie pour les lecteurs adolescents aussi bien que pour les adultes.
Chacun y trouvera son compte et je pense que chacun se retrouvera dans un aspect ou un autre de cette belle histoire. L'auteure nous offre un récit crédible et touchant.

En résumé, un second tome aussi bon que le premier, si ce n'est meilleur. Nos héroïnes évoluent, grandissent et les difficultés sont plus importantes et sombres. On retrouve tous les personnages du premier tome avec plaisir et on en découvrent d'autres qui n'ont pas fini de nous surprendre. 4 filles différentes réunies dans l'adversité grâce à une amitié infaillible.
Une saga que je recommande fortement avec des thématiques qui parleront au plus grand nombre et qui ne pourront pas vous laissez de marbre. Le tout avec une jolie plume toujours aussi agréable et prenante.



Extraits :

"Daniel n'était peut-être pas son père biologique, mais il savait lire ses états d'âmes mieux que personne. Il sentait le moindre changement d'humeur sans qu'Ambre ait besoin de dire un mot. D'habitude, elle adorait qu'il ait ce talent qui rendait leurs conversations tellement faciles; mais pas ce soir-là. Elle ne supportait pas de devoir lui dure ce qui venait de se passer. Raconter l'histoire à voix haute la rendrait réelle."

"Il avait l'air si heureux et plein de vie, simplement d'être là, sur une balançoire rouillée dans un parc humide. Maali pensa qu'il fallait immortaliser ce moment, et elle chercha vie son téléphone pour le mettre en position prises de vues. Namir riait en montrant du doigt un chien gris qui arrivait depuis la pelouse. Il s'élança plus fort."

"En montant l'escalier, puis en traversant le couloir, Rose réussit à ne pas pleurer, mais dès qu'elle atteignit sa chambre, elle se jeta sur son lit et laissa couler ses larmes. Elle pleurait pour toutes les occasions où elle s'était sentit ignorée, écartée par ses parents, toutes les occasions où elle avait senti qu'elle passait loin derrière leurs carrières et leurs réputations. Lorsque, plus jeune, elle avait été élevée par des nounous et des fille au pair qui passaient leur temps à la questionner sur ce que faisaient ses parents, et à fouiller dans leurs affaires. Et surtout, ce qui la faisait pleurer, c'était de voir que même avec les crises passées, sa mère n'avait pas changé. Quelle que soit la situation, Savannah penserait d'abord à elle-même."

Cœurs naufragés de Maui Basquin


Éditeur : Auto-édition
Parution : 29 septembre 2017
Pages : 167
Prix : 13.99€ (papier) - 2.99€ (ebook)

Synopsis :

"J'arrive."
Un murmure à la mer, un murmure à Jim. Je cours vers elle, vers lui. Puis, quand j'arrive à la lisière de la plage, je me stoppe brutalement. Hésitante, je la regarde. Ai-je assez de courage pour y aller? Je hoche la tête comme pour m'en convaincre. Il faut que je sois forte, la mer peut me battre encore une fois. Je mets un pied dans le sable et une grimace se dessine sur mon visage. Ici, il fait mal aux pieds. La douleur infime fait déferler une vague de souvenir. C'était il y a quatre ans, et pourtant je m'en souviens comme si c'était hier. Je me revois, courir vers la plage. Courir comme si la mort était à mes trousses. Sa mort. Il y a quatre ans, j'ai passé trois jours sur cette même plage, sans bouger, en fixant la mer dans l'attente de son retour. Il n'est jamais revenu. Était-il mort? Les vagues l'avaient-elles emporté loin de moi? Où pouvait-il bien être?
Depuis qu'il est parti, la mer est ma plus grande ennemie.

Mon avis :

Ayant beaucoup aimé les romans précédents de l'auteure, j'ai eu envie de découvrir cette nouvelle histoire.
Dans ce livre, on va suivre Brittany, une adolescente qui a malheureusement perdu son frère quatre ans plus tôt. Passionné de surf, il a été emporté par les vagues et n'est jamais réapparu. Depuis ses relations avec ses parents ont radicalement changé. Elle fait ses études en pensionnat et ne les voit que très rarement. Cet été elle les rejoint dans un club de vacances et constate, qu'ils n'ont même pas fait l'effort de venir l'accueillir. Elle sait alors pertinemment ce qu'il l'attend : des vacances ennuyeuses où elle ne fera que les croiser et une profonde solitude.
Mais c'était sans compter la présence de Julien avec qui elle passera de nombreux moments et, celle de Jeremy qui l'exaspère profondément.

Brittany a le look typique de la bimbo blonde et superficielle à souhait. Son passe temps favori? Le shopping. A ce moment là, je me suis dit que c'était pas gagné car c'est typiquement le genre de personnages qui m'énerve. Et pourtant... On va très vite se rendre compte qu'elle est bien plus que ça et qu'elle est bien loin de l'héroïne stéréotypée. Elle s'apprête à passer le cap des 18 ans et ses parents oublient carrément que c'est son anniversaire. Elle est blessée, un peu en colère et a bien du mal à accepter et avancer suite à la mort de son frère, surtout dans un tel contexte familial. Elle se sent seule, perdue et se demande bien pourquoi elle est venu les rejoindre. Heureusement, elle pourra compter sur la présence de Julien pour passer de bons moments, et sur celle de Jeremy pour la rendre dingue.
C'est un personnage qui n'a pas vécu des choses faciles, qui n'a plus vraiment de lien familial et qui est perdue. Elle est aussi intelligente, courageuse, parfois drôle, parfois agaçante, franche et têtue.
J'ai été touchée par son parcours et la rupture qu'elle subit au sein des siens. C'est dur de continuer à avancer quand notre cœur est brisé. Par contre, je trouve qu'elle change un peu trop vite d'avis à mon goût.

Julien est un adolescent de 16 ans. Il est l'ami idéal. Toujours de bonne humeur, il ne se prend jamais la tête, a toujours une bonne idée pour se divertir, drôle et sait être un bon confident. Grâce à lui, Brittany passera enfin des vacances digne de ce nom et pourra en profiter pour se détendre et commencer à aller de l'avant. Il apporte joie et liberté à notre héroïne ce qui n'est pas une mince affaire. Il est agréable, toujours prêt à partir à l'aventure et attentionné. Malheureusement, on en sait pas beaucoup plus sur lui et je trouve cela dommage. J'aurais aimé qu'on le découvre plus en profondeur.

Jeremy est un jeune homme assez particulier. Il déteste la superficialité et a un vrai caractère de cochon. Ses rencontres avec Brittany sont explosives. Si il est présent au même endroit qu'elle, ce n'est pas pour se la couler douce, mais pour bosser. En effet, Jeremy part tous les ans en mission afin de venir en aide aux animaux et préserver les différentes espèces. Cette année il est présent pour les tortues. Leur but récupérer les œufs pondus dans le sable afin de les mettre en sécurité jusqu'à éclosion. Sans cela, un pourcentage très faible survivrait. Vu que Brittany a fait mine de s'intéresser à ses missions, il décide de venir la chercher pour qu'elle y participe à sa manière. Il était loin de se douter que ça changerait sa vision de la jeune fille et que finalement, elle cache bien son jeu. Mais il fera également une découverte des plus étonnantes.
C'est un personnage intelligent, espiègle, qui a de la compassion pour les autres et surtout pour l'espèce animale, qui prend ses missions à cœur, qui peut être délicat tout comme brut de décoffrage dans sa façon de parler, gentil ou tête à claques, drôle ou trop sérieux, mais une chose est sûre on peut toujours compter sur lui.

Maui Basquin nous offre une histoire bien différente ce qu'elle a pu faire précédemment. Ici, l'histoire parle de la perte d'un être cher, de comment on peut continuer à avancer sans cette personne, mais aussi de la déchirure familiale qu'il peut exister après un tel drame. Ce sont des sujets forts et poignants. L'histoire est plaisante et intéressante, mais pour moi, elle est trop courte. J'aurais aimé en savoir plus sur nos personnages masculins et avoir un épilogue plus long ou plus loin dans le temps. En gros, je pense que une centaine de pages en plus auraient été nécessaire pour que l'approfondissement soit complet et qu'on ait toutes les réponses à nos questions.
Néanmoins, j'ai passé un agréable moment de lecture et j'ai été touchée par cette histoire, par cette perte et ce qui en découle. La plume de l'auteure est toujours aussi fluide et prenante. Maui Basquin n'a eu aucun mal à me faire plonger dans son récit, malgré le fait que je ressorte un peu frustrée de cette lecture. Ses personnages ont tous un petit quelque chose qui nous pousse à vouloir en apprendre davantage sur eux, ce qu'ils sont vécus et fait d'eux de ce qu'ils sont aujourd'hui, sur les raisons de cette déchirure familiale, etc...

En résumé, une histoire que j'ai pris plaisir à découvrir avec des thèmes forts et poignants. Des personnages auxquels on s'attache malgré leurs défauts, une plume agréable et addictive, une belle histoire, mais un manque d'approfondissement dû à la longueur du roman qui me laisse sur ma faim.



Extraits :

"Il s'assied sur le siège d'en face. D'ici, j'ai le loisir de pouvoir l'observer. Il est brun, assez bronzé. Il me fixe avec insistance, gênée, je baisse la tête. Il a de magnifiques yeux, noisette, très lumineux. Si brillants, qu'il me semble percevoir des reflets dorés. Durant les cinquante minutes d'attente, je ne peux m'empêcher de lui lancer des regards. Auquel il ne répond pas. Dans les films tout aurait été simple, il aurait suffi d'un sourire pour qu'il vienne à ma rencontre. Sauf que la vie comme dans les films, n'existe pas alors au lieu de lui sourire, je détourne les yeux."

"Elle confirme ce que je redoutais, elle a perdu quelqu'un. Elle fait une drôle de grimace, mais ne baisse pas les yeux une seconde. Je devine à quel point cela doit être dur de parler au passé de quelqu'un qu'on aime. Je suis sur le point de lui dire à quel point je suis triste pour elle, mais elle me coupe dans mon élan."

"Je suis sur la plage depuis plus d'une heure, je me rappelle tous les détails de la nuit que j'ai passée. C'était fabuleux, incroyablement parfait. Je regarde l'horizon, j'espère croiser Jeremy, mais ce n'est pas le cas. Je suis encore étonnée qu'il soit venu me chercher malgré ce que je lui avais dit, comme s'il préférait tout oublier pour me faire profiter du spectacle. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas été aussi heureuse et tout ça grâce à lui."

mardi 24 octobre 2017

Top Ten Tuesday du 24 octobre 2017

Source de l’image : http://frogzine.weebly.com


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Vos 10 blogs littéraires préférés.

Il n'y a pas d'ordre de préférence ni tous les blogs que j'aime suivre, simplement les 10 blogs que j'ai découvert il y a un bon moment maintenant et que je suis toujours assidûment depuis toutes ces années (même si je commente moins qu'avant) :



- Dans notre petite bulle (qui fut le premier blog que j'ai découvert)









lundi 23 octobre 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (75) du 23 octobre 2017


Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


3 excellentes lectures et une lecture agréable donc je suis contente.



1 histoire touchante qui nous apprend à relativiser et 1 lecture sympathique.


2/ Que suis-je en train de lire?

Je n'ai actuellement aucun livre en cours.

3/ Que vais-je lire ensuite?

Le programme de la semaine se compose de deux parties, la première étant les romans :


Et la seconde concerne des BD's et Mangas que j'ai emprunté :



Et vous, quel est votre bilan de la semaine passée?


dimanche 22 octobre 2017

In my mailbox (42) du 22 octobre 2017

 Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.


On commence avec un colis Cultura contenant des petites merveilles :



On poursuit avec les services presses numériques :



Et on termine avec un achat neuf en numérique et le second qui est un gain concours de Nats éditions :




Et vous, quelles sont vos emprunts ou acquisitions de la 

semaine?

samedi 21 octobre 2017

Les frères Sinclair, tome 1 : Thérapie Bleu Maya de Maria J.Romaley


Éditeur : Sidh Press
Parution : 6 avril 2016
Pages : 176
Prix : 13€ (papier) - 4.99€ (ebook)

Synopsis :

Prenez une décoratrice hippie spécialisée en thérapie par la couleur et un kiné veuf, vivant dans un monde monochrome. Mélangez. Secouez un peu et profitez de l'explosion... de bleu maya!

Mon avis :

Quand l'auteure m'a proposé ce titre là, j'ai dis oui immédiatement car il me faisait vachement envie et que connaissant déjà l'auteure à travers d'autres romans, je savais que je passerais un bon moment. Sans compter que son humour fonctionne toujours sur moi.

Ce premier tome est tout simplement la rencontre improbable entre deux personnes que tout oppose. D'un côté on a un ancien militaire reconverti en kinésithérapeute qui est sombre, morose, à la limite du mec sinistre et de l'autre, une décoratrice d'intérieure joyeuse, pétillante, naturelle et a un look aux mille couleurs . Le moins qu'on puisse dire c'est que cette rencontre est explosive, colorée et surprenante.

Lyam est un homme d'âge mûr. Après plusieurs années dans l'armée, Lyam a décidé de retourner dans le civil pour devenir kinésithérapeute. Il était marié et heureux jusqu'au jour où un terrible accident lui vola sa femme. Il a tenu le coup uniquement car il se devait d'aider au mieux, Sarah, sa fille de cœur. Si le professionnel s'est maintenu, l'homme, lui, fut complément détruit. Il s'est renfermé sur lui-même et a enfoui tous les sentiments humains derrière un mur infranchissable pour quiconque. Il ne vit pas sa vie, il survit. Sa vie est morose, terne et lui, froid, distant, irritable et plus seul que jamais. C'est une personne qui a beaucoup de mal à lâcher prise, à se tourner vers les autres, à retrouver goût à la vie et à toutes les bonnes choses qui l'attendent. Il est triste, désespéré et désemparé. Pendant un bon moment, on n'arrive pas à le cerner, on aimerait qu'il nous ouvre son cœur, qu'il nous laisse découvrir l'homme qu'il était et peut redevenir et on a clairement envie de le secouer. La présence de Dharma et l'insistance de son frère finissent par lui faire du bien et à partir de là, on découvre quelqu'un qu'on ne soupçonnait pas. J'ai vraiment été touchée par Lyam, par sa détresse, par son vécu et son isolement. C'est un personnage complexe qui a ses raisons, qui doit réapprendre à vivre sa vie, à oser être à nouveau heureux et à surmonter sa peur de s'attacher ou d'aimer à nouveau. Un personnage comme je les aime même si j'ai envie de leur mettre parfois des claques...

Dharma est une jeune femme d'environ 30 ans. C'est une femme de caractère. Elle est téméraire, bornée, pétillante, débordante de vie et d'énergie, gentille, agréable au quotidien, intelligente, bienveillante et qui a le cœur sur la main. Elle vit dans une grande maison attenante à son magasin de décoration avec sa grand-mère, sa sœur aînée et ses deux enfants ainsi que son frère. Tous les membres de sa famille lui ressemble et sa grand-mère prépare des alcools qui à vous retourner le cerveau et les boyaux. Lyam en fera d'ailleurs les frais 😊. De plus, Dharma a une répartie à mourir de rire. C'est le genre de personnage auquel on ne peut que s'attacher. Certes, elle n'est pas parfaite mais il est impossible de ne pas tomber sous son charme. Quand elle accepte de redécorer le cabinet médical du Docteur Sinclair, elle connaît la situation et sait qu'elle doit rester sur ses gardes pour ne pas souffrir, mais quand le cœur s'en mêle, les bonnes résolutions se retrouvent souvent mises à la poubelle.
Dharma est une héroïne qui n'a pas froid aux yeux, elle est d'une redoutable franchise, d'un naturel à toute épreuve et elle n'a pas sa langue dans sa poche. J'aime les héroïnes indépendantes qui savent ce qu'elles veulent et s'en donne les moyens.

Puis il y a Luke, l'un des frères de Lyam. Il est plus jeune que lui et toujours dans l'armée comme le troisième de la fratrie. Lors d'une permission, il décide de rendre visite à Lyam et de tester ses réflexes, la prochaine fois, il ferait mieux de s'abstenir 😂. Le contraste entre eux deux est saisissant. Luke est un jeune homme sûr de lui et de son charme, il a plusieurs sex friends et l'idée de se poser ne lui a encore visiblement pas traversé l'esprit. Il profite de la vie, est joyeux, drôle, beau et musclé (il ne se prive d'ailleurs pas pour en jouer), désinvolte, courageux, déterminé et quelqu'un de confiance. Ses remarques face à de jolies femmes sont souvent très naturelles et cochonnes, ce qui m'aura bien fait sourire ou rire, je dois le reconnaître.
C'est un personnage sur qui, finalement, on sait peu de choses. Mais je suis certaine qu'il nous réservera bien des surprises dans le tome qui lui sera consacré. D'ailleurs j'aimerais beaucoup que le second tome soit sur lui.

Mais il y aussi Sarah, Amara, Sam et Tom, entre autres qu'il faut absolument rencontrer. J'aimerais beaucoup un tome aussi sur Sam et Tom. Message subliminal à l'auteure 💕

Quel bonheur de retrouver la plume de Maria. Une écriture fluide, drôle et pleine de références à la pop-culture. J'ai adoré retrouver des références notamment à Roméo et Juliette (dont je ne cesse de proclamer mon amour pour cette histoire), mais aussi et entre autres, à Harry Potter. Je dois dire que j'ai explosé de rire lors de cette dernière et n'ai eu aucun mal à imaginer la scène. Cette histoire est fraîche, divertissante, colorée, drôle, profonde par ses thématiques et touchante. De plus, j'aime beaucoup l'aspect romance avec une petite intrigue policière par derrière. J'avais des doutes sur une personne, mais je n'avais pas tout deviner. Du coup, j'ai été choquée par la détermination et la connerie de certains. Maintenant je suis triste car j'ai très envie de retourner dans cet univers qui m'a conquise. Et j'apprécie que les prénoms soient originaux, ça change un peu. Maria dis-moi que la suite est pour bientôt s'il-te-plaît!

En résumé, une romance comme je les aime. Des personnages au passé difficile et qui nous touchent, nous font nous interroger sur comment on réagirait à leur place, des thématiques importantes et un fond d'enquête policière que j'adore. Je prend énormément de plaisir à lire de telles histoires et je lirais la suite sans me faire prier. Et une lecture toujours aussi plaisante de part l'humour, certaines références et la fluidité de la plume de son auteure.




Extraits :

"Lyam en reste bouche bée : elle connaissait son histoire et se comportait tout à fait normalement avec lui. Il se détendit aussitôt, beaucoup plus à son aise qu'il ne l'avait été depuis longtemps. De plus, l'Ancienne avait raison car s'il était ici, c'était bien parce qu'il avait accepté la proposition de Dharma. Quand à savoir pourquoi... Il était kiné, pas médium."

"- C'est une expérience qu'il n'oubliera pas. La dernière fois qu'on y est allé avec Thomas, on est repartis plus bourrés que lors d'une soirée beuverie étudiante et il a fallu rentrer à pied. Ta grand-mère est un démon en jupon à qui il est impossible de dire non. Et ses tests en distillation d'alcool sont tous droits issus de l'enfer."

"- Je suis brisé à l'intérieur comme si quelque chose avait brisé tous les mécanismes qui me faisaient fonctionner et que tout ce bordel était... grippé. C'est comme si je devais forcer pour faire avancer la machine en déployant cent fois plus d'énergie que je n'aurais jamais dû le faire avant, juste pour vivre, respirer, parler, faire semblant d'aller bien. Je dois me battre comme un dingue, mais pour faire quoi? Dans quel but? Je n'ai plus de but, plus rien qui donne un sens à ma vie."







jeudi 19 octobre 2017

Section 13, tome 1 : Jack et le bureau du secret de James R.Hannibal


Éditeur : Flammarion Jeunesse
Parution : 6 septembre 2017
Pages : 395
Prix : 15€

Synopsis :

À Londres, le père de Jack a disparu. Le garçon se lance à sa recherche. Il découvre alors une société secrète et comprend que sa famille en fait partie. Un ennemi puissant se dresse soudain sur sa route. Aura-t-il la force de le vaincre? 

Mon avis :

Dans ce premier tome, on rencontre Jack, Sadie et leur maman. Leur père a disparu du jour au lendemain et ils sont venus à Londres pour tenter de retrouver sa piste.
Leur mère demande à Jack de veiller sur sa petite sœur pendant qu'elle part à sa recherche, ce qu'il accepte. Mais Sadie n'a pas dit son dernier mot et profite d'une minute d'inadvertance de son frère pour se faire la belle. Commence alors tout un périple pour notre jeune héros. En retrouvant sa sœur, il était loin de se douter qu'ils ne rentreraient pas gentiment pas à l'hôtel mais plongerait dans une autre partie du monde aussi immense que dangereuse, aussi méconnue que bizarre, aussi magique que bouleversante. Voila à quoi notre héros sera confronté et le tout en moins de 24h.

Jack est un jeune garçon de 13 ans et à la particularité d'entendre des sons que personne d'autre ne distingue. Pour ne pas se laisser envahir par tout ce vacarme, il se concentre sur des jeux vidéos ou des bruits blancs. Si il savait...
Depuis la disparition de son père, il prend très à cœur son rôle de protecteur de "demi-chef" de famille et fera tout pour préserver sa mère et sa sœur.
Notre héros est jeune, il s'inquiète pour son père, sa mère mais aussi pour Sadie qui ne se gêne pas pour lui en faire baver. Il est consciencieux pour quelqu'un de cet âge, téméraire, relativement organisé, il sait analyser et réagir aux situations très rapidement. Mais il est aussi impulsif, têtu, il ne comprend pas toujours ce qu'on lui dit ou attend de lui et à cette sensation d'avoir basculé dans un monde de dingue. Il n'est pas crédule et pense que tout ceci est soit une farce, soit la parole d'une personne qui perd la tête. Il a besoin de voir pour y croire et il va voir!
 Ce monde l'intrigue autant qu'il le terrifie, il n'est pas sûr d'être à la hauteur et a peur d'échouer dans sa quête. Beaucoup de choses repose sur ses épaules et il a moins de 24h pour s'y résoudre, accepter, comprendre ses découvertes et réussir coûte que coûte.
C'est un personnage adorable et aventureux.

Sadie a 8 ans et peut parfois être une enquiquineuse de première. Elle aime suivre son instinct et n'en faire qu'à sa tête. Alors que son frère tente de la dissuader de ce qu'elle croît avoir vu, elle profite qu'il soit occupé ailleurs pour se sauver, sans penser aux conséquences. Elle est jeune mais ça n'explique pas toujours le fait qu'elle agisse sans réfléchir et se mette dans des situations impossibles. A 8 ans, elle doit comprendre que ses actes ont des conséquences et que ces dernières pourraient bien être catastrophiques, voir extrêmement dangereuses. Néanmoins malgré son côté petite peste/princesse, c'est un personnage plein de joie de vivre, qui a envie de découvrir le monde et apprendre de ses expériences. Elle garde toujours espoir même quand les adultes perdent le leur. Elle est dynamique, coriace, bornée, et qui s'émerveille d'un rien. Elle peut être aussi agaçante qu'attendrissante au fil des pages.

Puis vient Gwen, une adolescente de 12 ans tout sauf habituel. Elle est apprentie commis et connaît toutes les règles sur le bout des doigts. C'est une jeune fille étrange et même si elle s'habille comme les adolescentes de son âge, elle se comporte parfois comme si elle venait d'une autre époque. Elle est très appliquée, obéissante, ne fait jamais rien d'inhabituel ou de normal pour son âge, elle est consciencieuse, intelligente, perspicace, intuitive, gentille mais parfois autoritaire, discrète et bien plus maligne qu'elle ne le laisse paraître. Son instinct la pousse à croire que sa rencontre avec Jack signifie quelque chose et pour cela, pour la première fois de sa jeune existence, elle va enfreindre les règles pour quelque chose qui, elle l'espère, changera le cours des événements. Elle sera comme un guide pour Jack et compte bien se consacrer pleinement à sa tâche. Si je n'ai rien contre ce personnage, je ne me suis pas spécialement attachée à elle car au final, on ne sait presque rien sur elle hormis sa fonction d'apprentie commis et ce qui en découle. J'ai hâte de lire la suite et d'en découvrir plus sur cette jeune fille qui nous réservera sans doute encore bien des surprises.  J'espère qu'on en apprendra plus sur sa vie personnelle.

La plume de l'auteur est plaisante et légère. L'univers crée est fort sympathique et mélange plusieurs genres. J'ai "rangé" ce roman dans le fantastique puisque c'est ce qui est indiqué sur le site de l'éditeur mais en réalité, il ne rentre dans aucune catégorie. C'est un mélange de récits d'aventure, d'espionnage, de steampunck, de fantastique et de voyage dans le temps. Combiné le tout et vous obtiendrez ce titre assez surprenant. De plus, les chapitres sont très courts et permettent une lecture fluide et rapide. Mon seul petit reproche est peut-être sur la durée totale des événements. Beaucoup de choses se passent et le tout en moins de 24h. On a l'impression d'être en mode survie tout au long de ces presque 400 pages sans que nos héros aient le temps de reprendre leur souffle. J'aurais encore plus apprécié si l'espace temps avait été un peu plus long.
Je ne connaissais absolument rien sur le Grand Incendie qui a ravagé Londres en 1666 et dont l'auteur s'est fortement inspiré dans ce premier tome. Même si il apporte une touche de fantastique à toute cette histoire et donne sa version des faits, il n'en est pas moins que l'on découvre beaucoup de faits réels également. Je trouve ça ingénieux que de nous donner un cours d'histoire sans en avoir l'air, on apprend des choses en se divertissant et j'adore ça.
J'ai pris un grand plaisir à me faire embarquer dans les rues de Londres, à être tiraillée entre présent et passé, entre réalité et inventions, à suivre nos jeunes héros qui font preuve d'une grande force de caractère et de courage et je suis curieuse de découvrir cet univers plus en profondeur. Surtout que vu la fin de ce premier tome, le meilleur semble à venir.
Je ne le fais pratiquement jamais, mais cette fois-ci, je souhaiterais quand même attirer votre attention sur l'objet livre en lui-même. Le travail éditorial est splendide : la couverture est à tombé par terre, une carte de Londres nous permet de nous aider à nous situer dans la ville et j'apprécie énormément la mise en page.


En résumé, un premier tome qui m'a beaucoup plu. Un mélange des genres qui fonctionne parfaitement et une plume simple, efficace et plaisante. Un univers qui a su m'embarquer assez rapidement au travers des rues de Londres et qui me donnait envie d'en apprendre toujours plus. Un petit cours d'histoire qui ne fera de mal à personne tout en se divertissant est une autre chose que j'apprécie grandement. Des enfants attachants qu'on aime suivre et une Gwen dont j'espère découvrir beaucoup d'autres choses pour l'apprécier à sa juste valeur. Je trouve juste dommage que le mystère soit aussi présent la concernant et que l'intrigue se passe dans un délai très (trop?) court.
 Un premier tome qui m'aura fait voyager dans un autre pays entre passé et présent!




Extraits :

"Dans le long silence qui suivit, Jack devina qu'elle l'observait. Il courba les épaules sous le poids de son regard triste, en la suppliant mentalement de tenir bon. Il n'avait pas envie de se montrer aussi froid. Vraiment pas. Il aurait voulu lui prendre les mains, lui dire que ce n'était pas sa faute. Il aurait voulu pleurer sur son épaule. mais il ne le pouvais pas. jack savait ce qui se passerait s'il regardait sa mère en face. Il s'effondrerait. Et s'il s'effondrait, elle s'effondrerait aussi, et Sadie se mettrait à poser des questions auxquelles ni l'un ni l'autre ne souhaiteraient répondre. Pas avant d'avoir des réponses à lui fournir."

"En pus du bruit de la main de Gwen qui glissait sur le mur à la recherche de l'interrupteur, Jack crut entendre un cliquetis rapide, le bruit de six pattes minuscule qui piétinaient un plancher de bois. mais Jack percevait souvent d'étranges bruits et sensations quand les lumières étaient éteintes, et il s'était habitué à les ignorer. Il décide que le cliquetis était une illusion due à l'obscurité et tâtonna le mur à l'aveuglette, jusqu'à ce que ses doigts rencontrent de l'acier froid. Le métal lui parut étrange, presque mou."

"Pire que le chaos. L'apocalypse. Jack vit un ensemble d'images et de sons, tous plats, comme la vitre qu'il avait touchée. Des éclairs, des ombres, des sonneries, des murmures : le vacarme de ce matin, mais multiplié par cent, par mille, et terriblement déformé. La douleur menaçait de lui faire éclater le crâne. Il essaya d'ôter sa main pour que ça s'arrête, mais n'y parvint pas. Instinctivement, il poussa."