mercredi 13 décembre 2017

In my mailbox (49) du 10 décembre 2017

Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.


Cette semaine, 6 livres sont venus rejoindre ma pal.

On commence avec les services presse numérique :



On poursuis avec mes achats neufs :



Et on termine avec deux livres que ma meilleure amie m'a donné :



Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions?


Saving Paradise, tome 2 : Au prix du monde de Lise Syven


Éditeur : Castelmore
Parution : 15 novembre 2017
Pages : 311
Prix : 16€90 (papier) - 9€99 (ebook)

Synopsis :

Faustine est vivante mais inquiète : Chevalier, la seule personne capable de contrer leur ennemi mortel, a disparu.

Prise dans une guerre entre des forces surnaturelles déchaînées, la jeune femme se rend compte que l'avenir de l'humanité est en jeu et que son rôle est bien plus important qu'elle l'imaginait.

Aider Chevalier par tous les moyens suffira-t-il à sauver la Terre, ou bien est-il déjà trop tard?

Mon avis :

Ce livre a une saveur assez particulière pour moi. Déjà, c'est le premier tome de cette duologie qui m'a permis de rencontrer réellement Lise Syven donc j'en suis ravie. Deuxièmement, un extrait de mon avis du tome 1 figure en quatrième de couverture du second et mon exemplaire à été le tout premier à être dédicacé. Merci pour tout Lise 💓. Merci également à Justine pour cette nouvelle lecture commune et surtout, pour sa patience.

Dans ce second tome, nous reprenons là où nous nous étions arrêtés précédemment. Nos héros sont dans de sales draps, blessés et Chevalier a disparue. La retrouveront-ils à temps?
Faustine, Nato, Allison, Charles, Michelle et Hans devront plus que jamais être sur leurs gardes. Imago est décidé à mettre son plan machiavélique à exécution et surtout à n'importe quel prix. Mais encore faut-il comprendre où il veut en venir pour tenter de l'en empêcher.
Les questions s'enchaînent, la peur et le doute essayent de prendre le dessus sur chacun de nos compagnons, le danger et la fin du monde sont plus proches que jamais, mais la solution et les réponses s'éloignent de plus en plus.

Faustine m'a énormément manqué pendant cette année d'attente et je me suis fait une joie de la retrouver. Toujours fidèle à elle-même, c'est une battante, elle est déterminée, intelligente, droite, têtue et réactive. Personne ne réussira à la faire changer d'avis une fois sa décision prise. A force de côtoyer le danger, elle se montre de plus en plus courageuse. Si elle a connaissance de ce qui l'attend plus ou moins, elle ne laisse plus son ennemi se délecter de sa peur. C'est une héroïne forte sans pour autant être inconsciente ou suicidaire et ça change. J'avoue que j'en ai marre des héroïnes principales qui baissent les bras et acceptent de se sacrifier pour le bien-être des générations futures. Marre du cliché de victimisation qu'on leur réserve beaucoup trop souvent ces dernières années. Lise Syven nous propose une héroïne battante, pour qui il est hors de question de se sacrifier, elle veut vivre et est prête à tout pour s'en sortir. J'aime également beaucoup le côté plus fragile et délicat de Faustine. En un claquement de doigts sa vie bascule du tout au tout, et elle a très peu de temps pour se faire à la situation. Elle qui n'avait d’inquiétude que pour ces examens à la Fac, va très vite prendre conscience qu'il y a des choses bien plus graves et lourdes de conséquences, à prendre en considération dans l'immédiat. Comme tout être humain, sa "constitution" connaît des limites, elle est effrayée et ne comprend pas vraiment ce qui se trame, ni pourquoi. Elle a des moments de remise en question, de doutes, de faiblesses, mais elle trouve toujours le moyen de rebondir et de se relever. 
J'ai passé encore une fois, un excellent moment en sa compagnie.

Allison est une jeune femme brillante qui ne manque jamais de ressources. C'est une hackeuse des plus redoutables qui vaut mieux ne jamais sous-estimée. Sa vie n'a pas toujours été des plus heureuses, mais en rejoignant la Fondation, elle s'est donné pour but d'aider un maximum de personnes. Le commandant Ali Mdia est comme un père, un mentor pour elle. Elle se sent en confiance avec lui et il l'encourage à toujours se surpasser. C'est une jeune femme attachante, qui est franche et qui manque terriblement de diplomatie. Les paroles sortent de sa bouche sans aucun filtre, ce qui donne des répliques étonnantes. Elle peut-être aussi douce que hargneuse et j'aime ce personnage atypique. Néanmoins, elle est aussi très sensible à l'influence de certaines personnes différentes et j'ai eu souvent très peur pour elle. Son domaine est l'informatique mais malheureusement, et comme tous les autres, elle se retrouvera au cœur de l'action et assistera à des choses qu'elle aurait préféré pouvoir éviter.

Dans ce second tome, on rencontre également un autre personnage aux capacités particulières et qui peuvent êtres très vite dérangeantes. Qilin est en effet télépathe. C'est une jeune femme qui en impose par sa prestance. On la rencontre de façon assez brutale sans vraiment savoir qui elle est est réellement ou ce qu'elle mijote. Jusqu'au bout, je me suis demandée de quel côté elle était. Et si ce qu'elle laissait entrevoir était sa véritable nature ou si elle était juste une terrifiante manipulatrice. C'est le genre de personnages qui me rend complètement dingue, car je ne sais jamais sur quel pied danser. On se dit qu'elle est capable du meilleur comme du pire, et on s'attend à ce que quelque chose se produise et remette tout en question. Elle paraît froide, souvent dénuée de sentiments, prête à tout pour obtenir vengeance et le fait qu'elle lise dans les pensées nous rend encore plus méfiants.
Je ne révélerais rien sur ses véritables intentions mais en tout cas, elle donne un plus à cette histoire pour mon plus grand plaisir.

Cette fois, je peux le dire haut et fort, j'adore la plume de Lise Syven. Elle est fluide, addictive, prenante et tellement plaisante. L'auteure mélange ici 3 genres littéraires qui fonctionnent à 
merveille : le jeunesse, le thriller et le fantastique. A tout cela ajoutez une dose de recherche en médecine et vous aurez droit à un cocktail explosif. Les chapitres sont très courts et dynamisent le récit. Je ne sais pas vous, mais j'ai toujours l'impression d'avancer plus vite dans une lecture quand les chapitres sont courts. Dès le début de ce second tome, et tout comme pour le premier, j'ai été d'office embarquée dans l'histoire. Entre questionnements, rebondissements, manipulations génétiques, suspens, actions et révélations, il est difficile de retrouver son souffle. Plus on avance dans notre lecture et plus l'histoire se fait sombre et donne froid dans le dos.
Ça été un vrai calvaire de ne pas avoir beaucoup de temps devant moi pour lire ce roman. Je n'avais pas envie de le reposer car l'auteure nous tient en haleine tout au long de ces 311 pages et on veut savoir comment toute cette histoire va finir. Chaque pause provoquait en moi un manque. Par contre, soyons bien clair, si vous avez l'estomac fragile et que vous n'aimez pas les insectes, privilégiez des moments de lectures au moins 2 heures après les repas. Pour ma part, il y a une scène dont je ne me suis toujours pas remise et Lise, vu que je sais que tu vas me lire, je ne te dis pas merci pour les cauchemars qui m'ont poursuivit toute la nuit grâce à toi. Toi aussi tu es capable du meilleur comme du pire sur ce coup-là 😄. Je dois reconnaître que je suis passée par toutes les émotions et les couleurs possibles lors de ma lecture.

Ce livre ayant été lu en lecture commune avec Justine du blog Lire-une-passion, je vous met sa chronique ici.

En résumé, un univers intéressant et qui revisite un certain mythe, des personnages travaillés qui n'ont pas finit de nous en faire voir de toutes les couleurs, un suspens qui nous rend dingue, une issue plus incertaine que jamais, la lutte perpétuelle entre le bien et le mal, un questionnement sur les avancées scientifiques, un mélange des genres réalisés avec brio et une plume dont on en redemande, voila ce qui rythmera votre lecture! Une duologie à mettre au pied du sapin.




Extraits :

"Bien sûr, il avait de bonnes raisons de l'abandonner. En étudiant le Tumorex, il espérait obtenir plus d'informations sur la source de leurs ennuis à tous, si du moins une explication était à leur portée. 
Nato se trouvait naïf d'avoir cru à un tiipäpa'u lorsqu'il entendait la voix d'Imago dans son esprit. Imago, Eskaringa, Chevalier... Tous les trois démontraient une force stupéfiante, une résistance inhumaine aux balles et une vitesse qui l'avaient sidéré. Pire, il avait vu des choses dans les bois : des ailes, des silhouettes, des crocs. Plus il y pensait, plus il en avait peur."

"Allison se frotta les yeux rattrapée par la fatigue, les émotions, l'angoisse. Il fallait qu'elle se concentre. Qu'elle dorme aussi, mais plus tard. Elle lança l'application photo de son téléphone afin d'examiner les clichés pris alors qu'elle attendait la police sur les lieux du drame. Elle zooma scrupuleusement sur l'organe. Elle avait besoin de s'en assurer une nouvelle fois. Le sang ne présentait pas de coloration étrange."

"La vie avait donné à Nato l'occasion de se tromper à de multiples reprises. Par exemple, quand il avait vendu de l'alcool à des copains au collège et qu'ils avaient tous été malades, ou lorsque un peu plus vieux, il traînait dans rues de Papeete avec les mauvaises personnes. Il avait laissé tout ça derrière lui, en même temps que les rumeurs sur son compte qui lui faisaient honte. C'était plus tard, un fusil en main, qu'il avait pris conscience de détenir un droit de vie et de mort en pressant une gâchette. Ses missions lui avaient coûté des amis, valu des ennemis. Il se reprochait tout et cela l'empoissonnait au point que, sans ses petites pilules, il ne dormait pas ou bien il confondait ses souvenirs avec la réalité."



lundi 4 décembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (81) du 4 décembre 2017



Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a world of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


La semaine passée, j'ai lu 2 lectures inhabituelles pour moi mais tellement bonnes. Le premier fut un coup de cœur et le second une excellente lecture.

2/ Que suis-je en train de lire?

Je n'ai actuellement aucun livre en cours.

3/ Que vais-je lire ensuite?


Les 2 premiers sont relativement courts et devraient vite se lire. Quand au dernier, il traîne dans ma pal depuis bien trop longtemps.


Et vous, quel est votre bilan? Vos prochaines lectures?


dimanche 3 décembre 2017

In my mailbox (48) du 3 décembre 2017

Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes

In my mailbox été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspité par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livre reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C'est Lire ou mourir qui s'occupe de la gestion des In My Mailbox français.

On commence avec mes achats au Salon de Montreuil 2017 et un livre que Kevin alias Crouton m'a gentiment donné :



Ce salon aura eu pour effet d'agrandir ma pal de 9 romans qui me font super méga envie!
Kevin m'a donc donné La cité de l'oubli en ENC et je le remercie sincèrement. 

Et maintenant on passe aux deux services presse reçus ainsi qu'à un gain concours :


On a donc un album pour enfant, une nouvelle de Noël et un très très beau livre que j'ai gagné grâce au calendrier de l'avent des éditions Albin Michel que je remercie pour cette merveille.


Et vous, quels sont les livres qui ont rejoint votre PAL cette semaine?





mercredi 29 novembre 2017

Galatéa, tome 1 : Évanescence de Monia Sommer



Éditeur : Anyway
Parution : 23 mai 2017
Pages : 414
Prix : 18€90 (papier) - 6€99 (ebook)

Synopsis :

Je m'appelle Galatéa, princesse guerrière vivant sur une planète de glace et d'hiver éternel.
Entourée de mes trois amies et protectrices, j'apprends à maîtriser mes pouvoirs, ainsi que le Kieli, la langue de la Magie.

Lorsqu'une guerre éclate, menée par une ennemie puissante à la tête d'une redoutable armée d'Enchantombres dotés de pouvoirs défiants toute logique, et que je me retrouve, bien malgré moi, au coeur de ce conflit, je comprend que ma vie est sur le point de changer, irrémédiablement.
Selon une ancienne prophétie, une seule personne pourra changer le cours des choses et décider de l'avenir de tous les mondes. Eh bien... il fallait que ça tombe sur moi! Pour quelqu'un qui passe son temps à fuir ses responsabilités, ce n'est pas gagné.
Le Destin nous joue parfois de vilains tours!

Mon avis :

Ce livre me fait envie depuis sa toute première parution, mais j'ai sans cesse repousser son achat (comme beaucoup d'autres) par manque de budget pour acheter tous les romans que contiennent ma wish list. Quand la maison d'édition a proposé ce roman, j'ai tenté ma chance sans y croire et me voila en train de vous rédiger mon avis. Et quel avis! Je m'excuse d'avance car il risque d'être assez long.

Dans ce roman, nous suivons Galatéa et ses amies, mais également sa mère, la Reine. Les guerrières sont âgées entre 16 et 18 ans. Elles doivent apprendre à maîtriser leurs pouvoirs et la langue magique servant à activer les sorts. On n'est jamais trop prudents et si une guerre venait à être déclarée, il faudrait qu'elles soient au maximum de leurs capacités. Nos héroïnes étaient alors loin de se douter que leur si jolie et froide planète risquée d'être réduite à néant d'ici peu, tout comme l'univers entier, tel qu'elles le connaissent.

Galatéa est une adolescente de 16 ans assez rêveuse et peu préoccupée par ses fonctions de guerrière de glace. Elle n'a jamais eu vent de conflits depuis sa naissance et pense peu probable qu'un jour éclate une guerre. Elle néglige sans cesse ses fonctions de Princesse ainsi que celle de Protectrice du royaume qui va avec. Mademoiselle Galatéa n'est pas très ponctuelle, elle aime prendre son temps, rêvasser et se laisser distraire par un jeune homme tout à fait charmant. Elle aime aussi passer beaucoup de temps avec ses amies à discuter. Et n'hésites pas à rechigner face aux entraînements même si elle finit toujours pas s'y plier. Elle est de nature plutôt bavarde, joyeuse, maladroite, intelligente et pragmatique. Elle vit seule avec sa mère et regrette que celle-ci soit de plus en plus distante avec elle et lui fasse finalement plus de reproches que de compliments. Elle aimerait retrouver une certaine complicité avec cette dernière. Et surtout, elle ignore être au cœur d'une prophétie qui risquerait bien de changer sa vision du monde à tout jamais, mais également changer sa personnalité.
J'ai apprécié suivre Galatéa qui ne se comporte pas forcément toujours comme sa grandeur l'exige. C'est ce qui la rend attachante et intéressante.

Viens ensuite Larissa, une de ses protectrices et amies. Elle n'a pas eu une existence facile malgré son très jeune âge et manque cruellement de confiance en elle. Pourtant, Larissa a un énorme potentiel qui ne demande qu'à s'exprimer et être maîtriser. Son pouvoir est de manipuler le métal, qui peut s'avérer être une arme redoutable. C'est la plus discrète du quatuor, la plus en proie au doute, la plus réservée et elle est effrayée par le fait d'être impuissante à aider ses amis le jour où les événements exigeront qu'elle se donne à son maximum. Néanmoins, il est bien connu que l'être humain est capable de tout quand ses proches sont en danger, en bien ou en mal... L'adrénaline combiné à des pouvoirs insoupçonnés est capable de bien des ravages.
Larissa est le personnage qui m'a le plus touchée aussi bien par ses forces que ses faiblesses, par ses peurs et sa détermination, par son courage, son vécu ou encore son instinct.

Chaque personnage a ce petit quelque chose qui fait que nous ne sommes pas insensible, que ce soit en positif ou négatif, mais j'ai une petite préférence pour Larissa, qui j'en suis certaine, n'a pas fini de me surprendre.

Le dernier personnage dont j'ai envie de vous parler est Galathée, la Reine et mère de notre héroïne principale. Même si bien d'autres mériteraient d'être invoqués.
Galathée élève seule sa fille depuis sa naissance et doit gouverner tout un royaume, une planète, seule. Rien n'est simple pour elle, mais elle se donne toujours à fond pour son peuple, sa fille et ses protectrices. Si elle est exigeante et parfois intransigeante avec Galatéa, ce n'est pas par manque d'amour ou de compassion à son égard, bien au contraire. Elle a perdu ses parents très jeune, puis son mari, et se refuse de perdre la seule personne encore importante dans son existence de femme. Si elle pousse Galatéa à se surpasser c'est pour être certaine que le jour venu, elle sera capable de faire les bons choix et de devenir la femme qu'elle prédestinée à devenir. Car si tout le monde ignore la prophétie qui pèse sur sa famille, Galathée, elle, sait très bien de quoi il retourne.
C'est une reine loyale, courageuse, téméraire et plus déterminée que jamais à faire de sa planète, un royaume où les gens ne manqueront de rien. C'est une reine exemplaire. En tant que mère et femme, elle est aimante même si elle ne le montre pas toujours de la façon la plus traditionnelle, attentive concernant sa fille et ses amies, mais encore une fois d'une façon bien à elle. Elle reste éloignée tout en prenant part à ce qui se déroule de son poste d'observation. Si elle n'a pas plus de pouvoir, elle a bien d'autres capacités à exploiter. Au début j'avoue que j'ai eu du mal à la cerner, puis plus on avance dans l'histoire et plus on la découvre à travers son passé et son présent.
J'ai adoré que pour une fois, les adultes est un rôle à part entière. Souvent quand on suit de jeunes héros/héroïnes, les parents sont absents les 3/4 du récit et c'est dommage. Grand nombre d'entre eux seraient sans doute intéressants à découvrir et j'aimerais avoir plus souvent leur point de vue sur les différentes situations. Galathée apporte un énorme plus au récit, de par son rôle dans le royaume, son rôle en tant que mère, mais aussi de par son vécu et ce qu'elle peut apporter à tous.

Monia Sommer a une plume fluide et envoûtante. Dès le début du récit, j'ai été captivé par l'univers totalement incroyable et merveilleux qu'elle a su créer. Cet univers est riche et complet sans être complexe à comprendre. Quand j'ai commencé à découvrir l'univers je me suis dit que j'allais très vite être perdue et en fait, pas du tout. L'auteure a su doser son récit à la perfection. Il n'y a pas de lenteurs ou de descriptions à n'en plus finir, mais pour autant le lecteur a le temps de prendre conscience de cet univers hors du commun. De plus, la manière dont sont faites les descriptions est très visuelle et j'ai pris un immense plaisir à voir dérouler sous mes yeux tous ces paysages extraordinaires. Tout est original ici, que ce soit les différentes planètes, les méchants, la façon dont s'écoule les jours, les mois ou les années et qui différent d'une planète à une autre, le climat qui règne sur chacune d'elle, les particularités qu'elles renferment, les pouvoirs de nos guerrières et la façon dont elles les ont ou sont liées entre elles, la façon de voyager, les caractéristiques physiques de chacun des personnages, ou encore leurs noms qui sont majestueux et correspondent à quelque chose que je vous laisserais découvrir par vous-même. Il y a de quoi faire et nous n'avons pas le temps de nous ennuyer une seule seconde. Monia Sommer rythme son récit à l'aide de rebondissements, de scènes d'actions ou encore de questionnements pour le lecteur ou de révélation sur les personnages qui sont disséminés tout au long de ces 414 pages. Rien n'est précipité ou arrive comme un cheveu sur la soupe. Si nos héroïnes ont parfois du mal avec leurs pouvoirs respectifs, l'auteure, elle, maîtrise son histoire à la perfection. Honnêtement, je suis totalement sous le charme de ce premier tome. Et ce n'est pas chose aisée que de me faire apprécier la fantasy. 
On retrouve également un brin de romance, mais soyons clair, celle-ci est loin de prendre le pas sur quoi que ce soit. Elle est là, mais n'apparaît que très brièvement, ce qui nous permet d'apprécier pleinement cette aventure et de se concentrer sur les personnages et le monde dans lequel ils évoluent.
Le maître qui domine est un être vil, machiavélique, manipulateur et dominateur. Il a une certaine emprise sur les autres qui donne envie de se révolter. Et c'est à cause de lui que vont arriver toutes les terribles péripéties vécues par nos héros. Mais qui est-il? J'ai ma petite théorie là-dessus mais je ne suis sure de rien.

En résumé, un univers complet, intéressant et captivant. Une plume fluide et envoûtante qui nous fera découvrir des lieux époustouflants. Un récit bien mené et surtout bien rythmé, ce qui fait souvent défaut aux premiers tomes dits "d'introduction". Des personnages attachants ou détestables, de la magie, une prophétie, un soupçon de romance, de l'action, des rebondissements, quelques petits passages pour reprendre son souffle et des révélations disséminés au compte goutte. Ce qui a pour don de susciter beaucoup de questionnement et de faire fonctionner les méninges de son lecteur à plein régime. Une lecture parfaite pour s'évader et découvrir de nouvelles contrées. Je suis tout simplement enchantée par ma lecture.




Extraits :

"Bon, je crois que je vous ai dit tout ce que vous aviez à savoir. Une dernière chose : gardez bien ceci à l'esprit : Galatéa, tu maîtrises la Glace et bien plus encore grâce à ta hâche, Despina, le Feu, mais aussi la Terre, Naiad, l'Air et tout ce qui s'y rapporte, et Larissa, le Métal sous toutes ses formes. Ce sont là les seuls indices que je peux vous donner sur vos pouvoirs. Je vais devoir vous laisser maintenant, j'ai pas mal de choses à faire encore pour la réunion ce soir... N'oublie pas que nous t'y attendrons, Galatéa."

"Je passai d'abord par les cuisines afin de demander à ce qu'on m'apporte un repas pour mes amies et moi-même à midi au dôme. Une fois dehors, je ne pus m'empêcher de m'arrêter un instant en haut des marches du palais, émerveillée par la beauté du paysage : il avait neigé cette nuit-là et les rayons du soleil faisaient scintiller le manteau blanc comme des milliers de diamants. Ajouté à ce décor, la palais ressemblait à un énorme cristal de glace, brillant de mille feux. Je me sentis tout à coup incroyablement fière d'appartenir à cet endroit et une chose était sûre : j'allais tout faire pour le sauver!"

"Le reste de la journée passe très vite. Nous travaillâmes sans relâche, ne nous accordant qu'un court instant de répit pour prendre notre repas de midi. Chaque jour qui suivit se passa de la même manière, jusqu'au moment tant attendu du prochain entraînement.
Cependant, nous étions toutes inquiètes à l'idée d'affronter une nouvelle fois les colosses car, malgré les nouvelles combinaisons d'attaques, aucune de nous n'avait trouvé son nouveau pouvoir."



mardi 28 novembre 2017

Top Ten Tuesday du 28 novembre 2017

Source de l’image : http://frogzine.weebly.com

Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 livres que vous avez dévoré le temps de le dire (rapidement).

Je vais tenter de vous présenter des romans dont je n'ai pas trop parler sur le blog, ce qui n'est pas simple.




Et vous, quel est votre Top 10 cette semaine?

lundi 27 novembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (80) du 27 novembre 2017



Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a world of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


2/ Que suis-je en train de lire?

Je n'ai commencé aucun roman pour le moment.

3/ Que vais-je lire ensuite?


Pour une fois, je compte les lire dans cet ordre précis.

Vu mon bilan déplorable la semaine passée, je compte bien mettre les bouchées double cette semaine car je suis en manque de lecture.

Quand je parle de bilan déplorable je parle bien entendu que de moi et par rapport à ce que je lis habituellement. Je suis une grande lectrice et mon rythme est assez important donc forcément en ne lisant qu'un recueil de nouvelles, j'ai cette sensation de manque. Moi, dépendante de la lecture? Oui, totalement et j'assume 😊.


Et vous, quel est votre bilan?