mardi 29 août 2017

Voyageuse, tome 1 de Iman Eyitayo


Éditeur : Auto-édition
Parution : 12 juillet 2017
Pages : 248
Prix : 2€99 (numérique) - 11€90 (papier)

Synopsis :

A 18 ans, Kanyin vient de terminer son lycée avec brio et ne tient plus en place à l'idée d'entrer enfin à l'université.
Toutefois, lorsque sa mère lui annonce qu'elle doit passer ses vacances au Bénin, auprès de on père, sa bonne humeur s'évapore. Ce dernier étant constamment accaparé par son métier de chirurgien, la jeune fille s'attend à deux mois d'ennui et de solitude.
Elle ne prévoyait certainement pas retrouver un vieil ami d'enfance dans une situation plus qu'inattendue : dans le coma. Et elle s'attendait encore moins à ce qu'en le touchant, elle se retrouve projetée dans un endroit des plus étranges.

Merci à l'auteur pour ce service presse!

Mon avis :

Dans ce livre, nous allons suivre Kanyin, une jeune femme de tout juste 18 ans. Après le divorce de ses parents lorsqu'elle était enfant, Kanyin et sa mère sont parties vivre à l'autre bout du monde et depuis, elle voit assez peu son père. Lorsqu'elle apprend qu'elle va partir chez lui pour les deux mois de grandes vacances, on s'attend à ce qu'elle soit heureuse de retrouver son père, mais non. En effet, il passe son temps au travail et va jusqu'à en oublier la présence de sa fille. De plus, à part Jun, elle n'a pas d'ami et son été s'annonce d'ores et déjà barbant et sans fin.
Alors qu'elle souhaite rendre visite à Jun, son père lui annonce que cela fait deux semaines qu'il est dans le coma. Lors d'une visite, un événement étrange se produit et propulse Kanyin dans un nouveau monde. Un monde étrange où elle n'est pas sure de ce qu'elle doit accomplir. Elle aura bien des choses à découvrir et à apprendre pour avoir une chance de sortir de là.
Quel est ce monde? Qui sont ses habitants? Quels sont ses mœurs? Peut-on quitter ce monde? Si oui, comment?
Un long chemin semé de rencontres et d'embûches se dressera face à Kanyin et elle n'aura que très peu de temps pour prendre une décision. Seulement, prendra t-elle la bonne?

Kanyin est une jeune femme de 18 ans qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle attend de l'avenir. Lorsqu'on lui annonce qu'elle part deux mois chez son père, on ne peut pas dire qu'elle soit ravie. Bien au contraire. Néanmoins, les événements auxquels elle fera face, risque bien de chambouler toutes ses croyances, ses convictions et sa vie de manière générale. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle ne s'attendait nullement à cela. C'est une héroïne courageuse, déterminée, grande bouche, coriace, volontaire et altruiste. J'ai aimé la suivre, découvrir les choses en même temps qu'elle, la voir s'affirmer de plus en plus et percer une bonne partie des mystères de ce nouveau monde. Elle a des forces qu'elle ne soupçonne pas, mais aussi des faiblesses. C'est ce qui la rend aussi attachante et intéressante.

Jun est aujourd'hui un jeune homme. Du temps où Kanyin vivait au Bénin, ils étaient tous les deux amis et inséparables. Puis elle est partie, et depuis ils ont perdus le contact. Lorsqu'il se retrouve dans le coma, son âme est projeté dans un ailleurs. Un ailleurs où il pense que sa vie est finit à plus ou moins long terme et où il ne s'attend clairement pas à revoir celle qui fut si proche de lui.
Jun est un homme courageux et complexe. Il prend soin des autres et les défend. Selon les situations il peut se montrer doux et aimable comme froid et dur. Il se révèle également être un excellent professeur.
Contrairement à Kanyin, il sait parfaitement où il est et, il se doute du pourquoi. Ce qu'il ignore en revanche c'est comment en sortir ou même si c'est possible. 
Jun est également un jeune homme bien mystérieux et qu'on a parfois bien du mal à suivre. On  anticipe difficilement ses actions ou réactions. De plus, il se fait appeler différemment sans qu'on en connaisse la raison et ne semble pas reconnaître Kanyin.
 Même si j'ai su l'apprécier, on ne le découvre pas suffisamment à mon goût dans ce premier tome, donc j'espère qu'on en saura plus dans le second.

Pour une fois, je ne vous parlerais d'aucun autre personnage car je n'arrive tout simplement pas à me décider. Chacun d'entre eux mériterait d'avoir son propre paragraphe. Or si je le fais, ce n'est plus une chronique mais un pavé que vous aurez. Déjà que mes avis sont souvent longs.
En tout cas sachez qu'ils ont tous leur place et leur rôle à jouer dans ce récit. Que ce soit les "bons" ou les "mauvais" chacun à de bonnes raisons d'être là. Et l'ennemi n'est pas toujours celui qu'on croît.

Quel plaisir que de replonger dans un récit de Iman Eyitato. Après avoir lu deux de ses précédents ouvrages, il me tardait de me plonger dans celui-ci.
L'auteure a un style toujours aussi prenant et efficace. Ce que j'aime le plus est sa faculté à nous transporter à des milliers de kilomètres sans bouger de chez soi.
L'univers est original, intriguant, complexe et intéressant. J'ai grandement apprécié cette histoire de "voyageuse", de dimensions ou mondes parallèles, le fait que le temps ne s'écoule pas de la même façon et le fait que rien n'est simple ou ne tombe tout cuit dans le bec de nos personnages. Ils vont devoir faire jouer leurs muscles, mais aussi et surtout leur matière grise pour essayer de comprendre comment tout ceci fonctionne et pouvoir espérer reprendre leurs vies là où ils les ont laissées.
La résolution d'un élément central de ce premier tome n'est pas résolu en 20 lignes. Iman Eyitayo prend le temps de nous faire mariner, de nous livrer un vrai combat qui dure, mais pas éternellement. Tout est bien dosé et bien mené pour nous offrir un réel et incroyable moment de lecture.
A tous les amoureux de fantastique et de magie, je ne peux que vous recommandez ce titre. De plus, les tarifs sont plus que corrects.

En résumé, un univers innovant, riche et détaillé. Des personnages travaillés, volontaires, déterminés et qui apporte tous un plus au récit. Des révélations et rebondissements qui nous font nous interroger quand à la suite des événements. Une plume magique qui nous transporte avec une aisance déconcertante vers d'autres contrées. Hâte de pouvoir lire la suite des aventures de Jun et Kanyin.


Extraits :

"Jun... Pendant un moment, je ne répondis pas, perdue dans mes souvenirs. En effet, Jun avait été mon ami. Plus que ça, mon premier amour. Je l'avais rencontré à mon entrée au collège, et sa gentillesse m'avait touchée en plein cœur. Je ne l'avais pas oublié, je n'aurais pas pu, je l'avais juste enfoui dans un coin de mon esprit prêt à refaire surface à tout moment. Après tout, c'était lui qui m'avait, un jour, protégé d'une bande de brutes cherchant à voler mon déjeuner. A la suite de ce sauvetage inattendu, nous étions devenus aussi inséparables que les doigts de la main. Jusqu'à ce que le divorce de mes parents, survenu l'année suivante, nous sépare..."

"Ainsi, nous nous rendîmes à la clinique Olouoba -  l'une des plus réputées de la ville - et, après qu'on m'ait inscrite sur le registre des visites, on me demanda de patienter dans le hall. J'obéis, pendant que mon père se dirigeait vers son bureau favori. Heureusement, j'avais tout prévu. Je dégainai sans attendre ma liseuse de mon sac et me plongeai dans un roman de science-fiction que j'avais acheté le mois précédent. Grande lectrice, j'avais constamment une pile de livres à lire assez impressionnante : facilement deux-cents ouvrages. L'été était d'ailleurs la période propice pour la réduite drastiquement."

"Je rangeais mon téléphone, puis m'adossai au banc, pensive. je songeai à Luc et à tout ce que je devais lui cacher, puis à Jun et au fait que chaque heure passée ici équivalait à une journée dans sa prison. J'avais beau être épuisée, je ne pouvais pas me permettre de m'absenter trop longtemps. Je devais trouver un moyen d'y retourner.

Je ressassai donc tout ce qu'il m'avait appris, cherchant un indice sur la méthode à employer. Il avait mentionné qu'en théorie, je pouvais partir et revenir quand je voulais, alors, peut-être que..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire