mercredi 16 août 2017

Cry for help de Liam Fost


Éditeur : La Condamine
Parution : 22 juin 2017
Pages : 520
Prix : 3€99 (numérique)

Synopsis :

Plongez dans les plus sombres secrets du lycée de Laneford!
Entre investigations et romance adolescente, découvrez une intrigue haletante qui vous fera voir le lycée sous un nouveau jour!

Nouvelle ville, nouvelle école, nouveaux amis, Alice n'a jamais eu peur du changement. Avec son caractère bien trempé, cette adolescente n'a pas sa langue dans sa poche. Mais lorsqu'elle apprend que dans son nouveau lycée, une étudiante disparue deux ans plut tôt lui ressemble trait pour trait, Alice n'est plus si sûre d'elle. Elle devra faire face aux interrogations et aux regards des autres. Aidée par son nouvel ami, Alex, elle décide de découvrir le mystérieux lien qu'elle partage avec la jeune disparue. Mais cette enquête pourrait bien la mener tout droit dans la gueule du loup. Elle aura beau appeler à l'aide, sera-t-elle entendue?

Merci à l'auteur et la maison d'édition pour leur confiance!

Mon avis :

Je dois dire que lorsque j'ai commencé ma lecture, je ne savais pas trop dans quoi j'embarquais. Le résumé me paraissait intéressant et n'ayant pas vu d'avis dessus, je me suis jetée dans l'inconnu.

Dans ce livre, nous suivons Alice qui sera notre personnage principal. C'est une adolescente comme les autres, si ce n'est que sa couleur de cheveux sort relativement de l'ordinaire. Alice à l'habitude de déménager et changer régulièrement d'école ces dernières années, ce qui du coup, ne la perturbe pas plus que cela. Mais c'était sans savoir ce qu'elle découvrirait en arrivant à Laneford. La première journée de cours est assez compliquée pour elle car tout le monde la dévisage. Elle qui pensait que c'était dû à la couleur de ses cheveux et du fait qu'elle soit nouvelle, était en fait bien loin de la réalité. Comment expliquer qu'elle ressemble trait pour trait à Doria Miller, une jeune fille disparue deux ans auparavant? Alice intrigue ses nouveaux camarades ainsi que le corps professoral qui cherche à tout prix un lien inexistant entre les deux adolescentes. Et puis il faut dire que la crasse fait par un certain Alex n'est pas à son goût et qu'elle compte bien le lui faire payer.
Au fur et à mesure des jours et des semaines, Alice se met à voir Doria en cauchemar et décide de trouver quel lien les unit et ce qui lui est arrivé. Entra sa franchise, sa langue bien pendue et son caractère prononcé, elle ne se fera pas que des amis et risque bien de se faire prendre dans les filets d'un ennemi redoutable, innovant et cruel.
Pourquoi se ressemblent-elles comme des jumelles? Quelle est la raison de la disparition de Doria? Que lui est-il réellement arrivé? Pourquoi la croise-t-elle toujours au travers de cauchemars?
Si vous voulez vos réponses, il faudra lire ce titre.

Alice est une adolescente aux cheveux bleus. Habituée aux déménagements et changements d'école, elle ne semble pas plus perdue que cela à l'idée de devoir intégrer le lycée de Laneford. Son père étant détective privé, ils sont souvent amenés à se déplacer à travers le pays. On sait qu'elle vit seule avec son père et on se demande bien où est sa mère (chose qu'on apprendra en temps et en heure). Alice est une adolescente plutôt nerveuse, gentille en général même si parfois elle se comporte comme une garce avec son père, intelligente, grande bouche et qui ne se laisse pas faire. Elle sait ce qu'elle veut et fera tout pour l'obtenir. Elle est plus têtue qu'un troupeau de mules et sa répartie m'a souvent bien fait rire. J'avoue que sur certaines répliques, je me suis reconnue. Elle est également attachante et demande juste à comprendre ce qui lui arrive. Elle cache sa détresse et sa frustration derrière sa langue bien pendue et son tempérament de feu. J'ai aussi beaucoup aimé sa relation avec Alex, même si tout n'est pas parfait entre eux et qu'elle peut parfois être longue à la détente.

Alex, est le fils du concessionnaire de Laneford et le crétin qui lui a fait une mauvaise blague dès son arrivée. Néanmoins, malgré cette farce et le caractère de notre héroïne, il se s'éloigne pas d'elle bien au contraire. Il aime la pousser à bout et y arrive très facilement. Il est de nature enjouée, drôle, sympathique, agréable à regarder, quelque peu solitaire et la risée de l'équipe de sport du lycée et des pom-pom girls. Son frère, Peter, est la vedette locale et les gens ont bien du mal à comprendre comment ils peuvent être aussi différent l'un de l'autre. J'aime sa façon d'être ou de répondre à Alice. C'est un personnage pour lequel je me suis très vite attachée. Grâce à sa relation avec Alice, j'ai passé un agréable moment de lecture, et j'ai bien rigolé même si, à première vue, ce n'est pas le but premier de ce roman.

Viens ensuite Matt, le beau gosse ultime du lycée, depuis peu célibataire. Il fait partie de l'équipe de sport de Laneford et à un ego quelque peu surdimensionné. Il sait ce qu'il veut et finit toujours par l'obtenir en ce qui concerne les filles, enfin...en général. Il ne tardera d'ailleurs pas à jeter son dévolu sur Alice mais leur histoire ne prendra pas la tournure qu'il espérait. C'est le genre de mec qui sait pertinemment qu'il est beau, qui pense que tout lui est dû et qui est arrogant au possible. Si dans certains romans, ce type de personnage se révèle attachant, en ce qui le concerne, je lui aurais bien fait ravaler son maudit ego. Son comportement et ses réflexions font de lui un être antipathique au possible et ce n'est pas passé avec moi. Plus on avançait dans l'histoire, et plus il était insupportable et stupide.

Encore une fois, j'ai apprécié la plume de Liam Fost qui est agréable et toujours aussi fluide. Ce qui permet une lecture facile et plaisante malgré les 520 pages du roman. Cette fois, il y ajoute de l'humour qui fonctionne très bien avec moi. J'adore ce type de joutes verbales entre les personnages et j'ai vraiment bien ri par moment. En dehors de cela, son histoire est vraiment intéressante et comporte plusieurs "parties" non définies. Dans un premier temps, on suit surtout Alice dans sa nouvelle vie. Ensuite, vient toutes les interrogations que suscite sa ressemblance avec Doria et ce qu'elle suppose qui lui ait arrivé. Et pour finir, on retrouve Alice dans les problèmes jusqu'au cou. J'ai aimé ces différents aspects et je ne me suis jamais ennuyée pendant ma lecture. Son histoire tient la route du début à la fin et nous réserve des passages qui donne la chair de poule. J'ai aimé découvrir ce qui concerne la mère d'Alice, l'enquête menée par son père, les inquiétudes et interrogations autour de Doria, la relation entre Alice et Alex, les hypothèses d'Alice, le fait que l'histoire se déroule dans une petite ville et renferme bien des secrets, mais aussi toutes les difficultés auxquelles nos personnages seront soumis. Pour ma part, ce récit est presque un sans faute. Encore une fois, je vais être casse bonbons, mais il y a une petite chose qui m'a posé problème. L'auteur répond à la majorité de nos questions, ce qui est appréciable, mais la fin en suscite de nouvelles. J'aurais aimé une fois de plus qu'il nous fournisse un épilogue de quelques mois ou quelques années plus tard car là, il me manque quelque chose. Cela s'arrête trop brutalement à mon goût et je n'avais pas envie que cela se finisse comme ça.

En résumé, un mélange addictif et intéressant entre thriller et romance young adulte. Des personnages hauts en couleurs, des mystères, des révélations, de l'action, des rebondissements, une enquête qui nous fait perdre notre sang froid et nous file la chair de poule, sont ici réunis pour nous offrir un fort agréable moment de lecture. Je ne recommanderais toutefois pas ce livre aux personnes trop jeunes, car je pense que certaines scènes pourraient poser problème. Disons qu'à partir de 15 ans, il ne devrait y avoir aucun problème.

Edit : Après discussion avec l'auteur, il s'avère qu'une suite est prévue. Ce qui explique que l'histoire s'arrête aussi brutalement. Etant persuadée qu'il s'agissait d'un tome unique, je trouvais cela curieux de stopper l'histoire de cette manière. Me voilà rassurée et prête à lire le second tome!



Extraits :

"Après une journée dans mon nouveau lycée je suis plutôt contente de rentrer. Personne ne m'adresse la parole, mis à part Alex, du coup j'ai suivi les cours silencieusement dans mon coin, en attendant avec impatience chaque sonnerie.
Au volant de mon camion, je traverse les rues mortes de Laneford... Et même après une semaine, le choc reste saisissant. Passer de New-York à Laneford, quelle idée!
Laneford et ses quelques milliers d'habitants sont un peu pauvres en boutiques sympas, du coup je n'ai pas trop de questions à me poser et rentre directement chez moi. Comment perdre du temps sur le retour quand la seule distraction de la ville est un cinéma avec une seule salle dans laquelle passent des films sortis il y a au moins trois semaines? Le genre de ville où le téléchargement illégal devrait être encouragé plutôt que puni."

"3h49, c'est l'heure qu'indique mon radio-réveil lorsque j'ouvre les yeux. Ma lumière toujours allumée me rassure et me confirme qu'il ne s'agissait que d'un cauchemar.
C'était le même qu'il y a deux jours, mais, contrairement à la première fois, je n'ai pas eu peur. C'était pourtant tout aussi angoissant. Je revois son visage, et ses larmes qui coulaient. Cette fois-ci, ses yeux étaient ouverts dès le début, elle me regardait en pleurant. Elle avait l'air d'avoir peur. Et à la fin elle s'est mise à crier. Mais son cri n'était pas un cri d'horreur, et j'avais l'impression qu'il m'était destiné. L'entendre aurait pu m'effrayer, mais au lieu de ça je me suis sentie impliquée, j'ai eu l'impression qu'elle m'appelait à l'aide."

"Alex n'est pas dans les parages, je l'imagine dans le bureau du directeur et ça me fait sourire. Au fond du couloir, j'aperçois Matt Ferman et ses copains entrer dans la salle où se trouvent billards et autres jeux débiles. En gros, la salle où je ne mets habituellement pas les pieds. Je pars à leur poursuite. J'entre et je le vois affalé sur la banquette avec Rick et sa bande. Matt est tout à gauche, son bras droit est étiré sur la banquette, au-dessus d'une place pour le moment encore vidé. Je ne réfléchis pas et me précipite! Je m'installe dans le creux de son bras et pose légèrement ma joue contre son biceps, ce qui attire vers moi les regards étonnés de tous ses potes."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire