dimanche 30 avril 2017

In my mailbox (18) du 30 avril 2017


Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré

 par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres 

reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés 

ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion

 des In My Mailbox français.


On commence par les 2 services presse reçus cette semaine :



Merci à L'ibre-Book, Bayard et Booknode pour ces 2 romans.


Mes 2 achats neufs :



Mes 2 cadeaux :



Mes 2 gains concours :



Merci à Les lectures de Mylène et à I love books pour ces 2 romans.


Mes 2 livres gratuits (boîte à livres et médiathèque)



Mes 4 achats d'occasion :



mardi 25 avril 2017

Divano, tome 1 : Ascension de David Royer




Éditeur : Nats éditions
Parution : 25 mai 2015
Pages : 492
Prix : 18€ (version papier) - 4.99€ (ebook)

Synopsis :

"Si on vous avait dit qu'un jour, vous deviendriez un dieu, vous y auriez cru?
Ou vous auriez conseillé au "prophète" d'aller visiter un asile psychiatrique?
Ouais, moi aussi.
Et pourtant, je suis là. Moi, une déesse, mon Ascension m'y a conduite et mon rôle, maintenant, c'est de m'assurer que le monde tourne rond.
Et vivre le plus longtemps possible, accessoirement.
Sauf que je ne suis pas seule, je dois composer avec quelques collègues.
Et je vais vous avouer un truc : certains sont complètement tarés."

Merci à Nats Edition pour cet envoi et leur confiance!

Mon avis :

Dans ce premier tome, nous découvrons Opale une humaine lambda. Rapidement, un événement surgit de nulle part fait d'elle une déesse. Après avoir douté de la santé mentale des gens qui l'entourent, puis de la sienne, elle doit bien se rendre à l'évidence : ce n'est pas un canular.
La voici fraîchement débarquée dans un monde qu'elle ne connaît pas et dont elle ne se doutait même pas de sa possible existence.
Tout est chamboulé, elle n'a plus de repères, plus de famille, plus d'amis, elle ne maîtrise rien et pourtant elle va devoir se ressaisir car de nombreuses choses l'attendent. Et pour couronner le tout, certains dieux avec lesquels elle va devoir vivre sont dangereux et cinglés.

J'ai adoré les personnages tous plus différents les uns des autres.
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'on a pas le temps de s'ennuyer avec eux.

Tout d'abord nous avons Opale, la dernière déesse en date à avoir effectuer son ascension. Elle sera la nouvelle déesse de La chaleur. Du temps où elle était humaine, elle n'était pas particulièrement brillante dans ses études ou dans un domaine en particulier. Par contre, elle était assez proche de ses amies et de ses parents.
Pour elle son ascension fut compliquée à digérer et accepter. Premièrement, elle ne croit pas aux dieux ou en Dieu. Deuxièmement, elle est persuadée d'être tomber dans une secte. Et troisièmement, pourquoi elle? Elle n'a rien demandé après tout.
C'est une jeune femme qui a la vingtaine, un très, très, très fort caractère et la langue bien trop pendue, intelligente même si parfois elle agit avant de réfléchir, gentille, obstinée, drôle et attachante. Du jour au lendemain, elle voit sa vie totalement chamboulée et alterne les périodes de doutes, de découragement, d'incompréhension avec celles d'espoir et d'encouragement.
Rien n'est simple et il lui faudra beaucoup de temps pour se faire à cette situation et se comporter réellement comme une déesse plutôt que comme une simple humaine cabocharde et pleurnicheuse.
J'ai vraiment apprécié notre héroïne et il me tarde de la retrouver pour de nouvelles aventures.

Ensuite viens Ivan, son mentor. Il est le dieu de l'eau et du froid. C'est un jeune homme charmant mais pas non plus beau comme un "dieu", il est drôle, plus intelligent que la plupart des gens, gaffeur,  farceur, attentionné, gentil, têtu (cette façade de la personnalité étant commune à pratiquement tous les dieux), attentif et en couple avec l'une déesse. Les deux ont vécus leur ascension en même temps ce qui est un fait hors norme. Cet événement les a grandement rapprochés.
C'est également un jeune homme plein de mystères qu'on arrive pas toujours à cerner.
Que cache-t-il et pourquoi?
Il sera en parti responsable de la formation d'Opale pour qu'elle devienne une déesse digne de ce nom, mais il sera également là pour lui apprendre un maximum de choses sur le royaume des dieux, les différentes créatures magiques, les dangers, les devoirs des dieux, leurs pouvoirs, etc...


Et viens ensuite Arès, le dieu de la guerre. Un homme au physique a vous faire perdre la tête. Il est charismatique, charmeur, intelligent, bien bâti, il excelle dans le maniement des armes, gentil, mais il est aussi probablement le plus "normal" de tous les dieux. Il est paraît bien sain d'esprit comparé à d'autres spécimens. Il apprendra le maniement des armes et principalement celles à distance, à notre jeune héroïne. Il est aussi plus réservé que les autres et j'ai aimé ce coté mystérieux et sombre qu'il dégage. C'est un homme bon, relativement calme et qui sait gérer ses émotions. Opale devrait parfois en prendre de la graine. Il a une autre particularité que je vous laisserais découvrir, mais je dois vous dire que les comportements d'Opale face à lui m'a bien fait rire vu cet élément.
Il apporte un peu de sérénité au sein de ce récit.

Je dois dire que j'ai adoré ma lecture de A à Z. L'univers créer par l'auteur est riche, complet, travaillé. La plume de David Royer est tout en fluidité, simplicité et en efficacité. Heureusement que l'auteur a su choisir ses mots pour nous narrer cette histoire car, j'aurais probablement été vite larguer sinon. La mythologie est incroyable et l'intrigue très bien amenée et menée.
Ce que j'ai sans doute le plus apprécier c'est que rien n'est tiré pas les cheveux ou n'arrive trop vite sans explications, sans aucune logique. Au départ, Opale ne gobe pas ce qu'on lui dit, elle n'accorde aucune crédibilité aux propos farfelus qu'on lui tient et prend les gens pour des fous, des psychopathes de premier ordre ou encore pour les gourous d'une secte. Il va lui falloir un bon nombre de preuves pour commencer à considérer les choses sous un nouvel angle. Opale devient une déesse, mais ce n'est pas pour autant qu'elle sait s'y prendre. Elle ne connaît pas ses pouvoirs et ne sait absolument pas les maîtriser. La seule chose dont elle prend un peu conscience est que sa force est supérieure à celle d'une humaine. Le cheminement est long, parsemé d'embûches et se fait étape par étape. Une chose est sure j'ai hâte que l'auteur publie le tome suivant. Selon le site de l'éditeur, il y aurait en tout cinq tomes et si ils sont tous de cette qualité, ça promet.

En résumé, une histoire passionnante du début à la fin. Une mythologie et un univers complet,riche avec des personnages travaillés qu'on aime suivre et qui nous offre tous quelque chose de différent.
Une intrigue magnifiquement menée et une crédibilité du récit qui nous font passer un excellent moment de lecture. Un livre que je recommande à tous les fans de mythologie ou de fantastique mais qui veulent quelque chose de différent, d'original.


Extraits :

"Cette fille, tout en restant très jolie, était un véritable garçon manqué. Toujours à jurer comme un charretier ou à faire craquer ses phalanges sans aucune vergogne... Quand elle ne cherchait pas tout simplement la bagarre avec d'autres personnes. Mecs ou filles. Et après l'avoir vue étaler un garçon qui faisait au moins trois dois son poids, je pensais pouvoir affirmer que lui chercher des noises témoignait d'un comportement suicidaire."

"Enveloppée dans une chaleur apaisante, je baignais dans un liquide d'une douceur sans pareil. Mes poumons se remplissaient d'une délicate odeur de miel, tandis qu'un léger goût de vanille envahissait mes lèvres et mon palais, comme si j'avais plongé dans une piscine de yaourt parfumé. Aucune souffrance, aucun traumatisme, aucun souvenir."

" Je n'étais rien de plus qu'une jeune femme sans avantage particulier pour affronter la vie du monde professionnel, mon petit copain me trompait, le nombre de mes amies devait se restreindre à deux ou trois personnes, et j'étais incapable de me projeter dix ans dans l'avenir. Et là, un type surgi de nulle part venait pratiquement de m'offrir un job qui pouvait se révéler éternel, me garantir une existence très longue, sans avoir à redouter les affres de la vieillesse et de la maladie. En échange de quoi, toute ma vie d'avant ne se réduisait plus qu'à une vague succession de souvenirs dont je serais l'unique propriétaire au monde."

Top Ten Tuesday du 25 avril 2017


Source de l’image : http://frogzine.weebly.com


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 noms de personnages masculins que vous trouvez originaux.



- Damon de Journal d'un vampire
- Tobias de Divergent
- Augustus de Nos étoiles contraires
- Aiki de Memorex
- Seven de Go To Hell



- Aristote de Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers
- Jericho de Elvira Time
- Vane de Let the sky fall
- Bishop de The book of Ivy
- Rune de Mille baisers pour un garçon

Et vous, quel est votre Top 10?








lundi 24 avril 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (50) du 24 avril 2017




Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a world of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?

3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


J'ai adoré Malenfer et Le groupe, mais je me suis ennuyée profondément avec Alice au pays des merveilles.


2/ Que suis-je en train de lire?



3/ Que vais-je lire ensuite?



Je piocherais mes lectures parmi ces 6 romans même si j'aimerais beaucoup avoir le temps de tous les lire.


Et vous, qu'avez-vous lu la semaine passée?

dimanche 23 avril 2017

Shadow House, tome 1 : La rencontre de Dan Poblocki




Éditeur : Hachette Romans
Parution : 22 mars 2017
Pages : 224
Prix : 15€90

Synopsis :

Le manoir Larkspur.
Ils sont tous venus y chercher quelque chose.

Pour Poppy, une famille.
Pour Azumi, un pensionnat.
Pour Marcus, une école de musique.
Pour les jumeaux Dash et Dylan, un plateau de tournage.

Mais rien de tout cela ne les attendait.
Le manoir Larkspur n'est pas la maison de leurs rêves.
C'est la prison où leurs pire cauchemars deviennent réalité.

ENTRE DANS LA MAISON DES OMBRES... SI TU L'OSES.

Mon avis :

Je dois dire qu'à peine vu sur les réseaux sociaux, ce livre a attiré ma curiosité. J'aime les histoires terrifiantes qui ont lieu dans un manoir. Une amie l'ayant acheté, je me suis empressée de lui emprunter dès qu'elle ait eu finie sa lecture.

Dans ce roman, on va suivre un groupe de cinq adolescents qui aspirent tous à une vie meilleure. Comme par magie, une personne les contactent et leur offre cette chance. 
Quelle ne sera pas leur surprise en se découvrant les uns et les autres. En discutant et se liant d'amitié, ils vont vite se rendre compte que quelque chose : aucun d'entre eux n'est là pour la même raison.
Poppy, Azumi, Marcus, Dash et Dylan se sortiront-ils indemnes de toute cette aventure? Quelle est cette étrange bâtisse? Pourquoi les avoir fait venir ici? Que s'est-il passé entre ces murs?
Ce sera à vous de le découvrir.

Poppy est une jeune fille solitaire et vit dans un orphelinat. Depuis quelques temps, la voilà qui souffre d'hallucinations et se retrouve en possession d'objets tous plus étranges les uns que les autres. Ses camarades lui attribuent très rapidement le surnom de fol-dingue et lui pourrissent la vie. 
Elle est condamnée à une vie d'isolement, de craintes et n'a pas de grand avenir qui se dessine à l'horizon. Quand elle découvre qu'apparemment une tante éloignée se fait une joie de la rencontrer et lui propose de venir habiter chez elle, Poppy n'en croît pas ses yeux et compte bien saisir sa chance de vivre une vie meilleure.
C'est une jeune fille attachante qui n'a pas eu de chance jusqu'à présent et j'ai été profondément toucher par sa solitude et les moqueries auxquelles elle doit faire face. Personne ne mérite un tel acharnement du destin ou de l'espèce humaine. Elle doute beaucoup, elle craint les autres et ce qu'ils pourraient lui faire subir. Mais elle peut se montrer déterminée, combative et ne manque jamais d'idées quand l'adrénaline coule dans ses veines. Lorsqu'elle se sent en danger, l'oisillon craintif qu'elle représente se transforme en un fauve redoutable, prêt à tout pour s'en sortir.
Ce contraste saisissant dans sa personnalité est fort appréciable et nous donne envie d'en savoir davantage. Un grand mystère plane également autour de ses ancêtres et j'ai hâte de découvrir de quoi il retourne.

Azumi quant à elle, a vécu un terrible drame familial et, a toutes les peines du monde à s'en remettre. Chaque nuit, cet événement revient la hanter et l'empêche d'avancer ne serait-ce que petit pas par petit pas. Tout ça la ronge et elle espère qu'en partant à l'autre bout du pays, elle pourra prendre un nouveau départ.
Elle peut-être déboussolée mais débrouillarde, autoritaire ou vulnérable, têtue ou prête à suivre le premier qui aura une bonne idée.
J'ai eu du mal à m'attacher à elle et la seule chose qui m'a touchée est la raison qui la pousse à venir au manoir. Malheureusement on ne la voit pas assez et en apprend trop peu sur elle pour que ça le fasse avec moi. Il faut espérer que ce personnage soit plus approfondi par la suite.

En revanche j'ai adoré les jumeaux Dash et Dylan. Ils sont acteurs depuis leur plus jeune âge et se partage un rôle emblématique dans une série télé de leur pays. C'est une nouvelle proposition de tournage où chacun aura son propre rôle qui les incitent à se rendre à leur tour au manoir.
Si physiquement il est presque impossible de les différencier, il n'en est pas de même pour leur tempérament. L'un est plus craintif que l'autre, plus enclin à faire des blagues (parfois douteuses), plus causant ou plus réservé, plus sombre ou jovial, etc... Ils sont complémentaires et leur relation est intéressante à suivre. On les voit évoluer, comprendre certaines choses et devoir y faire face et, se battre ensemble pour se sortir de ce guêpier.

La plume de Dan Poblocki est simple et fluide. Le récit possède une dynamique appréciable et les temps morts permettent soit d'en apprendre davantage sur les personnages, soit de nous livrer des informations essentielles sur la demeure en elle-même.
Si la révélation faite dans les dernières pages remet tout en question et m'a surprise car je ne m'attendais pas du tout à cela malgré les indices donnés, je regrette que le côté horrifique du roman ne prenne pas plus d'ampleur. En effet, je n'ai ressenti aucune angoisse, aucune peur pendant ma lecture et cela m'a dérangé vu le thème du roman. J'aurais aimé un récit plus effrayant et que se dégage plus de noirceur concernant le manoir. Après ça reste une lecture sympathique et l'auteur a su éveiller ma curiosité avec sa révélation finale, mais il m'a clairement manqué quelque chose pour apprécier pleinement ma lecture. Du coup, je pense lire la suite à condition de pouvoir l'emprunter.

En résumé, une lecture sympathique avec des personnages attendrissants pour la plupart, Le récit est dynamique et mystérieux mais pas assez angoissant ou malfaisant à mon goût. La plume de Dan Poblocki est fluide et basique ce qui permettra une lecture aisée aux plus jeunes qui se laisseraient tenter. Néanmoins, il est destiné à un public de 10/11 ans et plus.
Un livre que je recommanderais plus facilement aux lecteurs entre 11 et 15 ans en quête de frissons, plutôt qu'à des lecteurs plus âgés.


Extraits :

"Poppy savait qu'elle avait intérêt à obéir. Sa situation était déjà assez mal embarquée comme ça. Mais son cœur bouillait d'une rage telle qu'elle en consumait sa discrétion habituelle. Elle sauta sur cette occasion rêvée. Sitôt la porte refermée derrière elle, la jeune fille fouilla les classeurs de Mme Tate à la recherche de son dossier personnel. Quitte à être dans le pétrin, autant y plonger carrément."

"La décor disparut autour de lui. Il était à nouveau dans la loge du plateau de Papa mène l'enquête. Dash accourait depuis une masse ténébreuse, les bras tendus vers lui, le visage déformé par la douleur ou la colère. Il poussait un cri terrible. Une explosion secoua les tympans de Dylan, suivie par quelque chose de plus humain : comme un murmure teinté de gémissements."

"Azumi ne maîtrisait pas le japonais aussi bien que ses parents l'auraient souhaité, mais ce n'était pas la première fois qu'elle examinait cette photo. La première fois, ç'avait était dans la forêt où Moriko avait disparu. A chaque nouvelle découverte, la tête lui tournait un peu plus, elle se sentait sur le point d'éclater de rire, comme avec Marcus dans la buanderie. Elle resserra les pans de sa veste et chassa cette sensation, bien décider à ne pas craquer."

In my mailbox (17) du 23 avril 2017


Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré 

par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres 

reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés 

ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la 

gestion des In My Mailbox français.



Cette semaine, j'ai eu une réception à laquelle je ne m'attendais absolument pas et qui m'a fait extrêmement plaisir.
J'attendais tellement cette suite!



Cette semaine, aura été raisonnable et en plus le livre est déjà lu et chroniqué.

Et vous, quels sont les livres qui ont rejoint votre PAL cette semaine?

mercredi 19 avril 2017

Malenfer, tome 4 : Les sorcières des marais de Cassandra O'Donnell




Éditeur : Flammarion Jeunesse
Parution : 26 avril 2017
Pages : 272
Prix : 10€

Peut contenir des spoilers sur les tomes précédents.

Synopsis :

Gabriel et Zoé se sont cachés dans les Terres de magie, après la disparition de leur ville Wallangar et de leurs amis. Parmi les sorcières des marais de Houquelande, ils découvrent un nouveau monde régi par ses propres règles. Alors que Zoé semble prendre conscience de son immense pouvoir, Gabriel doit l'aider à maîtriser mieux sa force pour défendre leurs amis. Un grand défi les attend...

Merci à Cassandra O'Donnell et aux éditions Flammarion pour cette lecture!

Mon avis :

Pour ceux et celles qui me suivent depuis un petit moment, vous connaissez déjà mon amour pour cette série. Pour les autres, c'est le moment de le découvrir.
Je me languissais terriblement de lire cette suite et vous n'imaginez pas ma joie en le découvrant en avant première dans ma boite aux lettres. J'étais non seulement aux anges mais je n'ai pas non plus hésité à hurler de joie en bas dans la rue. Les gens ont du me prendre pour une folle, mais je m'en fous et j'assume totalement!
Aussitôt reçu, aussitôt lu et aussitôt chroniqué (comme pour les trois premiers tomes d'ailleurs).

Ce quatrième volet ouvre également un nouveau cycle dans les aventures de Gabriel et Zoé.
On retrouve nos deux jeunes héros après leurs adieux à leurs proches et à la ville qui les a vu grandir. Plus que jamais, ils sont en danger et devront rester cacher. Pour les protéger, ils pourront compter sur la présence de deux sorciers, d'une troll, d'un walligow, d'un loup- garou, de deux elfes, d'un nain, mais aussi de celle d'un redoutable dragon. Tout ce petit monde part en direction de Houquelande où ils pourront compter sur la protection de la Reine des marais. Malheureusement tout ne se déroulera pas comme prévu et nombreuses seront les embûches qui se dresseront au travers de leur chemin.

J'aime profondément Gabriel et Zoé et ce fut un réel bonheur de les retrouver pour vivre de nouvelles aventures.

Dans ce quatrième tome, on découvre une Zoé de plus en plus intelligente, instinctive, sensible, puissante, intrigante et oh combien attachante. Elle grandit et gagne en sagesse au fur et à mesure des tomes, malgré son jeune âge. Elle qui ne se sentait pas vraiment à sa place dans le monde des humains, a enfin trouver celle qui lui convenait dans le monde magique. Néanmoins elle a bien du mal à accepter cette histoire de prophétie et le rôle qu'elle devra y jouer. Elle essaye donc d'y penser le moins possible même si cela reste compliquer quand il y a toujours quelqu'un pour vous le rappeler. 
 Les trois quarts du temps, sa façon de s'exprimer et d'agir correspond plus à celle de quelqu'un d'expérimenté qu'à celle d'une enfant. Zoé fait de son mieux pour éviter le danger, pour apprendre et maîtriser ses fabuleux pouvoirs, mais ne peut pas non plus attendre d'elle qu'elle ne commette aucune erreur. Le problème c'est que le moindre faux pas peut entraîner des conséquences irrémédiables.
Elle est aussi de plus en plus têtue, déterminée et n'hésites plus à s'énerver pour qu'on la prenne au sérieux ou pour exprimer son ressenti. Gabriel en fera d'ailleurs les frais lorsqu'elle lui reprochera de ne pas être assez sensible. Elle jalouse un peu la relation de son frère avec Elzmarh et ne fais pas confiance à ce dernier. Elle est courageuse et volontaire mais ne veut pas devoir fuir ou vivre cachée indéfiniment.

Gabriel quand à lui devient de plus en plus proche de Elzmarh avec qui il n'hésites pas à partir en vadrouille. Il ne maîtrise pas encore ces capacités, mais continue d'apprendre seul et le plus possible en attendant de pouvoir faire son apprentissage dans les règles de l'art avec Maître Batavius.
Lorsqu'il récite une formule avec sa sœur, ses pouvoirs de sorciers augmentent considérablement. Dès qu'ils sont réunis, ils sont plus fort que jamais et pourraient déplacer des montagnes à eux seuls.
Si Zoé lui reproche de ne pas être abattu dès qu'un événement terrible se produit, lui, lui reproche le contraire. Il la trouve bien trop sensible pour tout même quand ils ne peuvent rien y faire et cela l'agace profondément. Il aimerait qu'elle se concentre sur autre chose au lieu de rester là, comme ça à souffrir.
Gabriel est un garçon intuitif, courageux, débrouillard, protecteur, têtu (cela doit être dans les gênes) et attendrissant. Alors que pour Zoé on avance un peu plus sur ce qu'elle est vraiment et le fait que ses pouvoirs se dévoilent jour après jour, pour Gabriel on se concentre surtout sur sa relation avec son dragon, les enjeux, le lien qui les réunit, ce que cela implique pour chacun d'eux, etc...

J'aime le fait que nos deux héros est des personnalités, des pouvoirs et des relations différentes avec les autres. C'est vraiment intéressant de les voir évoluer à la fois ensemble et séparément. 

Elzmarh est un dragon. A première vue il est redoutable, sombre et effrayant. Néanmoins c'est un personnage à part entière. De par son lien avec Gabriel, il peut communiquer avec lui. Il ne peut pas parler avec tout le monde mais grâce à ce moyen de communication assez spécial, il peut dire ce qu'il pense ou ressent à Gabriel qui se charge de transmettre les informations importantes. Il est têtu comme une bourrique, sarcastique à ses heures perdues, courageux, déterminé, très protecteur (surtout avec Gabriel), n'admet pas toujours les choses ou alors très difficilement et n'hésite pas à se servir de ses dons de dragons pour faire rôtir les méchants. (Son comportement me fait penser à certains amis...).
Son personnage donne un aspect piquant à cette lecture que je trouve intéressant vu la tranche d'âge à qui est "normalement" destinée cette série.

Quel plaisir de retrouver la plume magique de Cassandra O'Donnell et ses univers incroyables.
Je suis à chaque fois émerveillée par ce qu'elle écrit que ce soit pour la jeunesse ou les adultes. Si je m'écoutais, je me ferais un mois Cassandra O'Donnell pour lire ses livres qui m'attendent sagement dans ma PAL, mais ce serait une grossière erreur car, après je serais en dépression jusqu'à la sortie du prochain. Du coup, je m'en garde toujours sous le coude pour prolonger le plaisir au maximum.
J'ai l'impression que son imagination est inépuisable. C'est une auteure qui sait se renouveler pour  nous offrir à chaque fois un récit encore plus addictif et captivant.
J'aime tellement l'univers de Malenfer! 
On a tout ce qu'il nous faut pour passer un excellent moment de lecture : de l'action, des rebondissements, des révélations, des personnages attachants et fougueux, une plume séduisante et magique, et un univers qui semble de pas avoir de limites.
J'aime la tournure que prenne les événements, le fait que les héros grandissent en même temps que les jeunes lecteurs (comme ce fut le cas avec Harry Potter), le fait qu'au fur et à mesure l'univers est plus sombre, plus dangereux, que les choix que Gabriel et Zoé doivent faire sont plus complexes. L'histoire évolue de la meilleure des façons qu'il soit et chaque tome me procure encore plus d'émotions et d'engouement que le précédent.
En ce qui concerne l'illustration de couverture ou les illustrations intérieures, une fois de plus je ne trouve rien à redire. Elles sont juste magnifiques et le talent de Jérémie Fleury est indéniable.
Si vous ne l'aviez pas encore compris, je vous recommande très fortement cette série et quel que soit votre âge. Cette série s'adresse à un public dès 9 ans mais je suis sure que quiconque aime la magie saura être séduit.

En résumé, un nouveau cycle aussi bon que le précédent. Des personnages qui s'affirment de plus en plus et ne reculent devant rien ni personne. Dans ce tome-ci, on s'attarde plus sur ce qui fait de Gabriel et Zoé des êtres spéciaux et le récit prend une nouvelle direction qui m'a beaucoup plu.
La magnifique plume et l'imagination inépuisable de Cassandra O'Donnell ne sont pas en reste. Elles éveillent chez le lecteur une addiction et une furieuse envie de tourner sans cesse les pages pour voir où tout cela va nous conduire.
Une série magique qui saura séduire le plus grand nombre, j'en suis sure.


Extraits :

"La bête mesurait près d'une trentaine de mètres, sa peau était entièrement recouvertes d'écailles noires, ses griffes étaient si longues et acérées que la plus coupante des épées et son regard si froid et si cruel qu'il vous glaçait le sang. Zoé avait beau y penser, elle ne comprenait vraiment pas ce que son frère pouvait bien trouver à ce monstre."

"Sa magie était incommensurable. Elle pouvait soumettre n'importe quel être avec sa voix et le forcer à obéir, voir l'avenir, sonder les esprits... Pour l'instant, elle ne maîtrisait pas ses pouvoirs, mais la bête savait qu'une fois adulte et après avoir acquis un parfait contrôle de ses capacités, elle deviendrait l'une des créatures magiques les plus dangereuses ayant jamais foulé cette terre."

"Accha les conduisit directement vers la plus grande pièce de la maison, une salle lumineuse, avec une immense fontaine au centre d'où s'échappait un bruit d'eau bouillonnant. Près des larges fenêtres, des oiseaux chantaient et le calme, l'impression de sérénité et le luxe qui y régnaient faisaient totalement oublier l'air putride, la boue et la misère extérieure des quartiers longeant les marais."


mardi 18 avril 2017

Top Ten Tuesday du 18 avril 2017


Source de l’image : http://frogzine.weebly.com


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 noms de personnages féminins que vous avez trouvé originaux.


- Katniss de Hunger Games
- Gia de Library Jumpers
- Réha de Memorex
- Jezebel de L'école des mauvais méchants
- Poppy de 1000 baisers pour un garçon




- Alina de Le monde secret de Sombreterre
- Audra de Let the sky fall
- Krista de Lebenstunnel
- Ivy de The book of Ivy
- Kestrel de The curse

Et un petit bonus :


Faustine de Saving Paradise


Et vous, quel est votre Top 10?






lundi 17 avril 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (49) du 17 avril




Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


2/ Que suis-je en train de lire?


3/ Que vais-je lire ensuite?



Et vous, quel est votre bilan de la semaine passée?




dimanche 16 avril 2017

In my mailbox (16) du 16 avril 2017

 

Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré

 par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres 

reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés

 ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la 

gestion des In My Mailbox français.


Cette semaine, j'ai eu 3 jolies réceptions.


- Reflex : livre que l'on m'a donné.
- La temps volé qui est un gain concours.
- L'antichambre des souvenirs qui est un service presse et que je rêve de découvrir depuis longtemps.


Et vous, qu'avez-vous acheté, reçu ou emprunté cette semaine?