vendredi 31 mars 2017

La Belle et la Bête, histoire éternelle de Jennifer Donnelly




Éditeur : Hachette Romans
Parution : 1er mars 2017
Pages : 293
Prix : 16€

Synopsis :

Il était une fois, caché au cœur de la bibliothèque de la Bête, un livre très mystérieux.

En le découvrant, Belle va pénétrer dans un univers fascinant. Mais ne dit-on pas que les apparences sont souvent trompeuses?

Belle retrouvera-t-elle le chemin du retour? L'histoire pourrait bien ne jamais la laisser partir.

Mon avis :

Comme tout bon fan de La Belle et la Bête qui se respecte, il fallait que je découvre cette histoire. Je suis tombée amoureuse de l'adaptation Disney fait en 1991, puis j'ai découvert l'oeuvre originale par la suite, que j'ai tout autant aimé. Il y a déjà eu de nombreuses adaptations et je voulais découvrir celle-ci.

Dans ce livre nous faisons la rencontre de La Mort et l'Amour qui se dispute quand à l'issue de l'histoire entre Belle et le Bête. Chacune croit en sa version et ne veut pas en démordre. Néanmoins, La Mort bien décidé à ne pas accepter une éventuelle défaite, n'hésitera pas à truquer le jeu pour en sortir victorieuse.

On retrouve la Bête, Belle, Lumière, Big-Ben et tous les autres au moment où la Bête fait découvrir sa majestueuse bibliothèque. Tout en flânant dans les allées pour découvrir tous ces nombreux livres, elle trouvera celui qu'elle aurait pourtant dû éviter à tout prix, Nevermore. Ce dernier est arrivé ici comme par magie et permettra à Belle de voyager dans une autre dimension. Des rencontres charmantes l'attendent mais également de sombres obstacles se dresseront sur son chemin.
Comment réagira-t-elle? Quel sera son choix? Trouvera-t-elle enfin sa fin heureuse?

Depuis tout ce temps, j'ai une grande affection pour nos personnages tels qu'ils soient. J'étais donc curieuse de voir comment Jennifer Donnelly les voyaient à son tour.

Si au départ Belle est très fidèle à la version Disney, elle va très vite prendre une direction opposée. Elle se montrera déterminée, passionnée, courageuse, gentille dans un premier temps. Puis, envieuse, insouciante, distante, en proie aux doutes, aveugle et trop crédule. Plus on avançait dans le roman et plus son comportement m'exaspérait. Elle est décrite comme une personne qui ne cesse de se plaindre et qui n'est jamais heureuse.
J'aurais tellement apprécier que l'auteure nous offre un personnage touchant, avec du caractère et convaincant, que je ne peux m'empêcher d'être extrêmement déçue de ce qu'elle a fait d'une de mes héroïnes préférées. Jennifer Donnelly pouvait s'éloigner de la version Disney sans pour autant dénaturée ce personnage mythique et emblématique pour toute une génération. Mes mots sont sans doute un peu dur, mais c'est réellement ce que j'ai ressenti en lisant ce livre.
Par moment, on a l'impression de suivre une femme soumise et non pas une héroïne au tempérament de feu qui a sacrifier sa liberté pour sauver la vie de son père. Lorsqu'elle doit faire face à un piège aussi monumental qu'un château, Belle ne remarque rien et saute à pieds joints dans les problèmes, elle n'a aucune jugeote. Au final, les seuls moments où je l'ai apprécié est le tout début et les toutes dernières pages du roman. Pour moi ce n'est pas Belle et ça ne le sera jamais. 

La Bête quand à elle, reste relativement fidèle sur toute la longueur. Est-ce parce qu'on le voit peu? Je ne sais pas. Il peut-être bourru, grognon, têtu, mais aussi doux, attentionné et attachant. C'est un personnage complexe, difficile à cerner et pourtant, quelque chose se dégage de lui et on a envie de lui tendre la main. On sait qu'il souffre et il fait de son mieux pour continuer à avancer, même si il est souvent maladroit dans sa façon de faire.
J'aime ce personnage qui tente de comprendre ses fautes passées afin de ne plus les reproduire. Il apprend sans cesse, il tente, se trompe, il est tantôt déterminé, tantôt désespéré, mais au final, il se relève et recommence. Personne n'est parfait et il n'est jamais trop tard pour apprendre de ses erreurs et grandir.

La Mort est un personnage redoutable, vicieux et malsain. Elle à la défaite en horreur et est prête à tout pour obtenir ce qu'elle désire. Quitte à mentir, trahir ou manipuler. Elle est intelligente, sournoise et antipathique au possible, même sous son meilleur jour. Je l'ai détesté dès le prologue et plus j'avançais dans ma lecture, plus je la méprisais au plus haut point. Les stratégies qu'elle décide de mettre en place sont diaboliques à souhait. C'est prévisible et voyant, mais elle sait jouer avec les faiblesses de ses adversaires. Elle compte d'ailleurs sur la naïveté de Belle pour obtenir la victoire face à sa sœur. Le moins qu'on puisse dire c'est que l'auteure nous offre une méchante digne de ce nom! Elle ne connaît ni l'amour, ni la compassion et pas même la pitié, seule le mépris, le pouvoir et la victoire lui importe.

La plume de l'auteure est plaisante et se lit avec aisance. Elle a choisi une histoire connu du plus grand nombre à laquelle elle offre SA vision des choses. Même en choisissant une scène mythique, on s'éloigne très rapidement de celle qu'on connaît sur le bout des doigts. Malheureusement pour moi, les points positifs s'achèvent ici. Après ce n'est que mon avis et cela n'engage que moi. De plus, de bons avis sont déjà sortis sur ce livre.
Passons donc à ce qui m'a dérangé. Je n'ai pas apprécié ce qu'elle a fait de Belle et la direction qu'elle lui fait prendre m'a agacée. Je trouve cette version du personnages désolante et incongrue. Pour les autres personnages je n'ai pas trouvé de différences notoires envers ce que l'on connaissait déjà. La Mort en revanche est bien construite, mais ce qu'elle met en place est trop prévisible. Pour le coup, je n'ai pas vraiment été surprise au cours de cette lecture et je le déplore. Le livre fait moins de 300 pages et j'ai réussi à m'ennuyer. J'étais pressée d'arriver à la conclusion et de passer à autre chose.
J'aime les réécritures de contes, mais certains partent beaucoup trop loin pour que j'apprécie ce qu'ils le résultat final. J'ai déjà eu ce problème avec la trilogie Contes des royaumes de Sarah Pinborough, où l'auteure change complètement les traits de caractère des personnages pour nous sortir quelque chose de complètement décalé qui m'a profondément ennuyée.
Un livre que je ne vous recommanderais pas spécialement, mais libre à vous de vous faire votre propre idée.

En résumé, une plume agréable qui permet d'avancer rapidement dans ce récit, sans compter que les chapitres sont extrêmement courts. De l'imagination et une intrigue qui nous éloigne de l'adaptation faite par les studios Disney. Une Belle méconnaissable et agaçante au possible, mais une méchante vraiment machiavélique. Une bonne idée de base pour l'intrigue mais des situations prévisibles à des kilomètres à la ronde. Si le livre se lit tout seul, je me suis quand même sérieusement ennuyée et ressors frustrée. Ce roman est malheureusement une terrible déception pour moi.

Extraits :

"Belle attendait devant les portes de la bibliothèque, un balai dans une main, un seau dans l'autre, un large sourire aux lèvres.
A ses pieds, plusieurs objets attendaient eux aussi : un candélabre doré en forme de bonhomme, une petite pendule en bronze, une théière en porcelaine, une tasse à thé ébréchée, un plumeau dont le manche représentait un paon, enfin un tabouret à fanfreluches."

"Et en effet. La Bête se tenait là où Belle l'avait laissée. Elle lui souriait. Ou du moins s'efforçait de lui sourire. L'expression qu'elle affichait était plus proche de la grimace, lui conférait un air encore plus féroce qu'à l'accoutumée. Et ce malgré le soin qu'elle avait apporté à sa tenue."

"Belle observait la comtesse bouche bée. Ce qu'elle lui offrait... c'était trop beau pour être vrai. Voir Paris, mais aussi Padoue, Prague et des dizaines d'autres villas? Etudier à la Sorbone ou à Oxford? La jeune femme en rêvait depuis longtemps sans jamais oser y croire."




jeudi 30 mars 2017

PAL de Printemps - 2017

Image libre de droit trouvé sur le net.

Voici un petit article pour vous présenter ce que j'espère lire au printemps.

Je n'arriverais probablement pas à tout lire, mais je piocherais dans cette sélection. Je me réserve également le droit de lire quelques livres en dehors de cette PAL si l'envie s'en fait sentir car, je ne veux pas être frustrée. Rien de pire pour moi puisque ensuite, je n'ai plus envie de lire ce qui se trouve dans ma sélection.

J'avais fait le choix de faire des PALM donc mensuelles cette année, mais pour cette saison je suis obligée de faire différemment puisque les Imaginales approchent à grand pas et que je veux lire un maximum de livres en rapport avec ce salon pour voir si j'achète ou non, les suites de séries.
Ma PAL Spéciale Imaginale arrivera sur la chaîne et le blog d'ici quelques jours et s'ajoutera à celle-ci.







N'hésitez pas à me dire si vous en avez lu certains et ce que vous en avez pensé.
Vous pouvez également me dire quels livres sont dans votre pal mensuelle ou de saison.

mardi 28 mars 2017

Top Ten Tuesday du 28 mars 2017


Source de l’image : http://frogzine.weebly.com



Ce rendez-vous initialement créer par The Broke andthe bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 romans que vous avez lus durant la première année de votre blog.

Il s'agira tout simplement des 10 premières chroniques puisque à l'époque, dès que je finissais un livre je le chroniquer. Bon en même temps, je lisais moins qu'aujourd'hui donc c'était plus simple.




Et vous, quelles sont vos 10 premières lectures en tant que blogueurs/ses?

lundi 27 mars 2017

C'est lundi? Que lisez-vous? (46) du 27 mars 2017




Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?

3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


En gros, je n'ai lu que 3 BD. Niveau lecture ça été pitoyable en quantité.

2/ Que suis-je en train de lire?


3/ Que vais-je lire ensuite?



Et vous, quel est votre bilan de la semaine?


dimanche 26 mars 2017

In my mailbox (13) du 26 mars 2017



Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes 


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré 

par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres 

reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres 

achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de 

la gestion des In My Mailbox français.



Voici donc en premier mes achats d'occasions :


- Rebelle, Belle et Circus Mirandus sont des achats effectués sur Priceminister avec ma cagnotte.
- Glacé et La vérieté sur l'affaire Harry Quebert sont des achats effectués dans un vide-grenier.



- Tuto n°1 : Embrasser comme une déesse est un gain concours organisé par la maison d'édition.
- Nos coeurs tordus est un service presse papier reçu grâce à la Masse critique Babelio.


Et vous, quelles sont vos acquisitions de la semaine?


jeudi 23 mars 2017

Sex Shop Wonderland, tome 1 de Boris Tchechovitch





Éditeur : Nats Editions
Parution : 20 mars 2017
Pages : 52
Prix : 15€

S'adresse à un public majeur!!!

Synopsis :

Les aventures d'un dessinateur pour enfants qui se retrouve vendeur dans un sex shop avec cabines de projections porno!

Une histoire vraie en 2 tomes.

Je remercie la maison d'édition pour ce partenariat!

Mon avis :

Lorsqu'on nous a proposé ce service presse, je l'ai demandé directement. Ayant déjà lu les mésaventures rencontrées dans certains domaines professionnels, je me suis dis que ça promettait d'être hilarant.

Dans cette bande dessinée pour adultes, nous rencontrons un jeune homme qui travaille dans un sex shop alors qu'à la base son métier est dessinateur pour enfants. Comment vous dire qu'il est à l'opposé de ce qu'il fait d'habitude. Nous allons le suivre à travers différents moments de la journée ou même des semaines différentes. Le pire dans tout cela, c'est que cette histoire est véridique.

Notre "personnage" principal est un jeune homme calme, poli, qui met toute sa bonne volonté au service de ses clients et de l'entreprise qui l'embauche. Il n'a pas l'air de connaître tous les accessoires qu'il est censé vendre et cela le plonge parfois dans des situations délicates, tout comme pour les cabines de projection. Néanmoins, il se laisse bien trop faire par la mauvaise foi de certains clients ou de son collègue. Ce dernier lui en fait voir de toutes les couleurs et le pire dans tout ça, c'est qu'il accepte sans broncher le fait d'être pris pour un imbécile. Je sais bien que le monde du travail est impitoyable, surtout ces derniers temps, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'on doit tout accepter sans rien dire. J'ai malheureusement eu du mal à le suivre dans ses péripéties de part ses agissements. Même si certaines situations nous donnent envie de le plaindre, je n'ai pas réussi à m'attacher à lui.

Son collègue est désagréable au possible et se sert du "nouveau" pour se débarrasser des corvées ou des horaires qu'il n'a pas envie d'effectuer. Il n'hésite d'ailleurs pas à le menacer. C'est typiquement le mec qu'on a pas envie d'avoir à son travail. Il se prend pour le patron alors qu'il ne l'est pas et mériterait d'être remis à sa place une bonne fois pour toute!

En ce qui concerne les clients, on a le droit à tout. Les jeunes mal à l'aise, les pervers, ceux qui ont des pratiques ou envies peu communes, et même des clients d'un certain âge qui arrivent toujours à nous surprendre de la pire façon. 
Une belle brochette d'individus différents les uns des autres, mais que je n'aimerais pas devoir renseigner.

Je trouve ça osé et courageux de coucher ces histoires sur papier. Rien que pour ça, je tire mon chapeau à l'auteur. Les dessins sont sympathiques et colorés ce qui permet une lecture plaisante. Je n'ai rien à redire à la manière dont nous sont narrer ces saynètes, mais malgré tout, la mayonnaise n'est pas montée.
Je pensais passer un excellent moment de détente et me marrer les 3/4 du temps et ce n'est pas ce qui est arrivé.
J'ai un humour particulier dirons nous (au plus grand désespoir de mes proches) et du coup, je n'ai pas été séduite ou convaincue par ce premier tome. Néanmoins si vous appréciez l'humour en tout genre, cette bande dessinée saura certainement vous faire rire.

En résumé c'est une lecture mitigée pour moi. Je n'ai rien de particulier à reprocher à l'auteur, mais cet ouvrage n'était pas fait pour moi malheureusement. 






mercredi 22 mars 2017

Celle dont j'ai toujours rêvé de Meredith Russo



Éditeur : Pocket Jeunesse
Parution : 2 février 2017
Pages : 306
Prix : 17€90

Synopsis :

Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s'intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l'empêche de s'ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle soit se révéler, au risque de tout perdre.

Car le secret d'Amanda c'est qu'avant, elle s'appelait Andrew.

Mon avis :

J'ai découvert ce roman grâce à l'auteure Cindy Van Wilder avant sa parution française. Lors d'une vidéo sur des romans LGBTQ+, elle a évoqué celui-ci et j'ai eu envie de sauter dessus.
Je remercie donc Cindy pour la découverte et Stella pour cette lecture commune.


Dans ce roman, nous allons suivre Amanda dans son nouvel environnement. Très rapidement, on apprend que la belle Amanda s'appelait Andrew il n'y a encore pas si longtemps. On va la suivre au quotidien, dans une nouvelle ville, un nouveau lycée...une nouvelle vie. Elle qui souhaite se fondre dans la masse va très vite se rendre compte qu'au contraire, elle attire tous les regards.
On découvre son présent mais aussi son passé à travers des passages entre deux chapitres. On prend conscience de ses doutes, ses angoisses, ses joies, ses peines, etc... qu'elle soit dans la peau d'Andrew ou d'Amanda.
Saura-t-elle enfin s'accepter pleinement? Osera-t-elle avouer la vérité?


J'ai été profondément toucher et émue par son personnage. Je me suis attachée à elle dès les premières pages même si il m'est impossible de m'identifier à elle vu la nature de son histoire. Mais on peut se retrouver dans les questionnements qui nous assaille au lycée. Amanda a eu une vie difficile que je ne souhaiterais à personne. Quand elle part vivre chez son père, on fait la connaissance d'une jeune fille brisée. Elle espère pouvoir recommencer, ou plutôt devrais-je dire, commencer sa vie. Très vite, elle se fait accepter par tous, mais elle ne cesse de se questionner sur les réactions de ses proches si ils découvraient le pot aux roses.
On va suivre sa reconstruction tout au long de ces 306 pages. Ses espoirs, ses désillusions, ses moments de bonheur et de tristesse, ses certitudes et ses doutes, ses différentes découvertes. A mes yeux, c'est bien cela la force du roman.

Grant est un lycéen charmant. Il est plutôt beau gosse, c'est un athlète, il est joyeux et gentil. Mais derrière ses apparences de lycéen populaire et parfait, lui aussi cache un secret. Je dois dire que ce n'est pas à cela que j'avais pensé pendant ma lecture. Du coup, cela m'a agréablement surprise. En faisant cette découverte, j'ai été très toucher. Sa vie n'est pas aussi facile qu'il le prétend même si il a visiblement un don pour la cacher à tout le monde. Il est attendrissant, courageux, volontaire, déterminé, intelligent, doux, prévenant et charmeur. Grâce à Amanda il revit et peut enfin montrer sa véritable personnalité. 
Ils s'aideront mutuellement à se reconstruire sans pour autant savoir qu'ils en ont autant besoin l'un que l'autre. Leur relation est belle et fait rêver malgré le contexte.
A un moment donné on a envie de lui dire réveilles-toi et bouges-toi, même si on peut comprendre pourquoi il réagit comme ça, ça n'est pas très correct.

Le père d'Amanda est un personnage complexe. Pendant des années il a refusé catégoriquement le fait qu'Andrew veule devenir Amanda. Cela l'a conduit au divorce et à des années de silence avec son enfant. Pendant six ans, père et fille n'auront plus aucun contact, jusqu'au jour où on lui demande de l'accueillir chez lui. Il accepte malgré tout, mais il est très réticent envers la situation et ne sait pas comment agir avec sa chair et son sang.
Il est maladroit, anxieux et perdu. Au fil du temps, on voit une évolution, dans le bon ou dans le mauvais sens, mais il prend la peine d'essayer de connaître cet enfant qu'il a en quelque sorte abandonné.
Sa détresse nous touche autant que certaines actions peuvent nous mettre en colère. Il est loin de la perfection, mais apprend jour après jour. De ce fait, c'est un personnage intéressant à suivre.

Les personnages sont complexes, intéressants et travaillés. Ils ne manquent ni de profondeur, ni de crédibilité et font la force du récit. Certains m'ont émus, d'autres énervés ou exaspérés au plus haut point, j'ai ris, j'ai souri, j'ai pleuré, j'ai eu la gorge nouée, j'ai espéré que les choses s'arrangent et j'ai même eu envie d'en frapper un. Une chose est sure, personne ne m'as laissé indifférente.


La plume de Meredith Russo est belle, plaisante, fluide et captivante. J'ai adoré lire ce récit plein de doutes mais également d'espoir. La manière dont elle nous le narre est intelligente et elle n'est pas là pour nous faire plonger dans un drama. Elle nous explique les faits, les tenants et les aboutissants, le plus naturellement possible sans oublier de nous transmettre des émotions. Elle nous raconte une vie d'enfant, d'adolescent mal dans sa peau avec justesse et brio. Même si je ne suis pas naïve au point de penser que les choses se passent toujours "si" facilement, son histoire reste crédible et j'espère sincèrement que parfois, les choses se terminent sur un happy end. Je suis peut-être optimiste, mais il y a forcément des histoires qui finissent bien dans ce monde. C'est juste dommage que d'autres finissent de manière si affreuse parce que les gens ne sont pas prêts à accepter la différence telle quelle soit.

En résumé, une magnifique histoire d'acceptation de soi, de sacrifice et de bonheur qui m'a bouleversé et que je suis heureuse d'avoir lue. Des personnages compliquées, mais qui apprennent de leurs erreurs et grandissent au fil des pages. Un thème encore trop peu abordée en littérature jeunesse et qui nous offre une réflexion sur ce que nous, sommes prêts à accepter ou non. Un récit qui je l'espère sera lu par le plus grand nombre.




Extraits :

"Je me souvenais des premiers jours après mon réveil à l'hôpital, encore vivante. Avec pour seule compagnie les infirmières, ma mère et la télévision : pas d'amis, pas de famille, pas de père. Pour la première fois de ma vie, je me suis demandé s'il se fichait bien que je sois en vie ou non."

"Toutes mes craintes s'étaient envolées pour la soirée. Grant m'a pris la main et je ne l'en ai pas empêché. Nos doigts étaient de la même longueur, ai-je remarqué, mais les siens étaient beaucoup plus larges et puissants. Il m'a entraînée dans la foule et à chaque pas le rythme de la musique faisait bouger nos pieds, mes hanches. On se tournait et se pressait autour de moi mais ça ne me gênait pas."

"Il s'est tourné vers les bois et mes pieds ont avancé sans que ma tête leur en donne l'ordre. Jamais je ne serais libérée de mon passé, il serait toujours là, un trou noir prêt à m'aspirer et m'écraser. Le seul moyen de lui échapper était de continuer à avancer."


lundi 20 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (45) du 20 mars 2017




Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?

3/ Que vais-je lire ensuite ?


1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?




La semaine dernière je me suis un peu lâchée niveau lecture surtout que les livres jeunesses et le BD se lisent très vite.
La seule lecture dont je ressors déçu est La Belle et le fuseau. Quand je l'ai fini, je me suis dit tout ça pour ça... Il ne s'y passe pas grand chose et je me suis ennuyée du début à la fin.

2/ Que suis-je en train de lire?



3/ Que vais-je lire ensuite?




Et vous, quel est votre bilan de la semaine?

dimanche 19 mars 2017

In my mailbox (12) du 19 mars 2017



Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du

blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans 

notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. 

C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.




Cette semaine, j'ai 9 nouvelles acquisitions à vous présenter.


- Les dames du lac m'a été donner par ma meilleure amie qui a fait du tri.
- La dernière lame c'est pareil^^
- Bane Seed est un partenariat numérique reçu grâce à MxM Bookmarks.


Ces 3 livres viennent de ma médiathèque. A l'entrée une table est mise à disposition pour que les gens puissent y déposer les ouvrages qu'ils ne veulent plus. On peut s'y servir gratuitement, c'est fait pour ça.


- Océania, tome 1 est un achat neuf en poche dont je n'ai jamais entendu parler mais qui me faisait envie.
- L'héritier des Draconis, tome 1 me tentait terriblement et je suis contente qu'il rejoigne ma PAL.
- Les élémentaires, c'est le résumé qui m'a convaincu et par la même occasion je pourrais découvrir la plume de Nadia Coste que je ne connais pas encore.


Et vous, quelles sont vos acquisitions de la semaine?

mardi 14 mars 2017

Top Ten Tuesday du 14 mars 2017



Source de l’image : http://frogzine.weebly.com


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 romans de notre PAL à lire rapidement.


Vous trouverez ici 10 romans qui me font très envie et qui ne sont ni des services presse, ni les livres de ma PALM de mars. 





Pour L'héritier des Draconis, tome 1 et Les élémentaires, ils sont pré-commandés et arriveront respectivement jeudi et vendredi dans ma boite aux lettres.

Les autres sont déjà dans ma pal et me font terriblement envie. 
J'espère réussir à les lire rapidement.



Et vous, quel est votre top de la semaine?

lundi 13 mars 2017

C'est lundi que lisez-vous? (44) du 13 mars 2017



Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?

3/ Que vais-je lire ensuite ?


1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?


- J'ai relu en LC le premier tome de Harry Potter. J'étais contente de me replonger dans cette lecture presque 20 ans après.
- Le pays des contes, tome 3 m'a beaucoup plu également. Il devient plus sombre que les précédents et l'action ne manque pas.
- La Belle et le Bête, histoire éternelle est pour moi une déception malheureusement.
- Sex Shop Wonderland est une lecture qui ne m'a pas apporté ce que je cherchais.
- Taram et le chaudron magique est une relecture mais j'avais envie de me replonger une fois de plus dans une histoire Disney et j'apprécie toujours autant.

2/ Que suis-je en train de lire?


J'en suis à 1/4 du roman et je dois dire que j'aime beaucoup et je suis très intriguée par cette histoire.

3/ Que vais-je lire ensuite?


- Library Jumpers, tome 2 que je n'ai toujours pas réussi à lire.
- Les royaumes invisibles, tome 1 qui traîne dans ma pal depuis des années.
- Celle dont j'ai toujours rêvé qui sera une LC avec Stella's Books.
- The curse, tome 1 qui sera une LC avec Pikiti Bouquine.

Et vous, quel est votre bilan de la semaine passée?

dimanche 12 mars 2017

In my mailbox (11) du 12 mars 2017



Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du 

blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans 

notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. 

C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.


Cette semaine, ma PAL a augmenté de façon considérable.


On commence par les réceptions numériques :




- Divano, tome 1 est un service presse. 
- Pour tous les autres, il s'agit de cadeaux qu'on m'a fait au format numérique cette fois.


On continue avec les achats d'occasions :



Ce sont des livres qui me tentent depuis un moment excepté Merlin que j'ai acheté car je n'avais aucun livre sur les légendes arthuriennes pour mon challenge de la Coupe des 4 maisons.

Et on finit avec un gain concours et mes achats neufs :


- Dans l'ombre de Lena est un gain concours gagné sur la page de l'éditeur.


Et vous, quelles sont vos réceptions de la semaine?