mardi 31 janvier 2017

Fais un vœu de Enel Tismaé




Éditeur : Auto-édition
Parution : septembre 2016
Pages : 94
Prix : 2€99 (version numérique) - 9€ (version papier)

Synopsis :

 Noreen Andrews est une femme ordinaire. A trente-trois ans, elle vit seule - sans chat, Dieu merci! -, et passe ses soirées devant des séries TV, tout en rêvant de l'homme parfait, alias Connor O'Donnell, son meilleur ami. Et lui, bien sûr, ne se rend compte de rien. Un cliché des plus banals, n'est-ce pas? Ce qui l'est moins, c'est quand une bohémienne lui propose de faire un vœu et de voir son futur. Noreen cède à la tentation er se retrouve projetée dans un avenir où elle et Connor ne sont plus amis. Pire, il va se marier et elle doit assister à la cérémonie! A elle désormais de tout mettre en oeuvre pour que ce futur ne se produise jamais. 

Mon avis :

J'avais été intrigué par cette nouvelle lors des Hallienales 2016 avant de finalement opté pour Le choix de l'ange. Je m'étais dis que je le prendrais à l'occasion, jusqu'à ce que je remporte une enveloppe surprise lors d'un concours de Noël organisé par l'auteur qui m'a permis de le remporter. Merci donc à Enel Tismaé pour ce gain concours.

Dans cette nouvelle on va suivre Noreen, une jeune femme trentenaire qui est responsable informatique dans la société de son meilleur ami. Après avoir fait une partie de leurs études ensembles, ils ne se sont plus jamais quittés. Un jour, elle fera une rencontre des plus inattendues qui risque bien de bouleverser notre héroïne. Elle a les cartes en main. A elle de jouer si elle ne veut pas perdre très gros sur ce coup-là.

Noreen est une jeune femme adorable et une experte en informatique. Elle travaille avec son meilleur ami dont elle est secrètement amoureuse. Cette situation lui mine le moral et elle déplore de n'apparaître aux yeux de Connor uniquement que dans le rôle de la meilleure amie. Après avoir essayé de construire une relation avec d'autres hommes, elle a finalement abandonné l'idée et s'est renfermée sur elle-même. Elle est souvent triste, à la limite du désespoir et peu enclin à profiter de l'instant présent. J'ai apprécié de la suivre dans ses aventures un peu particulière. Je l'ai trouvé attachante et j'avais envie de savoir si oui ou non, elle arriverait à conquérir le cœur de Connor ou à défaut, d'être quand même heureuse. Comment va-t-elle réagir face à son futur? Que compte t-elle faire concrètement pour améliorer les choses? Y arrivera-t-elle?

Connor O'Donnell est le beau gosse de service. Il est son propre patron et apprécie de pouvoir compter sur les talents de Noreen. On ne peut pas dire qu'il soit sérieux en amours puisque à chaque sortie, on le retrouve au bras d'une nouvelle femme. C'est un homme gentil, drôle et séducteur qui profite de la vie sans se prendre la tête. Il est l'exact opposé de notre héroïne et le contraste est intéressant.

On a également Bridget, la cousine de Noreen. Elle va se marier avec Tom et fais tout ce qu'elle peut pour redonner le sourire et remonter le moral de cette dernière.  J'ai apprécié son côté franche et directe, elle a de la répartie et apporte un petit plus au récit.

Vous l'aurez compris, on a le droit à des personnages aux caractères différents mais dont on savoure le mélange qui promet quelques étincelles au passage.

Quel bonheur de retrouver la plume de Enel Tismaé qui est toujours aussi agréable et prenante. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce livre, car vu que j'ai une mémoire de poisson rouge j'avais complètement oublié le synopsis. Je m'attendais à une romance contemporaine "basique" sous fond de mariage. J'ai donc été surprise quand je me suis retrouvée face à un nouveau saut dans le temps. L'auteure doit apprécier ce procédé et, pour être honnête ça ne me déplaît pas, bien au contraire. Cette petite touche de fantastique a su me séduire même si j'aurais pour le coup préféré que le texte soit un court roman d'environ 150/180 pages plutôt qu'une nouvelle. Cette histoire à un goût de trop peu et je serais bien restée un peu plus longtemps avec nos personnages. J'aurais aimé que les événements du futur et la fin soit un peu plus développés. Bon je chipote un peu, car dans l'ensemble j'ai apprécié ma lecture. Les personnages sont intéressants tout comme l'histoire. Si vous ne connaissez pas encore l'auteure ce sera peut-être l'occasion d'y remédier. Une chose est sure je compte bien lire ses autres écrits dans les prochains mois et Rédemption me fait très très très envie.

En résumé, une romance mêlant présent et futur incertain pour nous offrir une histoire intrigante. Des personnages que l'on suit avec plaisir et une plume toujours aussi agréable et fluide.



Extraits :

"Folle amoureuse de Connor O'Donnell, elle se sentait invisible à ses yeux depuis qu'elle l'avait rencontré à la fac de Dublin. Ils avaient fait une partie de leurs études ensemble avant de suivre des cursus différents. Malgré cela, ils étaient restés proches et étaient devenus petit à petit les meilleurs amis du monde.
Ils s'entendaient si bien qu'ils avaient fini par travailler main dans la main. Connor avait monté une société qui vendait des vêtements en ligne, mettant en avant la fabrication artisanale et locale de ses collections. Peu avaient cru en son projet, mais, étonnamment, cela avait bien marché. Si bien même qu'il lui avait très rapidement fallu une boutique, un site internet et une responsable informatique pour gérer le tout. Qui de mieux que Noreen pour ça? Avec un clavier sous les doigts, elle était capable d'accomplir des merveilles."

"Elle avait pourtant essayé de se construire une belle histoire d'amour, mais cela virait invariablement à la catastrophe... Ses compagnons sentaient qu'elle n'était pas vraiment investie dans la relation et finissaient pas la plaquer. Comment leur en vouloir? Elle les utilisait pour tenter d'oublier Connor, mais elle l'avait tellement dans la peau que ses pâles remplaçants ne s'avéraient pas à la hauteur... Alors que lui n'avait aucun problème de ce côté! Il passait de femme en femme, en changeant chaque semaine, n'hésitant pas à parader au bureau ou dans Dublin avec elles."

"En rentrant dans son petit appartement, elle se laissa tomber sur son lit. Elle n'avait même pas passé son pyjama. Elle s'était contentée de dégrafer la robe qui était désormais au sol. Noreen fixait maintenant le plafond, cherchant une solution pour repartir au plus vite à son époque. Elle devait absolument régler ça demain. Elle refusait de rester ici plus que nécessaire. Vingt-quatre heures dans son futur lui avaient suffi!"



Top Ten Tuesday du 31 janvier 2017



Source de l’image : http://frogzine.weebly.com


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke andthe bookish fut repris en français par Frogzine.



Thème de la semaine : Les 10 BD que je souhaite découvrir.





En ce qui concerne Tintin, ce sera une redécouverte. Je verrais si je trouve ces ouvrages à la bibliothèque car j'achète très rarement des bandes dessinées.



Et vous, quel est votre Top cette semaine?

lundi 30 janvier 2017

Challenge 2017 : Les choix de ma moitié


J'avais envie d'un challenge un peu différent des autres et qui m'aidera surtout quand je ne sais pas quel livre choisir. J'ai donc demandé à ma moitié de tirer au sort dans ma book jar un certain nombre de petits papiers.
Voici donc le résultat :





Mon avancée :

- A la place du cœur, saison 1 : lu en janvier 

Challenge 2017 : Les sagas que je compte finir ou lire intégralement


J'ai certaines sagas en cours dans ma PAL ainsi que de nombreuses sagas courtes (maximum 5 tomes) que je souhaite lire cette année. vous verrez les visuels de chaque tome qu'il me reste à lire.
 Voici donc ma sélection :









Mon avancée :


Challenge 2017 : Les séries que je souhaite commencer


Pour ceux et celles qui suivent ma PAL, vous n'êtes pas sans savoir le nombre colossal de sagas (souvent entières) qui s'y trouvent alors que je n'ai toujours pas lu le premier tome. Il est grand temps d'y remédier...




Pour le moment, il ne me manque que les tomes suivants :
- Vampire academy tomes 4, 5 et 6
- Gardiens des cités perdues tome 5 à paraître en février
- Lux tomes 3 et 4
- Les étoiles de Noss Head tome 5
- Fablehaven tome 5

Mon avancée :


Challenge 2017 : Les one-shot que je veux lire


Je me suis rendu compte que j'ai un certain nombre de tome unique dans ma PAL et il serait grand temps que j'en lise une partie.
Voici donc ma sélection pour cette nouvelle année. Si je ne lis pas tout ce n'est pas bien grave, mais j'aimerais avancer sur cette liste en tout cas.




Mon avancée :

Janvier : j'ai commencé à lire Struck de Chris Colfer.

C'est lundi, que lisez-vous? (38) 30 janvier 2017



Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?


1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?



2/ Que suis-je en train de lire?



3/ Que vais-je lire ensuite?


J'espère réussir à lire ces 4 ouvrages cette semaine, voire plus.


Et vous, quel est le bilan de votre semaine passée?



dimanche 29 janvier 2017

In my mailbox (5) du 28 janvier 2017


source de l'image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du 

blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans 

notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. 

C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.




Cette semaine, je n'ai reçu qu'un seul livre donc l'IMM sera très court^^
Néanmoins, je suis extrêmement heureuse de cette acquisition que j'ai eu très envie de lire après avoir fermé le tome 1.


Et vous, quelles sont vos acquisitions de la semaine?

samedi 28 janvier 2017

A la place du cœur, saison 1 de Arnaud Catherine



Éditeur : Robert Laffont - Collection R
Parution : 01/09/2016
Pages : 252
Prix : 16€

Synopsis :

Six jours dans le peau de Caumes qui vit son premier amour.

Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.

Mon avis :

Ce livre me faisait envie depuis le jour de sa sortie. Dans le contexte actuel, je me suis dit que c'était le genre de livres à découvrir. Je m'attendais à un ouvrage bouleversant avec tout de même une note d'espoir.

Dans cette première saison, nous rencontrons Caumes et ses amis : Hakim, Kevin, Théo et la fameuse Esther. Ils vivent leurs vies de lycées à coup de fêtes, d'alcool, de joints et d'excitation (dans tous les sens du terme). Alors que Caumes découvre l'amour avec celle pour qui il craque depuis un moment, les attentats de Charlie Hebdo ont lieu ainsi que tous les événements qui en découlent. Entre amour et atrocités, nous allons suivre 6 jours dans le quotidien de ces lycéens.

Caumes est un lycéen de 17 ans. Il a un grand frère journaliste sur Paris et rêve à son tour de quitter le bled paumé dans lequel il vit pour éviter un avenir peu réjouissant. Il aime faire la fête, boire, fumer et Esther. C'est un jeune homme qui aime faire du théâtre, surtout sur le personnage qu'il campe lui ressemble beaucoup même si des décennies les séparent. Il aime se balader en tenue d'Adam et nous parler de ses attributs masculins un peu trop souvent.
Je n'ai pas compris ou apprécié ce personnage. Il est relativement sympa avec ses amis, surtout avec Hakim et c'est d'ailleurs son seul trait de caractère que j'ai aimé. Certes, il a seulement 17 ans donc je ne m'attends pas à ce qu'il raisonne comme quelqu'un de 30 ans, mais il y a des limites... Pour moi, il est immature, nombriliste, irréfléchi, son vocabulaire est cru et il se comporte de manière peu convenable. J'ai été ado comme tout le monde et j'en ai assez eu dans mon entourage (même récemment) pour savoir que tout le monde ne ressemble pas à Caumes. Il est ce que je n'aime pas chez les gens que ce soit en roman ou en dans la vraie vie. Sans compter que ça va cinq minutes de nous parler de "ses couilles" ou de "sa bite". Je ne m'attendais pas du tout à cela et clairement j'ai vite été refroidie.

Hakim est le meilleur ami de Caumes depuis de nombreuses années. Personne ne connaît exactement quelle est son orientation sexuelle et Caumes évite donc de se retrouver dans certaines situations. Hakim est le plus calme et réservé de la bande. L'avenir qui s'offre à lui est loin d'être prometteur. Pour autant, il ne passe pas son temps à se plaindre. Il va rencontrer d'importants problèmes et pourra compter sur le soutien de son ami. C'est un adolescent gentil, discret, correct et réfléchi. Au final, c'est le seul personnage que j'ai su apprécier et qui aura su me toucher. J'ai éprouvé beaucoup d'empathie à son égard.

Esther est le stéréotype de la lycéenne qui traîne avec les mauvais garçon et sort avec le plus rebelle d'entre eux. Après avoir passer des semaines à ignorer Caumes, la voilà qui se décide enfin à lui adresser la parole le soir de son anniversaire. C'est comme ça que commencera leur histoire. Elle paraît plutôt cool et sympa, mais encore une fois, elle ne m'a pas convaincu. Je l'ai trouvé fade, sans réelle personnalité et elle manque cruellement de profondeur pour me satisfaire. Ce que je ne peux pas lui enlever en revanche, c'est sa détermination et son implication pour les causes qui lui tiennent à cœur.

La plume de l'auteur est simple et fluide, mais l'abondance de langage cru et de mots tels que "couilles", m'a rebuté dès le début du livre. Arnaud Catherine aborde plusieurs thématiques malheureusement bien encrer dans la société actuelle : les attaques terroristes, le racisme, l'amalgame, le racket ou harcèlement ou encore l'homosexualité. Des thèmes forts que j'aime retrouver de temps en temps en littérature YA et pourtant...
Moi qui m'attendais à un récit poignant au vu du thème abordé, je ressors déçue comme jamais. Clairement si lors du week-end à 1000 on m'avait pas poussé à le finir car, pour beaucoup il a été un coup de cœur, je l'aurais abandonné aux alentours des pages 40/50. Dès les premières pages, je n'ai pas été emballer du tout, mais j'ai voulu laisser une chance à l'auteur de me convaincre. Lors de ces événements, comme beaucoup, j'ai passé des heures et des heures devant la télévision pour savoir ce qui se passait. J'avais peur que ce livre fasse ressortir toute l'horreur que tout la France a subi à ce moment-là et en fait... rien. Le choix de narration ou de l'intrigue fait par l'auteur m'a laissé hermétique aux événements. Je n'ai jamais réussi à m'immerger dans cette histoire et je peux vous dire que je suis restée largement en surface. Je n'ai pas eu l'impression de revivre ces événements, mais qu'on me les racontait comme si c'était un scénario de film sans que je le voie par moi-même. Je ne sais pas si c'est vraiment clair pour vous et j'ai bien du mal à poser des mots sur ce non ressenti. Cette première saison me laisse un goût amer et je m'arrêterais là pour cette série. Je ne souhaite en aucun cas démonter l'auteur ou le travail qu'il a fourni pour ce livre et je suis peut-être tout simplement passé à côté car j'en attendais plus. Il est pourtant rare que j'ai des attentes en commençant un premier tome. J'aurais voulu vivre plus d'émotions que ce à quoi j'ai eu le droit. Clairement je n'ai pas compris où l'auteur voulait en venir.
Néanmoins, ce livre a tellement d'avis positifs que j'ai longuement hésité à vous faire part de ma déception le concernant. Peur de mal m'exprimer, peur de blesser les gens qui pourraient lire cet avis alors qu'ils l'ont aimé ou peur de blesser l'auteur si il venait à me lire. Si cette lecture vous tentez, je vous conseille vivement de lire d'autres avis afin de peut-être vous confortez dans votre choix.
Etant une adepte de la seconde chance, si l'auteur publie un roman en dehors de cette série, je lui laisserais la sienne et aviserais ensuite concernant le fait de continuer ou non à lire ses écrits.
Extraits :

"Parfois je me dis que si je disparais de la conversation que je cesse de la mater tout le temps, elle va finir par prêter attention à moi. Mais ça marche jamais, et pourquoi je ne retiens jamais la leçon : tu t'effaces, tu espère ton absence plus apparente que toi, tu te fonds dans le bois élimé du gradin, tu penses manquer à tout le monde, et à elle, Esther, plus particulièrement, mais en fait : rien, que dalle, tu disparais et c'est tout, soirée d'anniversaire ou pas, tu ne manques à personnes, et surtout pas à elle, il n'y a pas de miracle; pour se faire remarquer, il faut exister."

"Je me savonne comme un dingue, même si c'est à l'intérieur qu'il faudrait passer le Kärcher. Dans le petit haut-parleur de mon portable, le type de Fauve s'égosille : Elle est où ta passion? Elle est passée où ta gaule de six mètres de long? Oh, t'inquiètes, elle est là, bien là, j'ai super envie de me branler mais je n'ai pas trop le temps. Et puis, à partir de maintenant, tout est pas pour Esther. Est-ce qu'on couchera ensemble? Quand? Putain, je n'ai jamais ressenti ça, dans ma poitrine et dans ma bite, les deux en même temps. C'est un signe, non? Combien de temps vais-je devoir tenir avant de pouvoir considérer que je suis officiellement son amoureux son mec et elle mon amoureuse ma meuf?"

"Si quelqu'un sait quoi faire de ce qui arrive dans mon bide et dans ma tête, qu'il me le dise au plus vite : à Paris, des gens sont morts et, pendant ce temps-là, je ressasse comme un crétin : je voudrais notamment comprendre pourquoi Esther n'a pas pris la peine de m'écrire que tout va bien pour son frère... Indécent, pas vrai? J'ai honte. Voilà la vérité. Et la honte ne date pas d'aujourd'hui. J'ai honte depuis mercredi matin. Honte d'être amoureux. Honte d'être tout à mon obsession et de n'être pas totalement assailli - quoiqu'assailli quand même - par la sauvagerie qui paralyse mon pays. Impression de ne pas avoir le droit de vivre ça? Est-ce la faute si le pire et le meilleur sont survenus au même moment?"

mardi 24 janvier 2017

Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole


Éditeur : Hachette - Collection Roman
Parution : 25 octobre 2016
Pages : 288
Prix : 16€90

Synopsis :

Poppy et Rune sont amoureux depuis l'enfance.
Ils pensaient que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer.
Jusqu'au jour où Rune est parti deux ans dans sa Norvège natale...

Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune?
Pourquoi avoir coupé les ponts, sans raison, sans explication?

Rune a le sentiment qu'on lui a arraché le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd.

Leur vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s'aimer?

Mon avis :

J'ai croisé ce livre de nombreuses fois en librairie et j'hésitais à le prendre. Puis j'ai commencé à voir de très bons avis dessus, je me suis donc dis vas-y fonce! Bon j'avoue Justine, c'est ton avis qui a finit de me convaincre. Je ne me souvenais plus du tout du résumé quand je l'ai commencé et c'était très bien comme ça.

Dans ce roman, on découvre Poppy et Rune à l'âge de 5 ans, quand ce dernier emmène dans la maison juste à côté. On les suit brièvement à travers les âges lors d'événements marquant pour l'un, pour l'autre ou pour les deux et ce, jusqu'à l'âge de 15 ans. Le récit s'installe donc concrètement à ce moment de leur vie alors qu'ils sont fous amoureux l'un de l'autre et totalement inséparables tels deux âmes sœurs. Tout va pour le mieux quand Rune apprend soudainement qu'il repart le lendemain en Norvège pour une période de 2 ans. Nos deux protagonistes se font une promesse avant de se quitter. Deux mois plus tard, alors que Rune est en colère du fait d'être éloigné de sa belle, Poppy décide brutalement de ne plus répondre à ses messages, ses appels  et ce, sans aucune explication à lui donner. Que s'est-il passé pour qu'elle en arrive à cette décision si soudaine? Rune aura-t-il droit à des réponses lorsqu'il rentrera?

Poppy devient très vite la meilleure amie de Rune et inversement. Les deux enfants sont fusionnels et ne se quittent plus d'une semelle. Les parents de l'un comme de l'autre se sont vite fait à cette idée et vois leur relation plutôt d'un bon œil, n'hésitant jamais à inviter l'autre à l'occasion. Vers l'âge de 8 ans, Poppy perd sa grand-mère, mais avant de partir celle-ci lui transmet un mystérieux bocal contenant 1000 petits cœurs roses. Dès ce jour sombre pour la petite fille qu'elle est, Rune va prendre une importance encore plus grande dans sa vie et leur relation en sera changée à jamais. Ce qu'il partage et précieux et beau.
Poppy est une musicienne, elle adore regarder le lever du soleil, rêve de partir à l'aventure, aimante, rêveuse, prête à tout par amour, franche, joyeuse, gentille et intelligente. Elle n'a que faire du regard des autres. Un jour elle devra faire face à un problème d'envergure et fera un terrible choix. C'est un personnage que j'ai compris et qui m'a énormément touché, même si je n'aurais probablement pas pris la même décision qu'elle.

Quand on rencontre Rune, c'est un petit garçon de 5 ans renfermé et continuellement en colère. L’insouciance et la gentillesse de Poppy vont progressivement changer sa perception. Au fil du temps, le petit garçon qu'il était devient gentil, sociable, joyeux,... tout simplement amoureux et heureux. La relation qu'il entretient avec Poppy est pure, magnifique mais surtout sincère. Ils partagent un amour si puissant qu'il en paraît indestructible, et l'on rêverait tous de connaître le même. Sur cet aspect-là, j'ai eu la sensation de retrouver un peu la relation qui unit Roméo et Juliette. Le jour où il apprend qu'il doit repartir dans son pays natal, quelque chose de brise en lui, il est dévasté par la douleur de quitter l'amour de sa vie. On a alors beaucoup de mal à reconnaître le garçon qu'on a connu jusqu'à présent. Lorsqu'il revient aux Etats-Unis, il est transformé en un vrai bad boy peu fréquentable. J'ai aimé l'aspect de ses deux personnalités. On ressent toute sa détresse et sa tristesse face aux événements. Son personnage m'a bouleversé très rapidement. Il est intéressant mais surtout complexe et c'est assez rare en YA. Je me suis énormément attachée à lui et j'étais à la fois super triste et soulagée pour lui en refermant ce livre.

Tillie Cole nous offre un magnifique récit et sais comment nous toucher en plein cœur. Sa plume est addictive, plaisante et remplie d'émotions. J'ai adoré sa manière de nous raconter son histoire et je me rend compte que c'est un roman qui a du être dur à rédiger. Cela faisait un bon moment que je n'avais pas ressenti autant de bouleversements et d'émotions en découvrant un roman et qui plus est, pas bien épais. Je ne sais pas trop comment vous décrire ce que j'ai exactement ressenti, c'est indescriptible pour moi. J'ai souri, été contente, triste, bouleversée, j'ai failli m'étouffer avec mes sanglots, etc... il m'a tout simplement retourner le cœur et l'esprit. Je pars du principe que ce n'est pas l'âge qui fait a beauté ou la force d'une relation mais tout simplement le caractère des gens et ce qu'ils ont à offrir. On peut tout à fait être jeunes et conscients de la chance que c'est d'aimer et être ainsi aimé en retour. Nos héros ont compris le fondement de toute relation solide et s'y emploi de toutes leurs forces.
L'auteure a fait le choix délibéré de ne pas trop s'attarder sur l'enfance de Poppy et Rune, ni sur les deux années où ils se retrouvent séparés l'un de l'autre, et c'est très bien comme cela. Elle nous donne le strict nécessaire sans casser la dynamique du récit et garde ainsi une certaine part de mystère. Ce livre n'est sans doute pas parfait et pourtant rien ne m'a dérangé pendant ma lecture. J'ai vu que certains ont été déranger car leurs prénoms reviennent régulièrement dans le récit. Pour ma part, c'est un choix conscient de l'auteure pour accentuer leur très belle histoire. La seconde chose qui pourrait vous dérangez est le fait que l'on devine assez facilement le pourquoi du comment concernant Poppy. Encore une fois, pour ma part ça ne m'a pas dérangé car, je ne m'attendais pas à être surprise par cette révélation. Je voulais être surprise par sa manière d'aborder le sujet et comment elle nous y conduirais. Elle a réussi ce défi et je ressors totalement conquise par cette lecture. Même si j'ai beaucoup pleuré, je n'aurais voulu pour rien au monde, passer à côté.

En résumé, mon premier coup de cœur de l'année 2017! Un livre poignant qui m'a réussi à complètement me retourner. Une histoire magnifique malgré la dureté du thème abordé. Des personnages attachants et bouleversants qui m'ont fait vivre une pléiade d'émotions. Un livre que je recommande à tous les amateurs de belles histoires d'amour!



Extraits :

"- Tu avais raison, Poppy. Mes plus beaux souvenirs sont les baisers de ton grand-père. Pas ceux de tous les jours, mais les plus mémorables. Ceux que ton papy ne voulait pas que j'oublie. ceux qui ont failli faire éclater mon cœur de bonheur. Nos baisers sous la pluie, devant le coucher de soleil, au bal de fin d'année... quand il me serrait fort dans ses bras et me murmurait des mots doux."

"Personne ne comprenait qu'après tout ce temps, Poppy et moi soyons encore ensemble. Depuis notre premier baiser sous les cerisiers, je n'avais eu d'yeux que pour elle. Poppy était différente de toutes les autres filles. Elle se fichait de ce que les gens pensaient d'elle. Elle aimait la musique, le violoncelle, lire, étudier et se lever à l'aube pour regarder le soleil se lever. Poppy était unique. Elle ne rêvait pas de devenir pom-pom girl, elle n'aimait pas les commérages et elle ne courait pas après les garçons. Elle savait qu'elle m'avait moi. Nous n'avions besoin de rien d'autre."

"J'ai baissé la tête et j'ai traversé le couloir à toute vitesse. Je ne voulais pas de sa pitié. Je suis arrivée juste à temps à mon cours de maths. Pendant une heure, je n'ai pensé qu'à une seule chose : la dernière fois que j'avais vu Rune. Notre dernier baiser. Notre dernière nuit.
J'étais curieuse de savoir à quoi il ressemblait, deux ans plus tard. A notre âge, nos corps évoluent vite. Je le savais mieux que quiconque. Je me suis demandé su ses yeux étaient toujours aussi bleus, s'il avait encore les cheveux longs et s'il passait son temps à les glisser derrière l'oreille, un geste qui faisait fondre les filles.
Pendant un bref instant, je me suis demandé s'il songeait encore à moi, et à notre dernière nuit. La plus belle nuit de ma vie."


Top Ten Tuesday du 24 janvier 2017



source de l'image : http://frogzine.weebly.com/


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the 

bookish fut repris en français par Frogzine.



Thème de la semaine : Les 10 auteurs dont vous ne relirez plus de romans.

Le thème ne m'inspirant pas, j'ai décidé de citer les 10 auteurs dont j'ai découvert la plume en 2016 au travers d'un seul livre/une seule série et qu'il me tarde de retrouver dans une autre histoire.

1/ Lisa Angelini qui sortira prochainement un nouveau roman. Je l'ai découverte dans une série écrit à 4 mains : L'énigme 2+0=3.

2/ Colleen Hoover que j'ai enfin découvert dans une trilogie à 4 mains : Never, never. J'ai d'autres romans de l'auteure dans ma PAL donc ça ne serait tarder.

3/ Tillie Cole que je viens tout juste de découvrir avec le roman : Mille baisers pour un garçon qui est mon premier coup de cœur de l'année 2016 et qui m'a bouleversé.

4/ Julie Grêde dont je viens de découvrir le roman : La véritable histoire des contes de fées. J'ai dans ma PAL Ceci n'est pas qu'une comédie romantique qui devrait être vite lu.

5/ Mathieu Guibé dont j'ai lu Elvira Time, saison 1 et dont la 2 m'attends sagement dans mes bibliothèques.

6/ Cindy Van Wilder que j'ai réellement découverte avec le roman Memorex pour lequel j'ai eu un coup de cœur en 2016. La trilogie des Outrepasseurs m'attend sagement elle-aussi.

7/ Kimberly McCreight avec le roman Outliers, tome 1 avec lequel j'ai démarré l'année.

8/ Chris Colfer dont j'ai enfin lu le premier tome de Le pays des contes et que j'ai beaucoup aimé. Strück attend également à la maison.

9/ Patrick Ness découvert avec le roman Quelques minutes après minuit qui m'a brisé le cœur de part sa ressemblance avec des événements qui me sont arrivés il y a 3 ans.

10/ Brigitte Beaumont dont j'ai beaucoup aimé la plume dans Zeus, la fascination de David. J'ai également dans ma PAL mais numérique cette fois, Lisa.


Et vous, quel est votre Top Ten de la semaine?

lundi 23 janvier 2017

La véritable histoire des contes de fées de Julie Grêde



Éditeur : Editions Jourdan
Parution : Juin 2016
Pages : 249
Prix : 17€90

Synopsis :

Et si Walt (de là-haut) avait décidé de passer en revue ses longs métrages inspirés de conte et de les comparer aux œuvres originales... Serait-il obligé de conclure que les contes cruels écrits à l'origine pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus, sous son regard, des contes de fées pour endormir nos enfants?

Dans les "vrais contes", ceux dont s'inspirent régulièrement Walt et ses successeurs , les happy ends ne sont pas du tout légion. Les morales sont sans concession, cruelles.

Mon avis :

J'ai découvert ce livre grâce à la communauté booktube. Il me tentait énormément vu que je suis une très, très grande fan des œuvres Disney. Je remercie donc les éditions Jourdan pour leur magnifique concours en fin d'année 2016 qui m'a permis de choisir les 5 ouvrages de mon choix dans leur catalogue. Grâce à eux, je peux non seulement découvrir plusieurs auteurs, mais également plusieurs récits.

Tout commence avec l'arrivée d'un nouveau venu au Paradis. Il découvre qu'un séminaire portant sur les oeuvres du studio Disney a lieu à raison d'une fois par semaine et qu'en plus, il est dispensé par le maître lui-même. Qui mieux que lui pour fournir de véritables explications sur ses différentes adaptations? Des détails? Raconter ses succès, mais aussi ses échecs, en toute honnêteté?
Voila comment Julie Grêde décide de nous instruire sur la vie du maître, ses ambitions, ses doutes, ses désillusions, son évolution et tout ce qui touche de près ou de loin à cet empire mondialement connu et aimer par la plupart des gens.
Quasiment à chaque heure, un nouveau thème sera abordé. On retrouve donc Walt qui développe les éléments les plus marquants de sa carrière, comment il les a vécu au moment même. Il sera entouré de personnalités diverses et variées qui n'hésiteront pas à mettre de l'ambiance. On peut ainsi retrouver Robin Williams, Valérie Benguigui, Miss Lili son assistance, une certaine Juliette, et des personnages désignés par leur look ou leur "fonction" : la déléguée, le nouveau, etc...

Le Walt dépeint par l'auteure est sympathique, franc, honnête, aimable et drôle. J'ai beaucoup aimé sa façon d'aborder le séminaire, de donner son point de vue sur les différentes œuvres qui ont animées son studio, que ce soit celles qui ont vu le jour sous sa directive ou non. J'ai également aimé qu'il nous parle de ses doutes, de ses échecs, ses dettes et des nombreuses difficultés auxquelles ses collaborateurs et lui ont dû faire face.  C'est un véritable passionné. On a l'impression de le connaître et d'assister à ses cours par nous-mêmes. Son personnage est intéressant et enrichissant. Je l'ai tout simplement adoré.

Juliette est un personnages très calme, en retrait, qui ne prend pratiquement jamais la parole au début. Plus les cours avancent, plus elle prend sur elle pour nous offrir son point de vue sur l'oeuvre en question ou sa morale. J'ai aimé sa prise de confiance, toute relative soit-elle; et son évolution tout au long du livre. C'est une éternelle romantique et je l'ai trouvé touchante. Après Walt, c'est sans doute le personnage que j'aime le plus.

Nous avons aussi l'assistante de Walt, Miss Lili. C'est un sacré personnage qui peut très vite passé pour la rabat-joie de service. Elle est méticuleuse, organisée et n'hésite pas à reprendre le maître lorsqu'il s'égare, ce qui soyons clairs, arrive assez souvent et qui a le don de le faire sourire. Elle se dévoue entièrement pour la préparation des différents sujets, en fait probablement un peu trop pour que tout soit parfait, en oubliant que même au paradis, la perfection n'existe pas. Disons qu'elle est la petite touche de folie dans ce récit et elle m'aura fait sourire plus d'une fois à ses dépends.

Je découvre l'auteure avec cet ouvrage et je ne le regrette absolument pas. Autant vous le dire tout de suite, j'ai passé un excellent moment de lecture. Pour une fan de Disney comme moi, cet ouvrage est un pur moment de bonheur et de détente. Il nous permet d'aborder les dessous des longs-métrages qu'on aime tant. Julie Grêde nous propose un roman ludique, divertissant, drôle, pleins d'émotions et de révélations. Je n'ai aucune idée de la façon dont elle a eu envie de l'écrire, mais j'en suis bien contente. Sa plume est fluide, appréciable et entraînante. Je pensais lire cet ouvrage un peu comme un recueil de nouvelles, un chapitre par jour, mais j'en ai été incapable. J'avais toujours envie d'en connaître davantage sans pour autant avoir envie de quitter cet univers si particulier et captivant. Je suppose que pour nous offrir un tel ouvrage, cela à nécessiter un nombre d'heures conséquent de recherches, visionnages et lectures. Je suis admirative du travail fourni.
Je suis quelqu'un qui aime apprendre de nouvelles choses mais dès que c'est trop scolaire ça me fatigue vite. Ici, j'ai appris énormément de choses en m'amusant, en m'évadant et tout en retrouvant tout ce qui a bercé mon enfance. J'ai découvert des éléments auxquels je n'ai jamais prêté attention en regardant ces longs-métrages que j'affectionne tant. Pourtant, il y en a un certain nombre que je connais par cœur. 
Autres points positifs, l'auteure nous parle de diverses adaptations en plus de celle de Walt Disney et nous offre un listing de livres et films sur lesquels elle s'est probablement appuyé pour son récit. De ce fait, libre à nous de les découvrir ou non.
Maintenant je suis très curieuse de retrouver sa plume à travers d'autres romans. 

En résumé, un ouvrage à mettre dans toutes les mains des amateurs du maître ou de ceux qui ont gardé une part de l'enfance en eux.



Extraits :

"Oui, lorsque je travaille sur un film, c'est dans l'espoir qu'il plaise... au plus grand nombre. Pas pour que cela rapporte, mais pour que le plus de gens possible puissent en profiter. Pourquoi la beauté des contes ne serait-elle plus là que pour les happy few, que pour quelques intellectuels poussiéreux?

J'imagine que tout cela se discute, mais j'aimerais tout de même faire admettre que mes films bercent les enfants et font rire les adultes sur plusieurs générations, quasiment à l'échelle planétaire. Mes films sont universels et remuent un univers féerique, empli d'espoir."

"Il faut faire quelque chose, j'ai besoin d'une étincelle, d'une idée géniale pour sortir du marasme, un point d'appui pour rebondir. Je me tourne naturellement vars mon Europe chérie, vers ses artistes. Vers ce continent qui m'avait donné Blanche-neige. Je suis certain que de là me viendra mon salut quand une bonne nouvelle émerge parmi la marée de mauvaises : la guerre est finie, l'Europe voit enfin arriver Fantasia, Dumbo et Bambi qui y rencontrent bien plus de succès qu'aux Etats-Unis, surtout dans la presse, surtout parisienne. C'est le signe qu'il me fallait. Je veux tout miser une fois de plus sur un sujet européen. Après tout, c'est ce que réclame le public "quelque chose comme Blanche-Neige"... Et cette fois, je n'ai plus le droit de me tromper, c'est le film de la dernière chance. Ça sera un succès ou la fin du Studio."

"L'accueil critique est positif, très, l'accueil public est... immense. Je ne sais plus quel qualificatif employer, c'est le plus grand succès de tous les temps pour un dessin animé. Le film dépasse le milliard de dollars qu'à rapporter Toy Story 3. Un milliard deux cent millions de revenus... jusque-là. Neuvième plus gros box-office de films toutes catégories confondues.

Quoi d'autre? Le film obtient plein de récompenses. Il faut aussi parler de Let it go, Libérée, Délivrée qui, même si elle a cassé les oreilles à certains, est un succès planétaire. On l'aime ou on la déteste, cette chanson, mais tout le monde la connaît, sait d'où elle vient, la reprend amoureusement ou la parodie."

C'est lundi, que lisez-vous? (37) 23 janvier 2017



Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s 

Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey 

Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque 

semaine par Galleane.

Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?

2/ Que suis-je en train de lire ?


3/ Que vais-je lire ensuite ?



1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?





2/ Que suis-je en train de lire?




3/ Que vais-je lire ensuite?




Ceci n'est qu'un aperçu, pour voir la liste des livres dans laquelle je vais piocher au cours de la semaine, cliquez ici.


Et vous, quel est votre bilan de la semaine?