dimanche 13 novembre 2016

Saving Paradise, tome 1 : En proie au rêve de Lise Syven





Éditeur : Castelmore
Parution : 19 octobre 2016
Pages : 380
Prix : 16.90€

Synopsis :

Faustine Mésanger a tout prévu : l'amour, ce n'est pas pour tout de suite, priorité aux études. La jeune femme a de qui tenir : son père est un brillant chercheur de la Fondation du Griffon, une organisation non gouvernementale qui travaille sur une découverte médicale majeure.

Mais le destin tout tracé de l'étudiante bascule le jour où le laboratoire de la Fondation explose. Faustine est alors menacée de mort, au même titre que son père et ses collègue, et se retrouve placée sous protection rapprochée. Soudain, les examens de fin d'année semblent bien dérisoires...

Tandis que les attaques s'enchaînent, Faustine commence à perdre la raison : elle entend des voix et ses cauchemars la hantent. Même Nato Braye, son garde du corps, se met à douter de sa santé mentale.

Qui cherche à éliminer les membres de la Fondation du Griffon?

Mon avis :

Ayant entendu parler de cette auteure par Justine du blog Lire-une-passion, j'ai acheté ce livre sans même prendre la peine de lire le résumé. J'ai proposé à Justine de faire une LC qu'elle a accepté. Donc merci à toi! 

Alors qu'elle se rend à la FAC, Faustine est approchée par deux hommes travaillant à la Fondation. Ils lui demandent de bien vouloir les suivre et disent qu'ils vont la conduire directement à son père. Malgré sa réticence, elle finit pas accepter. Si seulement elle savait ce qui l'attendait. Elle retrouve son père légèrement blessé et découvre les circonstances de l'explosion. C'est ainsi qu'ils vont devoir apprendre à vivre au jour le jour avec cette menace qui pèse sur eux telle une épée de Damoclès. Pourquoi s'attaquer à ce laboratoire? Que veulent ces personnes? Qui sont-ils?
A vous de le découvrir.

Faustine est une jeune femme droite, honnête et déterminée. Depuis des années, elle bosse ses études comme une acharnée pour concrétiser son rêve de carrière. Malheureusement, cet événement va tout bousculé. Sa vie, ses études,... plus rien ne sera comme avant. Elle se pose énormément de questions, elle a peur, elle est perdue, suspicieuse et par conséquent, sur ses gardes. Ayant les nerfs à vie, elle arrive à garder un minimum de self-control qui lui sera nécessaire par la suite. A sa place, je pense que j'aurais péter un plomb. Je l'ai trouvé attachante, courageuse et têtue. Elle a bien du mal à se faire à l'idée, que peut-être, elle ne pourra pas passer ses examens. La situation lui semble juste irréelle et on ne peut que la comprendre et compatir pour elle. J'ai passé un excellent moment à la suivre tout au long du roman. J'aime les héroïnes fortes, têtues comme des mules, mais qui pour autant ne sont pas parfaites. Celles qui malgré tout ont leur faiblesse. Je dois dire que je suis comblée.

Son père, Charles Mésanger, est un brillant chercheur. Avec son équipe, ils ont fait des découvertes et mis au point une révolution dans le domaine médical. Alors que les premiers essais cliniques approchent, voila que le travail de toute une vie explose littéralement. Au début, il est abattu. Néanmoins, il n'a pas dit son dernier mot et mettra tout en oeuvre pour recommencer et comprendre ce qui c'est passé. C'est un acharné, un passionné, il est méticuleux, réfléchi, intelligent et plus déterminé que jamais. On sait de qui Faustine tient ses gênes. Il est plus inquiet pour sa fille et son travail de chercheur que pour sa propre vie. Il est dévoué et touchant.

Parmi la pléiade de personnages que l'on rencontre dans ce premier tome, il a bien fallu faire un choix de présentation. Je l'ai donc arrêté sur Nato Braye, un employé de la Fondation du Griffon qui veille à leur sécurité et notamment à celle de la jeune fille. En dehors des chercheurs, il est le plus jeune de tous. Après une brève carrière militaire, il a changé de voie pour assurer la sécurité des autres. Il a 24 ans, est d'origine tahitienne et visuellement parlant, il vend du rêve (faut bien le reconnaître). Au début, il est réservé, mystérieux et peut paraître assez froid. Puis, de fil en aiguille, à force de chaperonner Faustine, les deux jeunes gens apprennent à s'apprivoiser, à se connaître et à se faire confiance. Il cache visiblement des éléments de son passé, mais il nous faudra attendre le prochain et dernier tome pour découvrir de quoi il s'agit. Il est direct, charismatique, attentif, droit, scrupuleux, sombre, mais plaisant à suivre.

Les personnages sont travaillés et développés. Chacun à son caractère propre, ses secrets, ses forces et ses faiblesses. C'est un gros point positif dans ce roman. On les aime ou pas, mais ils ne souffrent pas du fait d'être lisses, sans saveur. Je reste persuadée que l'auteure n'a pas fini de nous surprendre et que des révélations/rebondissements nous attendent pour la suite.

Le style de Lise Syven est entraînant , plaisant et fluide. Le fait de créer des chapitres courts rend le récit plus dynamique. J'ai beaucoup aimé ces différentes idées. Elles sont bien imbriquées et on se pose sans cesse de nombreuses questions. Il y a peu, j'ai lu le premier tome de La balance brisé de la même auteure. Bien que j'ai apprécié ma lecture, j'ai ressenti quelques difficultés pour entrer dans l'histoire. Ici, aucun souci. J'ai directement été happer dans ce nouvel univers. J'ai eu beaucoup de mal à le poser ne serait-ce que quelques heures, tant je voulais connaître la suite des événements. On est presque dans un huit clos, ce qui nous plonge dans une ambiance angoissante, où soupçons et secrets se mêlent pour semer la zizanie.
J'ai tout simplement adoré ma lecture. Que ce soit l'univers, le contexte, la personnalité de nos protagonistes ou encore la plume de Lise Syven. Il m'a manqué le tout petit truc en plus qui conduit au coup de cœur. Je ne sais pas quel est cet élément, mais ce n'est pas grave. Il me tarde de connaître la fin de l'histoire. Je vais devoir pourtant prendre mon mal en patience puisque ce tome-ci vient juste de paraître.

En résumé, un univers intéressant et bien développé, des personnages travaillés, une plume plaisante, une intrigue originale et dynamique dans une ambiance angoissante et pleine de mystères. Et une fin... à vous laisser les fesses par terre. Un livre que je recommande à tous!

Voici l'avis de Justine.



Extraits :

"Charles Mésanger se redressa et chercha une position plus confortable en serrant les dents. A chaque mouvement, il avait l'impression de recevoir un coup de poignard dans le flanc. Il était encore un peu étourdi par le choc subi, mais ses pensées ne cessaient de vagabonder. Il avait eu vent d'une rumeur à propos d'un groupuscule terroriste qui se serait attaqué à la Fondation lors de sa dernière campagne humanitaire. Y avait-il un lien avec l'accident? Le professeur n'arrivait pas à croire à un acte criminel; cela lui semblait surréaliste."

"A la nuit tombée, un feu avait été allumé dans l'immense cheminée du salon. Le foyer aurait pu contenir deux hommes de bonne taille. Le bois craquait ) mesure que les flammes le dévoraient, mais sa chaleur réchauffait difficilement la grande pièce humide à moitié vide. Tout le mobilier était rassemblé à proximité de l'âtre : un tapis élimé, une table basse recouverte de faïence, un ensemble de fauteuils et canapé à la couleur indéfinissable, au tissu râpé par l'usure.
Pelotonnée dans l'un d'eux, Faustine se reposait enfin. Le tourbillon de ses pensées s'était apaisé. Elle se sentait à l'abri, loin de tout, et rien d'autre ne comptait. Ou presque. Chevalier sommeillait sur le divan voisin. Elle s'était assise dix minutes plus tôt, sans un mot, et s'était affaissée d'un coup, d'un seul."

"Il existe un fragment de paradis en chacun de nous. il se lit dans les sourires. Il se glisse dans les rayons de bonheur que capte ton regard. Le paradis brille dans les rêves de lumière où un destin meilleur t'appelle. Il se dresse tel un phare lorsque la réalité te déçoit et que la nécessité te commande d'agir. Il te souffle de vivre pour voir un jour meilleur, il s'incarne dans le désir d'idéal et d'harmonie. Il n'attend pas la fin de ta vie que ton étincelle s'éteigne, il n'est pas perdu dans un lointain passé tel un antique jardin dont ton espèce se serait échappée.

4 commentaires:

  1. Ooooh, voilà qui m'a l'air absolument génial, je suis extrêmement tentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Choupette tu vas bien? Il est vraiment addictif et l'ambiance qui s'en dégage est vraiment chouette. J'espère que tu pourras le découvrir. Bisous.

      Supprimer
  2. Ce premier tome m'a totalement conquis ! J'ai adoré l'ambiance détonante et percutante de ce thriller. Vivement la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Steven, je suis totalement d'accord avec toi. Bon dimanche et belles lectures!!!

      Supprimer