mardi 30 août 2016

Top Ten Tuesday du 30 août 2016



source de l'image : http://frogzine.weebly.com/


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 romans de la rentrée littéraire automnale 2016 que vous souhaitez absolument vous procurer.



Malenfer : la couverture du prochain tome n'a pas encore été révéler. Par conséquent, voici celle du premier tome. Sa sortie est normalement prévu pour fin octobre - début novembre chez Flammarion Jeunesse.

Le monde secret de Sombreterre, tome 2 : la couverture n'est pas disponible non plus, mais la sortie de ce second tome est prévue en date du 23 novembre chez Flammarion Jeunesse.

Harry Potter et l'enfant maudit : sortie prévue chez Gallimard le 14 octobre.

La sirène : sortie prévue chez Robert Laffont dans leur collection R le 22 septembre.

Rebelle du désert :  sortie prévue chez PKJ le 1er septembre.




Marjane, tome 2 : sortie prévue le 20 octobre chez PKJ.

Silver, tome 3 : sortie prévue le 21 septembre chez les éditions Milan.

La douce caresse d'un vent d'hiver, tome 3 : sortie prévue le 26 octobre chez Harlequin.

Rebecca Kean, tome 6 : pas de visuel disponible pour le moment, mais une sortie prévue le 6 décembre chez J'ai Lu.

Oniria, tome 4 : visuel non disponible, mais sortie prévue le 16 novembre chez Hachette.

Lux, tome 3 et tome 4 : visuel du tome 4 non disponible, mais sortie du tome 3 prévue le 21 septembre et celle du tome 4, le 16 novembre.

Et vous, quel est votre Top de la semaine?

lundi 29 août 2016

C'est lundi, que lisez-vous? (16) 29 août 2016





 Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a world of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.

Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu'ai-le lu la semaine passée?
2/ Que suis-je en train de lire?
3/ Que vais-je lire ensuite?


1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?






Je n'ai pas eu le temps de les finir, juste de les poursuivre un peu plus.


2/ Que suis-je en train de lire?

















Ben du coup, je lis les mêmes en ce moment...


3/ Que vais-je lire ensuite?


Si j'y arrive, ce sera une semaine consacrée aux services presses.

 




J'espère que votre bilan est meilleur que le mien.
N'hésitez pas à me dire ce que vous avez lu, lisez et comptez lire ensuite.

mardi 23 août 2016

Top Ten Tuesday du 23 août 2016



source de l'image : http://frogzine.weebly.com/


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.


Thème de la semaine : Les 10 livres dont vous avez l'impression d'être le/la seul(e) à connaître ou avoir lu.









 Quel est votre Top 10?

lundi 22 août 2016

C'est lundi, que lisez-vous? (15) 22 août 2016




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspiré de It's Monday, What are you reading? de One Person's Journey Through a world of books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.

Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?
2/ Que suis-je en train de lire?
3/ Que vais-je lire ensuite?


1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?




2/ Que suis-je en train de lire?


















3/ Que vais-je lire ensuite?


Pour une fois, je ne sais pas. Je verrais en finissant mes lectures vers quels romans je m'oriente.


Et vous, quel est votre bilan?

vendredi 19 août 2016

Les gardiens de lumière, tome 2 : L'Appel de Déborah J.Marrazzu





Éditeur : Kitsunegari Editions
Parution : 26 mai 2015
Pages : 282
Prix : 17€


Synopsis :

Toute ma vie a volé en éclats. J'ai le cœur brisé et me voilà emportée dans un ouragan qu'il m'est impossible d'arrêter. Le Consensus Temporis m'a confié une mission périlleuse d'une extrême importance. Je dois retrouver une ancienne relique que ma mère a cachée avant sa mort. Si j'échoue, cela signifiera notre fin à tous. Mais la seule chose que je souhaite, moi, c'est sauver mon oncle. Je ne laisserai rien ni personne se mettre en travers de mon objectif. Je ne sais pas si j'y arriverai, mais, c'est sûr, je donnerai tout ce que j'ai pour y parvenir.

Merci à Kitsunegari Editions pour ce partenariat!!!

Mon avis :

Le premier tome m'avait bien plu dans son ensemble et il laissé présager une suite encore meilleure. J'ai eu la chance de recevoir ce tome 2 en partenariat peu de temps après ma lecture du premier tome et je me suis dit que c'était parfait puisque j'avais toujours bien en tête le précédent. Je me suis donc plongé dedans avec curiosité et envie.

Dans ce tome, nous suivons toujours Lanna et ce juste après les événements qui clôturaient le premier. Elle est encore loin de tout savoir ou tout comprendre, mais elle fait de son mieux. Ici, on va lui confier une mission très importante : retrouver la trace de la relique que sa mère avait caché peu de temps avant sa mort. Le Consensus Temporis a bien essayer de se débrouiller seul, mais qui pourrait mieux la retrouver en suivant les pistes laisser par cette dernière, que sa propre fille... Bien des dangers, des questions, des bouleversements attendent nos héros et ce dont ils pensaient être surs ne l'est pas forcément...
Je peux difficilement en dire plus sans spoiler donc je m'arrête là, mais sachez que l'intrigue est bien plus complexe, haletante, intrigante et explosive que cela.

Lanna a du faire face à de terribles changements dans le début de cette trilogie et elle n'est pas au bout de ses surprises. C'est une jeune fille de plus en plus combative, déterminée, curieuse, entêtée, mais qui agit souvent avant de réfléchir lorsqu'il s'agit des gens auxquels elle tient. Ce qui lui vaudra bien des ennuis supplémentaires. Je la trouve à la fois plus forte et plus fragile que jamais. Tout s'accélère, elle est dépassée. Cependant, elle refuse de céder sans se battre. Je l'ai trouvé de plus en plus attachante et ce n'est pas moi qui lui jetterait la pierre pour se jeter dans la gueule du loup pour sauver les siens. Ferions-nous les mêmes choix que notre héroïne? Je ne sais pas, mais par contre, je peux la comprendre. Son personnage évolue et j'aime la direction vers laquelle elle marche.

Aidan est mon chouchou depuis le début. Il essaye de garder le plus de distances possibles entre sa mission de protection et ses sentiments, il a peur que cela dérape si jamais il se laisse aller. C'est un personnage sombre, mystérieux et torturé comme je les aime. Etre auprès de Lanna aussi régulier est de plus en plus dur à vivre pour lui. 
Il doute de plus en plus, tout en faisant confiance en son instinct. Jusque là, celui-ci lui aura sauver les fesses plus d'une fois. On en apprend plus sur lui, sur sa famille et son passé dans ce tome. J'ai trouvé ça intéressant et en même temps, cela a fait voler nos certitudes en éclats. Il est doux, protecteur (au-delà de sa mission), gentil, dévoué, mais aussi parfois, un peu brut dans sa façon de parler, déterminé, borné et tente d'avoir le dernier mot.
J'ai été touché par Aidan et par les événements qui vont lui arriver. Je ne peux simplement pas rester insensible et j'aurais aimé pouvoir le réconforter, lui dire que les choses finiraient par s'arranger et qu'il fallait qu'il garde espoir. La fin de ce tome est juste horrible pour lui et j'ai hâte de le retrouver au plus vite afin de savoir comment il va se relever (oui, il est hors de question que j'imagine l'inverse, je veux rester optimiste...)

Nous faisons également la rencontre d'un nouveau personnage : Alarik, un Sentii. C'est un personnage joyeux, gentil, qui a de la répartie, drôle, têtu également et parfois agréablement agaçant. Je l'apprécie beaucoup. Dans le premier tome, Maylis apportait de la légèreté dans le récit, ici, c'est Alarik notre bouffée d'oxygène. Entre Aidan et lui, on dirait un combat de coqs permanent . Cela engendre des situations assez cocasses. Il aime beaucoup faire le beau devant Lanna et prend un malin plaisir a exaspérer Aidan. J'espère qu'on en sera plus par la suite sur son compte car je me suis attachée a lui aussi.

Il y a pas mal de personnages dans cette histoire et il y en a plusieurs que j'ai appris a vraiment apprécier. Vivement le tome 3.

La plume de l'auteure est toujours aussi addictive, fluide et agréable. Ses chapitres sont assez courts et cela créer une dynamique au récit que j'aime beaucoup. J'avais noté quelques petits points qui m'avaient chagriner lors de ma lecture du premier tome, sont inexistants ici, pour mon plus grand plaisir. Son univers, ses personnages, ses créatures sont beaucoup plus poussés que dans le premier tome, elle développe un peu plus le tout , mais je sens qu'elle nous cache encore certaines choses, mises de côté pour le final. J'aime son imagination et les directions que prennent aussi bien le récit que nos héros. Par contre, j'ai un peu peur de savoir ce que Déborah J.Marrazzu nous réserve pour cet ultime tome. Au vu des éléments qui clôturent le second, je m'attend au pire et je m'attend à ce que le dernier nous explose au visage. En tout cas, j'ai vraiment hâte de pouvoir le commander et le lire. Cet épilogue est juste ignoble et je VEUX savoir!!!

En résumé, un excellent second tome. Un univers, des personnages plus poussés, un tome haletant qui a su me surprendre dans le sens où je n'ai pas ressenti de longueurs/lenteurs souvent présentes dans les tomes 2, une intrigue plus complexe, plus sombre et intéressante que le premier. Des personnages qui se livrent, des révélations, des certitudes qui volent en éclats, des réponses et encore plus de questions pour l'ultime tome. On monte en puissance ici, et je sens que le tome 3 va encore gagner un cran. J'ai passé un excellent moment de lecture et j'attend de pouvoir lire le dernier avec une très grande impatience.




Extraits :

"Je m’efforçais de laisser s’effondrer toutes mes barrières, je m'appliquai à faire le vide dans ma tête. Des chuchotements résonnaient en moi. J'avais du mal à tout comprendre. Le son semblait tellement loin. J'entendais, mais les mots ne formaient rien de cohérent pour moi. Était-ce dû au fait qu'ils me sondaient? Je n'en avais aucune idée. La sensation, plus dérangeante que douloureuse, restait largement supportable. Du moins, pour le moment. "Elle fait partie de la prophétie, c'est elle, c'est elle, c'est elle, la Luxos, la gardienne, c'est elle, elle, elle..." Je suivais le cheminement de ces créatures en moi, avide d'en savoir davantage. "Mal, souffrance, peine, elle souffrira plus que de raison, elle nous trahira. La prophétie prédit notre perte, par sa main." Quoi? Non! Impossible. Je refusais de croire cela. Malgré moi, je commençai à résister. Leurs paroles m'affolaient. Je devais réagir, mon esprit refusait d'entendre ça. Mon corps dut pris de soubresaut et une douleur fulgurante transperça mes tempes."

"Je ne comprenais pas comment j'avais atterri ici. Je me sentais si perdue et vulnérable, juste vêtue d'un bout de tissu fermé par un crochet au niveau de ma nuque. Voyant mon air apeuré, Alyssa me sourit doucement. J'ouvris la bouche pour parler, mais je ne réussis qu'à produire un son à moitié étranglé. Je ramenai ma main sur ma gorge pour calmer la brûlure provoquée par l'air que je venais d'aspirer. Voyant mon geste, elle me tendit une fiole remplie d'un liquide turquoise. Obéissant à son ordre silencieux, je bus quelques gorgées et instantanément, la douleur commença à s'estomper."

"A ces paroles, mon cœur s'emplit d'une émotion si forte que je crus un instant qu'il allait s'arrêter de battre pour de bon cette fois. Aidan resserra son étreinte en poussant un long soupir langoureux. Je sentis le sol fondre sous mes pieds et me laisser emporter par cet océan de douceur émanant de lui. Nous étions liés, quoi qu'il puisse se passer, nous étions liés depuis le premier jour. Cette vérité me frappa de plein fouet. Je pris enfin conscience des sentiments qui m'animaient. Je donnerais ma vie sans hésiter pour lui. Je damnerais mon âme pour le protéger. Je posais doucement ma main sur son torse. Sous mes doigts son cœur battait fort, si fort, pour moi."

lundi 15 août 2016

C'est lundi, que lisez-vous? (14) 15 août 2016





Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a world of books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.

Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?
2/ Que suis-je en train de lire?
3/ Que vais-je lire ensuite?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?
















J'ai malheureusement abandonné ces 2 romans.

2/ Que suis-je en train de lire?





3/ Que vais-je lire ensuite?




Je lirai peut-être plus, je n'en sais rien. Vu que je ne suis pas à la maison, mon rythme est différent.

Et vous, quel est votre bilan?







vendredi 12 août 2016

L'été où je suis devenue jolie, tome 1 de Jenny Han




Éditeur : Le livre de poche - Jeunesse
Parution : 2013
Pages : 320
Prix : 6.90€

Synopsis :

Tome 1.
Depuis qu'elle est petite, Belly passe l'été chez Suzannah et ses fils, Jeremiah et Conrad. Mais cette année, Belly n'est plus une petite fille. Et elle n'est pas la seule à avoir changé. Entre les ballades au port, les baignades nocturnes, le sel de l'océan et la peau qui brûle, un drame couve... Cet été sera-t-il le dernier, ou le premier?

Mon avis :

Cela fait un moment que je vois passer cette trilogie sur la blogo et je me suis dit que ce serait une lecture parfaite pour cette saison. Je me suis donc plongée dedans sans trop savoir à quoi m'attendre. La seule chose dont je me souvenais était que la trilogie possédait de bons avis voir très bons.

Dans cette histoire, nous allons suivre Belly pendant tout l'été de ses 15 ans. Tous les ans, sa mère, son frère et elle se rendent chez Suzannah et ses fils pour passer l'été au bord de mer. Suzannah est la meilleure amie de Laurel, leur mère depuis de l'adolescence. Jeremiah, Conrad, Steven et Belly se connaissent depuis toujours, mais cette année, c'est l'été de tous les changements. Belly était souvent mis à l'écart des activités de part son statut de fille.

Belly est une jeune fille jolie, intelligente, douce, calme, déterminée et parfois bornée. Elle sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas. Depuis toujours, celle-ci est amoureuse de Conrad, mais visiblement cet amour est à sens unique. Elle est très proche de Suzannah, peut-être même plus que de sa propre mère. Elle se sent souvent seule malgré la forte amitié qu'il la lie à Jeremiah. Cet été leur réserve de nombreuses surprises et risque bien de changer les liens de tout le monde et à tout jamais.
J'ai adoré son personnage. J'ai retrouvé en elle une partie de moi adolescente donc, je n'ai pas eu de mal à m'attachée ou m'identifiée à Belly.

Jeremiah est un jeune garçon doux, gentil, attentif, attachant, compréhensif et adorable. Il est le plus proche de Belly depuis l'enfance et son confident.
C'est un personnage intéressant et adorable que j'ai aimé suivre.

Conrad quand à lui, a bien changé en un an. Lui qui était un excellent sportif a décidé de tout envoyer valser, il a rompu avec sa copine, se renferme sur lui et préfère de loin se perdre dans la musique que d'avoir une vie sociale. Il en devient désobligeant et blessant avec son entourage. Il est mystérieux et semble toujours furieux. Que s'est-il donc passé en un an pour qu'il change du tout au tout?
Son personnage est sans doute le plus difficile à cerner, le plus complexe, le plus imprévisible de tous et touchant. Pourtant, il est celui que j'ai le plus aimé. Et oui, j'ai toujours un faible pour les héros torturés que voulez-vous?

Le style de l'auteur m'a charmé. Sa plume est légère, teintée d'humour, plaisante et j'ai beaucoup aimé sa manière de nous conter son histoire. L'alternance entre passé et présent est judicieuse et bien amenée. Cela aurait pu entraîner une certaine lenteur du récit, mais en fait, pas du tout. Car les passages de passé ne sont pas bien long. Au lieu d'avoir une partie du roman narrative très lourde qui nous aurait bombarder d'informations sur les relations entre chaque protagoniste, les passages sont courts et raconte un moment de vie précis, une anecdote. Je m'attendais à lire une jolie romance estivale sans plus, mais qui nous aurait permis de passer un bon moment et là, grosse surprise. Non seulement la romance est loin d'être niaise comme je m'y attendais, mais elle est compliquée, des événements sombres viennent s'y rajoutés. Ils pendent comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête de nos personnages et les adolescents ne sont pas les seuls personnages sur lesquels on se penche. Les adultes ont leur place dans ce récit et c'est assez rare en littérature jeunesse. Souvent, les adultes sont relayés bien loin ou finissent par disparaître de l'histoire.
Ce premier tome fut une très bonne surprise. C'est donc sans surprise que je me suis rapidement procurer les tomes 2 et 3. J'ai hâte de me replonger dans cette histoire et voir l'évolution des vies de chacun. J'avoue avoir un petit peur concernant certains événements à venir.

En résumé, une lecture jeunesse fraîche, teintée d'humour et émouvante. On est bien loin d'une simple romance niaise entre adolescent sur fond de plage et de soleil bleu. Des personnages attachants, parfois complexe, mais qu'on apprécie énormément. Une trame familiale se joint à eux et une épée de Damoclès attend son heure pour frapper. Une histoire jeunesse qui aura su me surprendre et me convaincre. Une histoire que je recommande aux personnes voulant une histoire agréable, sans prise de tête, addictive et parfaite pour la saison.




Extraits :

"Il a fait semblant de donner un grand coup de volant à droite. J'ai braillé encore plus fort, ce qui a réveillé ma mère et, elle s'est aussitôt jointe à moi. Nous chantions plus faux l'une que l'autre et Steven a secoué la tête avec cet air dégoûté qui lui était propre. Il détestait être en minorité. C'était ce qui l'embêter le plus avec le divorce de nos parents : se retrouver seul, sans papa pour prendre son parti.
Nous traversions la ville au pas, mais ça m'était égal, même si je venais de taquiner Steven à ce sujet. J'étais heureuse d'être là, dans cette voiture, à cet instant."

"Elle avait raison, cette fois. C'était un été que je n'oublierais jamais, jamais. L'été où tout a commencé. L'été où je suis devenue jolie. Pour la première fois, je l'ai senti. Enfin, plutôt, je me suis sentie jolie. Les années précédentes, j'avais toujours cru que chaque été serait différent, que la vie serait différente. Et les choses avaient enfin changé. J'avais changé."

"Je ne savais pas quoi lui dire. J'aimais Conrad et ce serait sans doute toujours le cas. Je l'aimerais toute ma vie, d'une façon ou d'une autre. Je me marierais peut-être avec un autre, je fonderais peut-être une famille, mais ça n'avait aucune importance, parce qu'une partie de mon cœur , celle où vivait l'été, serait toujours à Conrad." 




jeudi 11 août 2016

La boutique Vif-Argent, tome 1 : Une valise d'étoiles de P.D Baccalario




Éditeur : Gallimard - Jeunesse
Parution : mai 2015
Pages : 236
Prix : 15.50€

Synopsis :

Il existe tant d'objets magiques... mais un seul endroit au monde où les cacher. Poussez la porte de l'extraordinaire Boutique Vif-Argent!

Mon avis :

J'avais acheté ce romans lors de sa sortie. Les quelques lignes présentent sur la 4ème de couverture, ont éveillés ma curiosité. L'objet livre en lui-même vaut le détour, d'autant plus qu'il s'agit d'une hardback. De nombreuses illustrations ornent ce roman et ses débuts de chapitres.

Dans ce premier tome , nous suivont Finley McPhee. Un jeune garçon qui vit dans une petite ville où tout le monde se connaît. Un beau jour, la directrice de son école vient à son domicile pour annoncer à ses parents qu'il fait l'école buissonnière depuis trop longtemps. En effet, Finley fait croire à ses parents qu'il se rend à l'école alors qu'il part pêcher en compagnie de son chien.
Ses parents décident donc de l'obliger à travailler tout l'été dans l'espoir que cela lui sert de leçon à l'avenir.
C'est un jeune garçon intelligent, mais l'école l'ennui profondément, gentil, serviable et rêveur. Lorsqu'il va devoir remplacer Jules, le facteur pendant une bonne partie de l'été, il va rencontrer la famille Lily.  Des choses hors du commun commencent à se produire, des choses inexplicables et terrifiantes. Finley décide de mener l'enquête et de braver le danger pour obtenir des réponses. On le découvre curieux et brave.
Il a cette innocence que j'apprécie chez les jeunes héros et j'ai aimé le suivre.

Aiby est une Lily. Depuis la mort de l'un de ces ancêtres dans cette petite ville, plus aucun membre de la famille n'est revenu y vivre depuis un siècle. C'était une famille de commerçants respectée et appréciée des habitants pour leurs nombreux coups de mains. Son père et elle débarquent donc et ce, dans le plus grand secret. L'endroit où ils vivent à l'air de se modifier de jours en jours et intriguent Finley.
Qui sont-ils? Est-ce que les événements ont un lien avec la famille? Pourquoi est-elle si mystérieuse?
C'est une jolie jeune fille, qui à l'air gentille, mais au comportement mystérieux et aux manies plus qu'étranges.
Son personnage intrigue et on se pose beaucoup de questions sur elle. J'ai aimé cet aspect.

La plume de l'auteur est simple mais efficace. Le roman se lit tout seul et j'ai aimé son originalité. On nous décrit très bien les lieux sans pour autant nous situer l'intrigue dans le temps et cela m'a un peu perturbé. Je n'ai pas le souvenir de connaître l'âge de nos protagonistes non plus. Cependant, je déplore le temps qu'il a fallu à l'auteur pour commencer à entrer dans le sujet et percer le début des mystères. Il s'agit d'un roman jeunesse et mon plus gros souci a été que pour les 70/80 premières pages, il ne se passe pas grand-chose. En général, en littérature jeunesse on entre trop vite dans le vif du sujet. Ici, c'est tout l'inverse. Je ne suis pas sure que le public visé reste concentré assez longtemps pour passer cette étape. Le 1er tiers du roman est assez long et lent, j'aurais aimé un peu plus d'actions ou de rebondissements.
Une fois passé le côté narratif et explicatif un peu lourd, l'histoire devient intéressante et les actions s'enchaînent. Nous avons droit à un récit plus dynamique, plus attractif et plaisant. Les idées sont originales, intrigantes et plutôt bien amenées. Mon ressenti sur ce premier tome est assez mitigé, mais puisque le tome 2 est présent dans ma PAL, je le lirai et aviserai à ce moment là si oui ou non, je continue la série.

En résumé, de bonnes idées assez originales et intrigantes, mais un premier tiers trop lent et un peu lourd. Une fois passé ce moment, la lecture devient fluide, simple et agrémentée de jolies illustrations. Un premier tome qui dans l'ensemble ne m'a pas totalement convaincue, mais dont je suis finalement assez curieuse pour connaître la suite. Pour le coup, je vous invite à vous faire votre propre avis sur cet ouvrage qui devraient en séduire plus d'un(e).



Extraits :

"En résumé, on y trouvait deux rues, une place avec une fontaine minuscule qui n'a jamais fonctionné, le pub de M.Fiannbhurd, une coopérative qui gérait une supérette, et ce genre de choses. Vers le sud, des fermes, où presque tout le monde élevait des moutons, comme mon père. Vers le nord, en revanche, on voyait le moulin, où l'on moulait le grain autrefois. Il était pratiquement abandonné, aujourd'hui. Seule la vieille Koumail y habitait encore."

"Je pédalais tranquillement vers la ferme de mes parents, sans m'apercevoir que, des branches du chêne sous lequel je m'étais arrêté, une silhouette, qui semblait enveloppée d'un manteau de miroirs, avait glissé lentement à terre. C'était un homme, ou peut-être une femme, ou, mieux encore, une créature magique au long nez crochu et aux yeux bleus comme la glace qui m'observaient avec curiosité tandis que je m'éloignais."

"Aiby était grande, maigre, avec de longs bras et de longues jambes. Des cheveux noirs et lisses retombaient en cascade sur ses épaules, ses yeux étaient d'un vert lumineux. Elle était... eh bien, pas vraiment habillée : c'était comme si des vêtements lui étaient tombés deux tee-shirts, un jean déchiré, une ceinture bizarre et de curieuses chaussettes rayées.
Elle était splendide. C'était la plus belle fille que j'avais jamais vue."



mercredi 10 août 2016

Comme un livre ouvert de Liz Kessler





Éditeur : Hugo Roman - New Way
Parution : 4 février 2016
Pages : 312
Prix : 17€

Synopsis :

Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel qui la consume. De quoi oublier de s'inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose la perturbe...

Pourquoi n'est-ce pas son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt mademoiselle Murray, sa prof de littérature?

Mon avis :

Ce roman me tente et m'intrigue depuis sa sortie. J'ai vu de très bons avis passés sur celui-ci, comme d'autres mitigés et j'avais hâte de me faire ma propre opinion. C'est ma première lecture parlant d'une jeune adolescente éprise d'une personne de même sexe. J'ai lu plusieurs M/M, mais du F/F jamais, j'étais donc curieuse de voir comment l'auteure allait nous conduire sur ce chemin.

Si j'ai mis du temps à publié mon avis c'est parce que je ne savais pas comment m'exprimer.

Dans ce roman, nous allons suivre le quotidien de Ash, ses interrogations, ses impressions d'adolescente, etc ...Que ce soit l'environnement scolaire ou familial, l'échec scolaire, les amitiés, les garçons, ou encore l'amour, tout y passe. Au début du roman, la vie de Ash n'est certes pas au top, mais n'a rien non plus d'exceptionnel. Ses parents ne s'entendent plus, ils se crient dessus à longueur de temps et ses résultats scolaires sont une catastrophe. Elle peut néanmoins compter sur Cat, sa meilleure amie, pour lui changer les idées et lui apporter son soutien. L'année qui arrive réservera son lot de surprises a Ash. C'est l'années des découvertes et des premières fois, dans presque tous les domaines. A partir de l'arrivée de Mademoiselle Murray dans sa classe, de nombreux changements vont s'opérer dans la vie de la jeune fille. Si au début du roman je me suis facilement attachée et identifiée à elle, cela n'aura pas durer. Plus j'avançais dans le récit et moins je la comprenais. Je l'ai trouvé naïve, butée, parfois égoïste et injuste. Quand elle a quelque chose en tête, plus rien ni personne n'a d'importance à part ça. Elle délaisse trop facilement les gens et les choses qui ne sont pas l'objet de son désir actuel. On nous décrit une héroïne amoureuse au sens le plus intense et bouleversant, mais je n'ai rien ressenti de tout ça. Elle est censé devoir se poser un milliard de questions et ce n'est pas le cas. Oui, elle s'en pose quelques-unes, mais ça ne l'empêche en rien de dormir et elle ne se pose pas forcément les bonnes en plus. J'ai du attendre la troisième et dernière partie du roman, pour l'apprécier à nouveau. Sauf que pour moi, c'est trop tard. Quand un personnage passe les 2/3 d'un roman à me pomper l'air, ben j'ai bien du mal à faire abstraction de ça pour la suite. J'aurais aimé un personnage plus bouleversé et bouleversant, qui se pose tout un tas de questions, qui doute beaucoup plus, qui n'est pas parfait mais pas non plus insupportable.

Cat est la meilleure amie de Ash. Elle est joyeuse, fofolle et est sa confidente. On peut toujours compter sur elle, sauf si c'est pour évoquer les sentiments... Elle embarque souvent Ash dans des situations qui me dépassent. Elle veut l'aider, mais ses solutions ne sont pas forcément les meilleures. Après une grosse dispute, les deux jeunes filles ne s'adressent plus la parole et à partir de là, je suis restée dans l'incompréhension la plus totale en ce qui concerne leurs liens. Comme beaucoup de personnes, j'ai moi aussi une meilleure amie et j'ai du mal à comprendre leurs raisonnements. Je ne fois pas avoir la même définition qu'elles... Là encore, il faudra attendre le dernier tiers pour que les choses s'arrangent.

La plume de l'auteure est agréable, fluide et plaisante. Les nombreux dialogues présents permettent une lecture simple et efficace du roman. L'idée de base était très bonne et assez peu exploitée en littérature pour la rendre intéressante. Malheureusement, Liz Kessler perd beaucoup trop de temps à nous narrer des choses non pas insignifiantes, mais en tout cas bien moins importantes, au lieu d'entrer dans le vif du sujet. Elle pouvait nous raconter ces choses, mais de manière plus expéditive. Que ce soit l'histoire ou les personnages, j'ai un sentiment d'inachevé. A mes yeux, le tout manque cruellement de profondeur et légèrement de crédibilité. J'ai l'impression de m'être fait arnaquer en achetant ce roman. Je m'explique. On nous vend un roman parlant d'une adolescente en proie à des sentiments intenses et bouleversants pour une personne du même sexe, ainsi que tous les répercussions que cela peut avoir. Au final, il faudra attendre les alentours des pages 170/180 pour y avoir ENFIN le droit. De plus, rien n'est approfondi, on ne fait que survoler cet aspect. Cette lecture est une réelle déception. Je n'ai ressenti que très peu d'émotions pendant cette lecture alors que ça aurait pu être tellement plus!

En résumé, une 4ème de couverture qui nous vend un roman bouleversant et intense, une plume plaisante et fluide, de nombreux dialogues qui facilitent la lecture... pour au final, pas grand chose. Le tout manque de crédibilité et surtout de profondeur. Cette lecture est une énorme déception pour moi. Néanmoins, beaucoup de personnes ont lu et aimés ce roman. Je vous invite donc à aller lire leurs avis et peut-être vous faire votre propre opinion.



Extraits :

"Je ne peux pas m'empêcher de sourire. Grâce à Cat. Elle y arrive toujours. J'imagine que c'est pour ça que c'est ma meilleure amie. Même quand elle n'est pas là, elle sait quand j'ai besoin qu'on me remonte le moral - et elle sait y faire. Du moins, elle connaît une seule façon de s'y prendre. Essayez de la faire s'asseoir pour discuter sentiments et elle se casse à toute vitesse, mais donnez-lui n'importe quelle situation merdique et elle trouvera toujours un moyen de vous tirer de là en vous faisant marrer."

"On a cours de littérature après déjeuner. Elle nous fait faire ce jeu où on doit choisir quelqu'un dans la salle et le décrire comme s'il était une fleur, une voiture ou un animal. Ensuite tout le monde doit deviner qui c'est. Normalement, je déteste ce genre de méthode, mais avec elle, ça passe, je ne sais pas pourquoi. Elle sourit beaucoup et qui le fusillent du regard à la minute où tu pourrais commencer à apprécier le cours. Non pas que ça arrive souvent, mais si c'était le cas ils penseraient sans doute avoir foiré quelque part."

"On est quasiment en train de le hurler à présent et j'essaie de baisser le ton. J'ai pas envie que maman entende tout ça.
- Evidemment. Tu crois que je ne le sais pas, peut-être?
- Je ne sais pas ce que tu sais toi, réplique Cat. On dirait qu'on arrive plus à se parler correctement. Ça ne t'a pas effleuré que c'est peut-être toi qui ne t'es pas comportée en meilleure amie ces temps-ci? Tu annules ce qu'on a prévu de faire, tu n'appelles pas quand tu dis que tu le feras. Tout ce qui t'intéresse, c'est toi et ton nouveau copain. Si t'en avais marre de moi, pas de souci, parce que, pour ne rien te cacher, j'en avais marre de toi aussi!"



mardi 9 août 2016

Tornade Jennifer Brown





Éditeur : Albin Michel - Collection Wiz
Parution : 1er avril 2015
Pages : 281
Prix : 14.90€

Synopsis :

C'est un jour comme un autre pour Jersey. Sa mère et sa fantasque petite sœur Marine partent pour le cours de danse. Encore à elle la corvée de préparer le dîner. Quand sa vie bouscule en quelques secondes : une tornade d'une violence exceptionnelle dévaste tout sur son passage, les maisons, les arbres, les routes, les gens. C'est une vision de cauchemar, des voisins blessés et traumatisés errent dans la rue jonchée de gravats et de débris. Réfugiée au sous-sol, Jersey a beau appeler et appeler encore sur le portable de sa mère, impossible de la joindre...

Mon avis :

Ce livre m'intrigue depuis sa sortie, mais j'avais toujours d'autres achats de prévus et au final, je ne l'ai découvert que très récemment.

Dans cette histoire, nous allons suivre et partager la descente aux enfers d'une jeune adolescente du nom de Jersey.
Sa vie a brusquement basculée dans la tragédie suite à une tornade d'une force inouïe. Celle-ci va l'arracher aux siens et la plonger dans un profond désespoir. Comme si cela ne suffisait pas, elle devra surmonter tant d'autres d'épreuves qui la changeront à tout jamais.

Jersey est une adolescente lambda. Elle vit avec sa mère, son beau-père et sa demi-sœur, Marine. Elle ne connaît ni son père, ni ses grands-parents, que ce soit maternels ou paternels. Les seuls membres de la famille qu'elle connaît sont ceux avec qui elle vit. Son père les a abandonnées lorsqu'elle n'avait que 1 an et sa mère s'est remariée lorsqu'elle en avait 10.  Au vu de ce que sa mère lui a confié sur ses grands-parents maternels, Jersey n'a aucune envie de les rencontrer.
Comme bon nombre d'adolescents, Jersey se plaint pour un oui ou un non, rechigne à donner un coup de main à la maison et trouve sa petite sœur casse-bonbon. Elle aimerait qu'on lui foute la paix et faire ce qu'elle veut, quand elle veut. 
Suite à cette tragédie qui emportera son cocon familial et une part d'elle-même, Jersey reverra ses priorités. On découvre alors une jeune fille fragile, totalement désespérée, désorientée, incomprise, dévastée, en colère et où la situation lui échappe. Elle ira de déceptions en déceptions, de maisons en maisons et aura bien du mal à se remettre sur pied pour envisager un avenir.
J'ai été extrêmement touchée par Jersey, par sa douleur, son incompréhension, sa détresse et j'espérais sincèrement que l'avenir lui soit plus doux. On ne peut pas rester insensible à son personnage. Je ne sais pas si j'aurais forcément agit ou réagit comme elle, mais je me suis énormément attachée à elle.

Kolby, son voisin et ami, est un jeune homme avenant, gentil et un soutien moral pour la jeune fille. Les jours suivants la catastrophe, il l'aidera du mieux qu'il le peut. Mais n'ayant plus de toit au-dessus de leurs têtes, sa famille et lui devront déménager loin de tout ce chaos. Il gardera néanmoins contact avec elle par téléphone, aussi souvent qu'il le pourra.
 Son personnage insuffle une dose d'espoir dans ce roman et je l'ai beaucoup aimé.

La plume de l'auteure est agréable, poignante et prenante. On enchaîne les pages les unes derrière les autres, on veut savoir si Jersey s'en sortira, comment elle pourrait y parvenir. Dès le début du roman, la tornade broie tout sur son passage. Je dois dire que j'ai aimé le choix de l'auteure sur cet aspect. On entre directement dans le vif du sujet, pour se concentrer surtout sur la reconstruction de soi-même après un drame.
Le récit est fort, poignant, horrible et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps pendant cette lecture. Je ne sais pas comment j'aurais fait à la place de notre héroïne et clairement, je ne tiens pas à le savoir. Ce roman nous fait prendre conscience que certaines de nos priorités peuvent parfois être futiles, notre comportement parfois exagérer, que la vie est courte et qu'au lieu de se prendre la tête, nous ferions mieux d'en savourer chaque instant car, on ne sait jamais de quoi demain sera fait... Il ne faut pas attendre pour dire aux gens qu'on les aime et partager des moments avec eux.

En résumé, un roman que je conseille à partir de 14 ans et sans exception. Une histoire bouleversante qui nous fait voir la vie sous un autre angle, des personnages émouvants, une plume qui se lit toute seule avec une note d'espoir.





Extraits :

"Le jour de la tornade a commencé comme un jour banal, gris, maussade - un de ces jours où vous n'avez envie de rien, si ce n'est traîner et dormir alors qu'il bruine, pleuvote et crachouille. Au lycée, tout le monde avait l'air sombre, ombrageux, sans la moindre énergie. Les profs semblaient mendier une réponse aux élèves, mais à peine tournaient-ils le dos pour écrire au tableau qu'ils réprimaient un bâillement parce qu'ils n'étaient guère plus motivés."

"Ce soir-là, j'en avais assez, c'était toujours moi qui prenais le relais de maman, surtout depuis qu'elle avait épousé Ronnie, le père de Marine, quand j'avais dix ans. Jusque-là, j'avais toujours vécu seule avec elle. Mon père était alcoolique et nous avait quittées quand j'avais à peine un an. A en croire maman, il passait son temps à entrer et sortir de prison pour des délits liés à l'alcool et il n'avait aucun sens des responsabilités. Elle avait l'impression d'élever deux enfants, mais elle le supportait parce qu'elle l'aimait. Jusqu'au jour où il était parti, pour ne jamais revenir. Elle avait essayé de le retrouver, disait-elle, mais il avait complètement disparu."

"Je ne pouvais plus aller jusqu'à ma chambre car je n'aurais pas su dire où elle se trouvait. J'étais là, incrédule, le cœur battant si violemment que j'avais la nausée, prenant la mesure du champ de ruines que j'avais sous les yeux. J'avais vu des photos de maisons détruites par une tornade, mais jamais je n'en avais vu ni vécu une vraie. C'était un désastre.
Dehors. Il fallait que j'aille dehors pour voir si les autres maisons avaient subi le même sort. Pour rejoindre maman. Trouver quelqu'un qui m'accompagne et la prévenir, lui dire que j'étais en vie."

lundi 8 août 2016

Déjouer le système, tome 1 : A n'importe quel prix de Brenna Aubrey





Éditeur : Juno Traduction
Parution : 22 août 2016
Pages : 299
Prix : 2.99€ (numérique)

Il faut savoir qu'il s'agit d'une trilogie, dont les 3 tomes sortiront le même jour, à savoir, le 22 août prochain.

Merci à Juno pour ce partenariat.

Synopsis :

Ce livre vise un public adulte.

Lorsque Mia Strong, une populaire bloggeuse Californienne de jeux vidéos vend aux enchères sa virginité en ligne, elle sait qu'elle va faire des vagues. Mais ce qu'elle ne fera pas, c'est une rencontre amoureuse. Ses règles sont gravées dans la pierre : Une nuit. Aucun autre contact. C'est un geste désespéré, mais c'est la seule façon pour elle d'aller à la faculté de médecine et de payer les factures d'hôpital de sa mère qui s'accumulent.

Adam Drake, l'énigmatique gagnant de l'enchère, est un prodige de l'informatique qui a gagné ses premiers millions à dix-sept ans. Maintenant, dans la vingtaine, il est sexy, motivé et - en tant que PDG de sa propre société de jeux en Californie - il a l'habitude de fixer les règles. Avant que Mia comprenne ce qui se passe, il trouve la faille dans les règles de sa vente aux enchères. Chaque clause qu'elle a instaurée pour protéger son cœur se retrouve jetée aux orties. Elle ne sait pas s'il se joue d'elle ou s'il joue pour de bon.

Mon avis :

Dans cette histoire, nous allons suivre Mia, une jeune bloggeuse de jeux vidéos. Afin de poursuivre des études et d'aider sa mère à régler ses dettes, elle a une idée folle : mettre sa virginité aux enchères sur le net.
Pour s'assurer un minimum de sécurité et de recevoir l'argent, elle établi un contrat avec l'aide de son meilleur ami. Seulement tout ne se déroulera pas comme prévu...

Mia est une jeune femme qui passe son temps à tenter de joindre les deux bouts. Elle aime les jeux vidéos et rédigent ses avis sur son blog, devenu populaire avec le temps. En dehors des jeux, de ses études et son emploi, elle a peu de vie sociable et évite tout rendez-vous avec la gent masculine. Ne sachant plus comment financer ses études et aider sa mère, elle prend la décision particulière de vendre sa virginité. C'est une jeune femme calme, douce, désespérée par sa situation, gentille, parfois trop naïve et qui a peu d'amis. A ses yeux, sa virginité n'a pas grande importance, elle ne veut pas rencontrer l'amour, mais seulement passer à autre chose et s'assurer un avenir. Quand elle réalise "enfin" dans quoi elle s'est embarquée, il sera trop tard pour faire machine arrière. Elle n'est pas au bout de ses peines et surprises... Sortira t-elle indemne de cette histoire?
J'ai apprécié l'héroïne, mais sa naïveté m'a fait lever les yeux au ciel plus d'une fois. 

Heath est son meilleur ami, son frère de substitution. Le seul homme en qui elle ait confiance. Il est gentil, honnête, protecteur, aimable, drôle, viril et gay. Il construit des sites internet et adore la photographie numérique. C'est lui qui se chargera de rédiger le contrat, faire en sorte qu'il soit exécuter, mènera l'enquête sur les différents prétendants et choisira la candidat parfait. Il est attentionné et de confiance. C'est celui sur qui Mia, aime se reposer.
J'ai apprécié son personnage protecteur et bienveillant même si au bout d'un moment, on le voit moins.

Adam est un jeune homme d'une vingtaine d'années charismatique, sexy, brillant, énigmatique et au compte en banque bien garni. Il est arrogant, franc, manque de tact, mais aussi, prévenant, doux, attentionné et têtu. Il peut être parfait et ensuite se comportait comme un idiot, il a une double personnalité qui m'a parfois perturbé.
Dès le début, il cache quelque chose et je n'ai malheureusement pas eu de mal à très vite trouver ce que c'était. Une fois que j'ai su, j'ai mieux compris ses revirements de comportement et je l'ai apprécié à sa juste valeur.

Le style de l'auteur est fluide, léger et on se laisse vite embarquer dans cette histoire. On a envie de savoir comment les choses vont se goupiller, quand est-ce que Mia comprendra l'évidence, quelle sera alors sa réaction... L'auteure a su mettre ce qu'il fallait de mystère dans ce premier tome pour rendre notre lecture addictive. J'ai beaucoup aimé le concept blog-jeux vidéos, puisque je joue également aux jeux en ligne (MMORPG). L'idée de base est originale et intriguante.
Après, j'aurais préféré que l'auteure donne moins d'indices, corse les choses, nous mène en bateau afin de brouiller les pistes et qu'on ne comprenne pas aussi facilement ce que cache Adam. J'ai été déçue de le comprendre bien trop rapidement à mon goût et surtout de voir que je ne m'étais pas trompée. Jusqu'au bout, j'ai espéré un revirement de situation qui ferait voler en éclats ma théorie, mais non. Je lirais néanmoins la suite car, je ne pense pas retrouver les éléments qui m'ont gênés ici, dans la suite. Je verrais donc ce que la suite de l'histoire me réserve.

En résumé, un thème original mêlant deux univers que j'apprécie, des personnages attachants, mais aussi des secrets trop prévisibles à mon goût. Une plume fluide et addictive qui permette une lecture sans prise de tête. Vous l'aurez donc compris, mon avis est en demi teinte pour ce premier tome. Cependant, il a assez piqué ma curiosité pour que j'ai envie de lire la suite et découvrir comment les choses évolueront. Une romance pour adulte pour laquelle je vous recommande de vous faire votre propre avis.





Extraits :

"Mais les mecs n'étaient généralement pas trop pointilleux quand il était question de femme dans notre communauté. Leurs principales exigences étaient que celle-ci respire et qu'elle ait des seins d'une bonne taille. En tant que fille "gamer", si vous colliez votre badge sur votre décolleté au Comic-con, vous étiez pratiquement certaine de ne jamais croiser leurs regards."

"Je ne pouvais pas détourner les yeux, peu importe à quel point je le voulais. Mon cœur palpitait, mon pouls lançais à travers mes veines un battement concerté, mais ma tête continuait à me dire de jeter ce connard à la rue. Il y avait de nombreuses choses que je pourrais faire pour près d'un million de dollars. Me soumettre à cette ordure prétentieuse n'était peut-être pas l'une d'entre elles."

"Je voulais ses secrets. Les secrets du jeu seraient géniaux pour commencer, mais après en être arrivée à passer plus de temps avec cet homme lors de notre visite d'Amsterdam, je découvrais que je voulais connaître tous ses secrets. Qu'est-ce qui l'avait conduit à être si doué dans son travail, à apprécier les bénéfices de son argent tout en restant capable de savourer un sandwich pour son déjeuner? Pourquoi n'avait-il couché avec personne ces huit derniers mois et pourquoi était-il toujours célibataire à l'heure actuelle?"