dimanche 31 juillet 2016

Bilan lectures - Juin 2016



J'ai oublié de vous présenter le bilan lectures du mois de juin.




En ce mois de juin, j'ai donc lu 1 nouvelle, 7 romans, 1 album jeunesse, 1 BD et 2 mangas pour un total de 2 879 pages.

Je suis ravie de ce bilan et j'espère vraiment continuer à ce rythme (ou même plus).

N'hésitez pas à me dire ce que vous allez lu et ce que vous en avez pensé.



Bilan Acquisitions - Juillet 2016



Il est également temps de faire le bilan de mes acquisitions (très nombreuses encore une fois).

Je commence par un lot concours organisé par Manon Fargetton.


Mes achats neufs :




Mes achats numériques :




Mes services presses :



Je remercie Juno Publishing France, Chloé Boffy, Sharon Kena, Alice Bel, Carole Cerruti et Kitsunegari éditions pour ces envois numériques et papier (Les gardiens de Lumière, tome 2).

Mes achats d'occasions :




Mes cadeaux reçus :



Mes livres gratuits :

Un livre m'a été offert grâce à l'opération 2 livres achetés = 1 offert.
A ma bibliothèque, à l'entrée se trouve une table où les gens déposent les livres qui ne veulent plus et peuvent également se servir. J'ai donc eu plusieurs livres gratuitement.


Encore une fois, ma PAL a pris une énorme claque.

Et vous, quelles sont vos acquisitions?

Bilan lectures - Juillet 2016


Il est temps pour moi de faire le bilan sur ce mois de juillet.
Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant lu et je suis contente du résultat.











Ce mois-ci, j'ai donc lu un total de 4 790 pages.
J'ai lu 5 mangas, 1 BD, 2 albums jeunesse et 14 romans.

J'espère avoir un aussi bon rythme pour les prochains mois afin de faire baisser considérablement ma PAL d'ici la fin de l'année.

Quel est votre bilan?

jeudi 28 juillet 2016

Le noir est ma couleur, tome 3 : La riposte d'Olivier Gay





Éditeur : Rageot
Parution : 21 janvier 2015
Pages : 292
Prix : 11.90€

Synopsis :

Depuis que Jordan, un jeune Mage, est arrivé au lycée, Manon est en danger. Il menace de révéler son secret et de la dénoncer au Conseil si elle ne s'éloigne pas d'Alexandre.

Mais l'union fait la force. Quand Alexandre découvre les manœuvres de son rival, il persuade Manon de riposter.

Violemment.

Va-t-elle commettre l'irréparable et faire du Noir sa vraie Couleur?

Mon avis :

Vu la fin du tome 2, je n'ai pas résisté un instant à me jeter sur la suite. D'ailleurs, j'ai enchaîné tous les tomes qui me restaient. J'ai donc fini une saga, et quelle saga!!!

Ce que j'apprécie énormément dans cette saga, c'est qu'on reprend là où on s'est arrêté précédemment. Je suis parfois perdue quand on fait des bonds dans le temps.
Dans ce tome, nous allons suivre les mésaventures de Manon qui doit faire face au chantage de Jordan. Elle doit rompre avec Alexandre et s'éloigner à tout prix de lui sinon, Jordan les dénoncera non seulement au Conseil, mais s'en prendra également au jeune homme. Il veut Manon pour lui, même si cette dernière le hait et ne rêve que d'Alexandre.
Mais peut-on vraiment ignorer ses sentiments et faire comme ci?
Vont-ils pouvoir se passer l'un de l'autre? Le Conseil est-il vraiment leur plus grand souci? 
On avance aussi bien dans leur histoire que dans la quête de Manon concernant le Noir. Les deux intrigues sont menées de front et nous emmènent là où je ne m'y attendais pas forcément. Les tomes deviennent de plus en plus sombre, haletants et passionnants. On veut savoir comment tout ça se finira et on croise les doigts.

Manon qui jusque là était très obéissante, sérieuse, polie et gentille va peu à peu se libérer, se délivrer (petit clin d’œil à l'auteur) de l'emprise de Jordan et des règles du Conseil. Elle sait ce qu'elle veut et même si elle doute, elle n'hésitera plus à faire ce qu'il faut même si cela implique des choix difficiles et de lourdes conséquences. Elle devient de plus en plus déterminée, de moins en moins obéissante et n'hésites plus à nous révéler sa noirceur. Même si l'intrigue se passe sur quelques semaines, les événements passés lui font voir la vie sous un autre angle et la changeront à tout jamais.
Décidément, j'aime beaucoup la direction que l'auteur prend pour ses personnages.

Alexandre est toujours fidèle à lui-même. Têtu, prétentieux, rebelle, avec un humour particulier, bagarreur, mais il manque toujours cruellement de tact.
Néanmoins, son armure avait commencé à se fissurer et j'avais une peur bleue que celle-ci revienne en force dans ce tome 3. Et bien non. Elle continue à se fissurer lentement, mais surement. On le découvre de plus en plus, au fil des pages, des tomes et derrière ses airs de vrai p'tit con, se cache un jeune homme capable de ressentir de belles émotions, capable de faire les bons choix, capable de choses qu'il ne soupçonnait pas...
Son personnage devient de plus en plus touchant tout en continuant à nous faire rire et parfois lever les yeux au ciel. C'est un ado!

Jordan, alors déjà que je ne l'apprécié pas dans le tome précédent, ici, cela se confirme encore plus. C'est un personnage que je déteste. Il est imbu de lui-même, égoïste, mauvais, manipulateur, arrogant, détestable, abruti... Vous l'aurez compris, je le déteste et je suis bien contente de ce qu'il lui arrive dans ce tome.
Mais que serait un bon roman sans un bon méchant?

La plume de l'auteur est toujours aussi fluide, humoristique, agréable à lire et addictive. A travers son écriture, on ressent la noirceur de ce tome. J'avoue avoir été assez surprise de la tournure des choses. Etant dans une saga jeunesse, je ne m'attendais pas forcément à certaines choses. Je ressors de cette lecture encore plus accroc à l'univers que ce que je pensais en la commençant. L'univers est complexe et complet, mais simple à comprendre grâce à l'écriture d'Olivier Gay. Sa manière de nous raconter les aventures de Manon et Alexandre en alternant leurs points de vue nous permet une immersion totale dans leur univers, leurs aventures et je ne m'en lasse pas. Cette saga étiquetée jeunesse est loin d'être niaise ou dépourvue d'intérêt, bien au contraire. Même si c'est une saga fantastique, certains thèmes abordés font bel et bien partis de notre vie réelle. 
Je suis totalement accroc à cette saga et vous aurez les deux chroniques manquantes dans les jours à venir puisque j'ai été incapable de m'arrêter. 

En résumé, une saga jeunesse fantastique excellente qui devrait plaire autant aux enfants qu'aux adultes. Des personnages forts et attachants qui évoluent en permanence, une intrigue qui me bluffe de plus en plus, des idées plus qu'originales, un univers complexe et complet. Le tout avec une écriture addictive, fluide et agréable à lire. J'adore très sincèrement cette saga et ne cesserais de vous la recommander!!!





Extraits :

"Il utilisait ses pouvoirs pour me manipuler, me modeler, me séduire.
D'un seul coup, la colère m'envahit.
Non, pas la colère.
La fureur. La rage.
Les ténèbres se déchirent et le Spectre m'apparut, ses sept Couleurs étincelant au milieu de l'obscurité.
Le violet était celle que je maîtrisais le moins. Je n'avais pas réussi à effacer la mémoire d'Alexandre ou à tisser des illusions. Pourtant, je n'hésitais pas. J'emplis mon corps de puissance et modelai la Couleur en un sabre. D'une pensée je tranchai les liens qui me parasitaient.
Plus d'amour, plus de désir, plus de lèvres attirantes. Jordan se tenait devant moi, décontenancé. Son sourire s'effaça."

"Il fallait que je parle à Alexandre. Son dernier texto me remplissait d'inquiétude. Je l'imaginais bien chercher seul les copies du chantage de Jordan et se lancer à corps perdu dans une aventure qui le dépassait. Il ne pouvait réussir sans moi. Il avait besoin de moi.
Je réalisai que j'avais déjà accepté son idée et que j'allais moi aussi tenter de réduire Jordan à l'impuissance. Rien ne me plairait plus que de détruire ses souvenirs et tant pis si ma manipulation échouait. Il pourrait s'estimer heureux de s'en sortir avec un simple mal de crâne."

"Puis je me cogne le gros orteil sur la table basse et mon cri de guerre déchire le silence :
- Putain de bordel de merde de table à la con, fait chier!
- Il faudrait vraiment que tu revoies ton vocabulaire, observe Manon, mi-figue mi-raisin.
Je déplie mon majeur tout en bondissant sur place. Ça fait mal cette connerie!
Manon, elle avance sans hésiter. Encore une manifestation de ses pouvoirs? Elle à l'air de plus en plus à l'aise avec l'obscurité. Ça me fait froid dans le dos. Elle sort de sa chrysalide, c'est clair - et quel sera le résultat? Tout à l'heure, elle n'a pas hésité à me sauter dessus en pleine rue. Agréable, bien sûr - et un peu perturbant de la part de la fille la plus coincée de la classe."






mardi 26 juillet 2016

Top Ten Personnel du 26 juillet 2016


Cette semaine le thème se rapproche fortement d'un top ten perso que j'ai fait en mai. 
Du coup, je vous présente les 10 sagas que j'ai très très envie de découvrir. Soit je ne les ai pas encore, soit elles sont dans mon ordi puisque j'ai acheté les formats numériques. 














N'hésitez pas à me dire en commentaires, si vous les avez lues et ce que vous en avez penser?

lundi 25 juillet 2016

Câline...la chenille de Florian Poirier et Mahé





Éditeur : Nats éditions
Parution : novembre 2015
Pages : 48
Prix : 10.50€


Merci à Nats éditions pour ce partenariat.

Synopsis :

Câline est une chenille verte, toute verte.
Elle est un peu triste.
Elle se sent seule et laide.
- Pourquoi ne suis-je pas une belle chenille? Belle comme Félicia. Une chenille que l'on remarque, que l'on regarde, que l'on admire.

Mais est-ce vraiment important?
Après tout, les plus belles chenilles ne font pas toujours les plus beaux papillons!
N'est-ce pas, Maki?

Mon avis :

Depuis maintenant quelques années, je prend un grand plaisir à me replonger dans des albums jeunesses. Ce sont des histoires qui se lisent vite, agréable avec souvent de très jolies illustrations.
Chez Nats éditions, chaque album est destiné à un public très jeune, avec des sujets parfois difficiles à aborder avec les enfants et une belle morale. Je trouve que c'est une manière intelligente de parler de choses importantes, mais d'une manière détournée qui parlera sans doute plus aux enfants.

Dans cette histoire, nous allons suivre Câline, une petite chenille toute verte. Sa sœur, Félicia est une merveilleuse chenille toute colorée, mais également une vraie peste. Elle et son amie Lucia, mènent la vie dur à Câline. Elles sont désobligeantes, méchantes et hautaines envers elle. Les seules choses qui les intéressent est de devenir le plus beau papillon qu'il soit et en attendant, être remarquer, admirer et avoir plein d'amis.

Câline est une petite chenille toute verte, elle est souvent malheureuse et comble ses tourments en mangeant. Elle est extrêmement seule, n'a aucun ami, n'a pas de jolies couleurs et rêverait d'être aussi jolie que sa sœur. Elle est pressée de devenir papillon et de partir, même si elle est persuadé de devenir un papillon laid. Elle pourra compter sur l'aide inattendue et particulière de Maki, une petite coccinelle.

Maki, est une gentille et jolie coccinelle. Celle-ci va essayer de redonner le sourire à Câline, de la soutenir, de la rassurer, mais aussi de la protéger des dangers de la forêt.

L'auteur a su me conquérir avec son récit. L'écriture est fluide et légère. L'auteur nous montre cette facette de la société où tout ce qui compte est de plaire, d'être mince, d'être belle, tout simplement d'être populaire. Mais il nous montre aussi ce qu'il advient quand on ne rentre pas dans le "moule", les sentiments qu'on peut éprouver, ou notre comportement face à ce genre de personnes.
C'est une très jolie histoire qui prouve une fois de plus, qu'être différent a souvent du bon, bien plus qu'on ne peut se l'imaginer en tout cas. Cette histoire à trouver écho en moi et à certaines de mes années scolaires. Je suis ravie que aujourd’hui, certains auteurs/illustrateurs/maisons d'édition prennent le temps de se pencher sur des problèmes bien connus, mais souvent absents dans la littérature jeunesse. Cela permet d'aborder des sujets sensibles avec les plus petits, de savoir si ce genre de choses leur arrivent et d'essayer d'y remédier. A mon sens, il n'y a pas une manière ou une autre qui soit meilleure dans ce genre de cas, mais je pense sincèrement que de lire ce genre d'histoire aux plus petits, leur permettra de parler plus facilement et de prendre conscience de certaines choses tout en passant un joli moment de lecture.

Les illustrations sont assez simples, mais jolies et pleine de joie et de couleurs. Des illustrations qui sauront ravir petits et grands. Les dessins sont parfaits, il suffit simplement de les regarder pour comprendre l'histoire, même si l'enfant est distrait et ne saisit pas tout le texte. Les deux se complètent très bien. C'est un joli travail d'équipe.

Un des plus de cet album est la partie bonus à la fin. Il permet de faire découvrir aux enfants des choses qu'ils ignorent peut-être.




Extraits :







C'est lundi, que lisez-vous? (11) du 25 juillet 2016






Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One person's Journey Through a world of books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.

Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?
2/ Que suis-je en train de lire?
3/ Que vais-je lire ensuite?


1/ Ce que j'ai lu la semaine passée :


















2/ Ce que je suis en train de lire :





3/ Ce que je vais lire ensuite :








 Les livres que je vais lire ou tenter de lire cette semaine sont mes lectures pour le French Read A Thon - Summer édition.

Et vous, quel est votre bilan?





samedi 23 juillet 2016

Le noir est ma couleur, tome 2 : La menace d'Olivier Gay




Éditeur : Rageot
Parution : 8 octobre 2014
Pages : 300
Prix : 11.90€

Synopsis :

Alexandre a beau aimer se battre, il ne se souvient pas comment il s'est retrouvé sur ce lit d'hôpital, ni qui est cette Manon qui l'obsède.

Effrayée par ses nouveaux pouvoirs, Manon ignore comment les cacher à ses parents, les apprivoiser... et éviter Alexandre.

Quand les ombres passent à l'attaque et qu'un nouvel élève arrive au lycée, la menace se précise.

Manon et Alexandre se rapprocheront-ils ou s'éloigneront-ils l'un de l'autre?

Deux destins liés malgré les apparences...

Ne contient aucun spoiler sur ce tome, mais peut en contenir sur le premier.

Mon avis :

J'ai découvert l'auteur et sa saga jeunesse sur la chaîne de Margaud Liseuse. J'avais adoré le premier tome et allez savoir pourquoi, je n'avais toujours pas lu la suite. C'est chose faite et j'ai vraiment hâte de me plonger dans les 3 tomes qu'ils me reste pour connaître le fin mot de l'histoire.

Dans ce second tome, nous retrouvons Manon et Alexandre après les terribles péripéties sur lesquelles s'achevait le premier tome. Alexandre s'est vu effacé la mémoire. Du coup, il se réveille à l'hôpital sans savoir pourquoi ni comment il s'est retrouvé ici. Il ne se souvient pas non plus de Manon.
La jeune fille quand à elle est perdue, triste et seule. La seule personne à qui elle pourrait se confier ne se souvient malheureusement pas d'elle. Elle va donc trouver un moyen d'obtenir ce qu'elle veut.
Les Ombres en ont toujours après nos deux héros et bien des nouveaux dangers les guettent.

Alexandre a quelque peu changé depuis la précédente histoire. Il a grandi. Néanmoins, on retrouve ce qui fait son charme... ou pas. Il est toujours aussi arrogant, prétentieux, têtu, il manque toujours de tact, mais il est toujours aussi drôle. Ses répliques m'ont une fois de plus bien fait rire. Il connaît ses limites et ne prend pas de décisions irréfléchies. Ici, on découvre un peu plus ce qu'il dissimule derrière son armure blindée et ça le rend très touchant et attachant.
J'adore son personnage mais la fin de ce tome, m'a fait mal au cœur pour lui. J'espère que l'armure continuera à se fissurer et que les choses s'arrangeront pour lui.

Manon est perdue et terrifiée avec toute cette histoire de Noir. Elle a peur de cette couleur, peur des réactions de ses proches, peur de plonger dedans sans pouvoir en ressortir, peur de se perdre elle-même. Dans ce tome, on la découvre néanmoins plus déterminée que jamais, plus têtue, elle prend confiance en elle et Alexandre lui-même en sera surpris. Elle évolue et essaye de combattre ses peurs du mieux qu'elle peut. Elle continuer de douter par moment et c'est ce qui la rend humaine à mes yeux. J'aime beaucoup son personnage et je me suis encore plus attachée à elle que dans le premier tome. Elle est moins naïve et moins "jeune fille en détresse" ce qui est un plus. J'espère que les choses s'amélioreront très vite pour elle.

Jordan est le fils des amis des parents de Manon. Il est étranger et c'est un magicien. Beau, énigmatique, avec un accent qui fait chavirer toutes les jeunes filles et des allures de gentleman. Il va se retrouver dans le même lycée que nos héros et malgré ses airs charmeurs et gentils, il m'a royalement tapé sur les nerfs. Il essaye beaucoup trop de passer pour le mec parfait pour en être réellement un. Dans un bon roman, il y a toujours un personnage que je supporte pas et bien ici, c'est Jordan. Quelque chose me dit qu'on a encore rien vu de ces capacités...

La plume de l'auteur est toujours fluide, agréable, prenante, teintée d'humour et de références actuelles qui m'ont fait sourire plus d'une fois. Oliver Gay a le don de m'embarquer dans ces histoires et je n'arrive plus à remonter à la surface avant le mot FIN. Moi qui avait prévu de lire quelques chapitres avant de dormir, je me suis de nouveau faite avoir. J'ai fini le livre d'une traite (j'ai très peu dormi du coup).
J'aime beaucoup l'originalité de son univers, ses personnages attachants et parfois énervants, la direction dans laquelle part le récit, les révélations sur les personnages et leur personnalité qui évolue au fil des tomes. Il sait créer le suspens (on reconnait l'auteur de romans policier) et nous offrir des fins de tomes rageantes. Du coup, ce n'était absolument pas prévu, mais ma prochaine lecture sera celle du tome 3. J'adore l'alternance des points de vue entre Manon et Alexandre. C'est une excellente idée qui nous permet de voir le ressenti de chacun sans avoir une impression de déjà-vu ou de répétitions.
Dans ce second tome, je n'ai pas ressenti de lenteur/longueur, les actions, rebondissements, révélations sont justement dosées pour nous offrir un récit dynamique et addictif.

En résumé, un second tome aussi bon que le premier, peut-être même légèrement meilleur. Des personnages qui nous révèlent un peu plus leur personnalité. Ils sont toujours aussi attachants et parfois énervants ce qui rend le récit crédible (on a toutes et tous des moments où on se révèlent chiants pour notre entourage). Un univers toujours aussi intéressant et original. Une plume toujours aussi fluide, agréable, dynamique et prenante.
Je ne peux que vous recommander cette saga, mais attention vous aurez bien du mal à en ressortir!!!





Extraits :

"Il se frotte le menton et me sert un sourire paternel.
- Je vous comprends. Moi non plus, je n'aime pas cet endroit. Et pourtant, j'y travaille tous les jours.
Qu'est-ce qu'il me sort comme couplet? Je tente de refermer ma blouse dans mon dos. Si je tenais l'abruti qui a décidé que les patients se baladeraient les fesses à l'air..."

"J'avais toujours vécu dans la terreur de ces sorciers maléfiques qui traçaient des pentacles, kidnappaient des vierges et pactisaient avec des forces obscures. On m'avait rabâché qu'ils étaient dangereux et sans scrupules, que la seule solution était de les tuer comme des bêtes sauvages. J'avais lutté contre des Ombres qui cherchaient à me briser, à blesser mon frère, à tuer Alexandre. Je savais que mon père avait dévolu sa vie à leur traque.
Et voila que tout basculait.
J'étais une Mage Noire."

"- Oh ne boude pas, monsieur le voyou. Viens plutôt regarder ce livre, ça va t'intéresser.
"Monsieur le voyou"? "Ne boude pas"? "Sérieusement"?
En tout cas, elle n'a pas peur de moi. Elle me tapote la jambe pour m'inciter à me rapprocher. Il va falloir que je trouve le mode d'emploi de cette fille. Comme je n'ai rien de mieux à faire, je me penche vers son bouquin, en prenant mon temps, pour montrer que personne ne me donne d'ordres."

mardi 19 juillet 2016

Top Ten Tuesday du 19 juillet 2016



source de l'image : http://frogzine.weebly.com/


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut reprit en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 romans coup de cœur de ces deux dernières années.

Pour ma part, il y en aura plus de 10 et ce sera tous mes coups de coeur réunis et pas uniquement ceux de des deux dernières années. Sinon, il n'y en aura jamais 10.




Quels sont vos plus gros coups de cœur?

N'hésitez pas à me laisser votre liste ou vos liens en commentaires.