jeudi 30 avril 2015

Angela, tome 5 : Mortelle Mémoire de Julia M Tean






Synopsis :


Nous sommes en guerre. Le monde court à sa perte, et je dois le sauver. Comment y arriverai-je?

Sans Anya, je ne suis rien.
Maintenant que je suis humain, mes sentiments pour elle sont décuplés. Cet amour est trop fort, presque fou.
Il nous sauvera ou nous tuera tous.
Telle est notre destinée.



Mon histoire avec ce roman:



J'ai une histoire toute particulière avec ce roman d'où ce petit passage en plus par rapport aux autres chroniques.



J'ai rencontrer Julia il y a maintenant plusieurs années de cela sur Facebook ( et oui on peut y faire de très très belles rencontres ), à cette époque, elle n'avait pas encore trouver d'éditeur mais proposer le premier tome de sa saga en version auto éditée. Je lui ai donc commander le premier tome et s'en est suivi de longues conversations ( pas toujours très sérieuse voire même rarement sérieuse. N'est ce pas Julia? Ce n'est pas toi qui me contredira lol.



J'ai suivi cette saga avec beaucoup d'engouement et chaque tome du premier au quatrième fût des coups de cœur. Nous avons discuter encore et encore avec l'auteure, nous nous sommes vus dans les salons ou à des séances de dédicace. Derrière l'auteure, se trouve une personne adorable, qui a le cœur sur la main, drôle, toujours là pour vous remonter le moral, etc...



Aujourd'hui c'est une amie qui m'est chère.



Alors quand en fin d'année dernière, Julia m'a proposé de participer à cette aventure d'une autre manière : bêta lectrice, autant vous dire que je ne me suis pas faite prier pour accepter cette offre. Pour moi, ce fut un énorme privilège et un immense bonheur que de partager ces moments avec elle.



J'ai dévoré les chapitres très rapidement et de devoir attendre la suite m'angoissait. J'attendais de savoir quel sort elle réservait à ses personnages. J'ai été une vraie enquiquineuse tout au long de cette lecture. D'ailleurs je me suis rendue compte que dès la première page , une petite annotation à été ajoutée en bas de page. J'ai probablement dû l'épuiser au bout d'un moment avec mes questions et mes remarques. Je l'ai persécuté jusqu'à la toute fin du tome. 



Donc Julia, je te dis mille merci pour absolument tout que ce soit du domaine livresque ou personnel!!! 



Mon avis:



Ce tome étant le tout dernier de cette saga chère à mon cœur, j'appréhendais et en même temps j'étais plus qu'impatiente de découvrir tout ceci.



Pour les personnes n'ayant pas lus les tomes précédents, ne vous inquiétez pas il n'y aura pas de spoilers. Je ne vais pas parler de l'histoire cette fois-ci, mais plus de ce que j'ai ressenti et du comportement de nos héros.


Dès les premières lignes, j'ai tout de suite était emporté dans cette histoire. Je me suis mis à lire et plus rien n'avait d'importance autour de moi. Le monde aurait pu s’écrouler cela m'importait peu. J'ai dévoré ce cinquième tome.

Ce tome est raconté de plusieurs points de vue à différents endroits sur la planète. Quand j'ai vu cela, j'ai eu tout de suite peur de m'y perdre, mais le récit est fait de telle manière que ça passe tout seul. De plus, chaque point de vue se finit toujours quand on veut en savoir plus ce qui créer une certaine dynamique dans le roman. Nous tournons les pages les unes derrière les autres, afin de savoir ce qui arrive aux protagonistes laissés dans le chapitre précédent. Ce qui est vicieux c'est que ça nous donne la même envie avec tous les personnages. Nous avons les points de vue d' Isaac, Anya, Nicolas, Raven, David, Fetwa et Virak.

J'ai apprécié le fait de suivre tous nos héros en quelque sorte en même temps. De manière générale dans un roman, nous suivons un voire deux personnages dans leurs aventures et nous n'avons pas vraiment le point de vue des personnages secondaires. Dans cette saga, j'ai appris à apprécier plusieurs personnages et du coup, j'ai trouvé très intéressant d'avoir leur propre point de vue et leurs visions des choses au fur et à mesure.

Nous découvrons les personnages sous un autre aspect, nous sommes plus " intimes" avec eux.
Isaac se sent désarmé et ne sait pas comment faire pour mener à bien sa mission, il se sent inutile, faible et se découvre une certaine noirceur et ce qu'est la jalousie. C'est mon personnage chouchou même si j'avoue que je l'aurais bien claqué dans ce tome à certains moments histoire de lui remettre les idées en place.
Nicolas essaye tant bien que mal de combattre ses démons intérieurs et de continuer à avancer tout en accomplissant sa part de la mission. Il avance aux côtés de Shannah et Tikko. Son personnage évolue pas mal dans ce tome même si je n'aime absolument pas ce personnage. ( Je risque de me faire frapper par la team Nicolas mais bon c'est comme ça, il m'insupporte depuis le premier tome ).
Déborah se révèle beaucoup plus dans ce tome, elle est beaucoup plus sure d'elle. Elle va prendre les décisions qui s'imposeront, elle fera tout ce qu'elle peut pour remettre les troupes sur le bon chemin et canalisé chacun. Un personnage lui donnera d'ailleurs du fil à retordre.
Gabrielle et David vont poursuivre leurs aventures et leur vie de couple ensemble. Ils sont toujours l'un pour l'autre mais également toujours prêts à venir en aide à leurs amis.
Raven est accompagnée de Maureen. Nous allons découvrir une Raven affaiblie, fragile sur certains aspects mais également une battante qui ne renoncera jamais. J'ai beaucoup aimé cette fragilité chez elle. Bizarrement dans le premier tome, je l'ai détesté. Mais, au fur et à mesure des tomes, nous brisons sa carapace et apprenons découvrir ce qu'elle a tant essayé de cacher aux yeux de tous. Maureen quand à elle, fait tout pour aider aux mieux ses amis en se renseignant, en essayent d'avoir toujours une longueur d'avance sur la faucheuse. C'est une bosseuse et ne recule devant rien. Elle veille sur ses amis et en prend le plus grand soin lorsque ceci est nécessaire.

Dans ce tome, il y a peu de temps morts mais quand ils sont là, ça fait du bien. Nous pouvons nous reprendre et nous remettre de nos émotions. Les 3/4 du romans sont basés sur l'action et nous n'avons pas le temps de nous ennuyer.

J'ai ri pendant ma lecture. Tikko n'en loupe vraiment pas une. Il apporte un peu de légèreté et nous en avons besoin. J'ai également beaucoup pleurer, donc, si j'ai un conseil à vous donnez lorsque vous entamerez votre lecture, prévoyez les mouchoirs.

Pendant ma lecture je suis passée par un large panel d'émotions. La joie, la peine, le déni, l'angoisse, la peur, la détresse, l'addiction, le rire, la désolation, l'incompréhension, l'indécision...

Ce tome est angoissant, stressant, émouvant, poignant, drôle ( mais par petite touche ), addictif.

Cet avis fût très difficile à rédiger pour moi, par peur de spoiler, peur de ne pas réussir à décrire ce que j'ai ressenti pendant ma lecture, peur de ne pas m'exprimer à la hauteur de cette histoire qui en vaut vraiment la peine. Cette saga est un vrai bijou et je suis plus qu'heureuse de l'avoir découverte et d'avoir pu y participer autrement qu'en simple lectrice.


Extraits:


" En un quart de seconde, Maureen pose une bassine sur mes genoux et tient ma tête de façon à me soulager.Je vomis une bile ignoble. A mesure que je rejette le poison, ma respiration reprend un rythme presque normal, mais la brûlure dans ma gorge est à peine supportable. "



" Un coup de coude dans les côtes me sort de mes pensées. Sans dire un mot, Claudia s’assoit sur une chaise et me tend son bras. C'est déjà la deuxième fois que ça lui arrive. Les flammes de Virak ont brûlé sa perfusion. "



" Tikko fait la moue. Apparemment, il est tout aussi tourmenté que moi par le comportement de Shannah. Elle ne va pas bien, et je ne peux pas rester à ne rien faire.




Merci Julia !!!










dimanche 5 avril 2015

Lily et Po, tome 2 : Fuites et poursuites de Lauren Oliver









Synopsis :


Grâce à Po et Balluchon, Lily s'est enfuie de son grenier. Elle a une mission à accomplir : se rendre près de la mare, sous un saule pleureur qu'elle connaît bien. Elle y allait souvent avec son papa. Pour cela, il lui faut faire un long voyage, marcher, prendre le train... A la gare, Lily croise Will, un jeune garçon qui a bien des soucis --- vous vous souvenez, le jeune alchimiste qui avait très envie de devenir l'ami de notre héroïne? Will a commis une grave erreur et, pour échapper à la terrible colère de son maître, il a pris lui aussi la fuite.



Mon avis :



Le roman débute à la toute suite de la fin du premier. Lily est sur le point de s'échapper du grenier et de prendre la boîte contenant les cendres de son père avant de prendre la fuite.


Mel, la personne qui travailles pour la comtesse Prima Donna et qui a pris soin de protéger Will, va partir à sa recherche pour lui donner un bonnet. Mel s'est rendu compte que le jeune garçon mourait de froid et décide donc de lui apporter un peu de réconfort et de chaleur.

L'alchimiste, la comtesse et Augusta,la belle-mère de Lily vont également partir à la recherche de nos 2 héros.

Tout au long du roman, nous allons suivre le périple de Lily, Po et Balluchon d'un côté puis, celui de Will en parallèle car ils se sont rencontrés mais seulement brièvement puisque chacun doit fuir ses ennemis. Nous allons également suivre Mel, la comtesse, l'alchimiste et Augusta qui sont tous à la recherche des enfants.

Ce deuxième tome tourne exclusivement autour de la fuite de certains et de la poursuites des autres. Nous allons suivre leurs aventures sur un long, très long chemin semé d'embûches. Ce tome se lit très très vite, il n'y a pas de longueurs, tout s'enchaîne, il se passe toujours quelque chose.

Nous allons également faire de nouvelles rencontres dans ce tome et pas toujours des bonnes.

Les personnages nous sont un peu plus dévoilés.

Le roman étant très court, je ne peux guère en dire plus sans trop vous en dévoiler mais sachez que ce deuxième tome est toujours aussi agréable à lire. J'ai passé un bon " petit " moment en sa compagnie.

Extraits :


" Une rafale de coups secs contre sa vitre chassa l'image de la sirène : il s'était mis à grêler.

" Il va y avoir beaucoup de pluie et de neige, cette semaine, songea Mel, tous les sens en alerte. Le garçon sera mouillé et aura, et il aura froid."
Un bonnet bien épais avec des oreillettes, voilà ce dont il avait besoin. "


" Il se replia sur lui-même puis s'évanouit dans les airs. Dès qu'il fut parti, Lily regretta sa remarque. Le vide subit à côté d'elle lui rappelait combien elle était seule sans Po... si seule. Elle n'avait personne d'autre que lui. "



" Augusta sortit une énorme clé dorée de son sac à main pour ouvrir les grilles. D'un geste obséquieux, elle invita la comtesse à la précéder dans la cour. Son excitation était à son comble. Une visite! De la comtesse Prima Donna! Une princesse dans son Espagne d'origine --- à moins qu'elle ne vienne du Portugal? Peu importait c'était un événement remarquable! Inédit! La jalousie devait consumer ses voisins. "






mercredi 1 avril 2015

Lily et Po, tome 1 : Rencontres et rendez-vous de Lauren Oliver






Synopsis:

Lily est une petite fille comme les autres... pourtant son histoire n'est pas banale. Une nuit, dans le grenier où elle habite, Lily reçoit la visite de Po. C'est un curieux fantôme qui voyage avec Balluchon, une créature ni chien ni chat. Po lui parle d'une lieu étrange, qu'il appelle " L'autre côté " où il a croisé le papa de Lily. Il est porteur d'un message inattendu qui va entraîner notre héroïne dans une folle aventure.

Mon avis :

J'ai découvert cette trilogie sur la chaîne Youtube de Margaud Liseuse . Je me suis dit pourquoi pas la découvrir ça à l'air sympa. Puis en allant à la Médiathèque la semaine passée, je les ai vu ( les 3 ) donc je me suis jetée dessus et j'ai donc emprunter les 3 d'un coup.

Dans ce premier tome, nous allons faire la rencontre de Lily, une petite fille qui n'a malheureusement pas été gâtée par la vie. Elle a perdu sa maman il y a quelques années. Son papa s'est ensuite remarié avec Augusta. Malheureusement, cela fait plusieurs mois qu'il est gravement malade et hospitalisé. Depuis tout ce temps, Augusta, la belle-mère de Lily , a congédier la jeune fille dans le grenier de leur demeure avec pour seul vue sur le monde, une petite lucarne. Lily a appris à passer le temps en dessinant devant la lucarne. Lily a la formelle interdiction de quitter le grenier ( soi disant pour son bien ), même pour les repas. C'est une domestique qui lui apporte à manger en refermant à chaque fois la porte derrière elle. Mais voila, il y a 3 jours, Lily a perdu son papa et n'a jamais pu lui dire au revoir.

Au bout du troisième soir, deux ombres s'invitent dans le grenier de la petite Lily qui est bien triste : Po et Balluchon. La jeune fille, surprise de cette rencontre avec ses deux visiteurs va leur poser tout un tas de questions. Qui sont'ils? D'où viennent'ils? Qu'étaient'ils avant de devenir des ombres ou fantômes? Po ne se souvient pas vraiment de son passé en tant qu'humain, quand à Balluchon, cette adorable petite créature, elle possède autant des caractéristiques propres au chat mais aussi au chien.

Lily va donc apprendre à les connaître un petit peu et découvrir qu'ils viennent du monde des " morts ". Elle demande donc à Po, si il est possible que son père se trouve dans leur monde et si ils peuvent le trouver afin de lui délivrer un message. Po promets à Lily d'essayer tout en lui expliquant que c'est compliqué et que même si son père s'y trouve, il n'est pas sur de le trouver. Leur monde est vaste et plein de nouvelles âmes. En échange, Po demande à Lily qu'elle lui fasse un dessin. Grâce à eux, Lily laisse peu à peu sa tristesse au profit d'une lueur d'espoir.

En parallèle, nous suivons l'histoire de Will, un jeune orphelin recueilli quelques années plus tôt par un alchimiste très particulier. L'alchimiste lui mène la vie dure et le considère comme un moins que rien. Depuis qu'il a adopter Will, il ne quitte plus sa demeure et envoie le jeune garçon parcourir la ville en pleine nuit afin de lui trouver des provisions ou de livrer ses colis. C'est ainsi qu'un beau jour, Will, tombe sur la demeure de Lily. Tous les soirs, pendant qu'il fait les courses pour son maître, Will prend un moment pour observer la jeune Lily à travers la lucarne.

Nous allons donc suivre, l'histoire de Lily et de ses visiteurs ainsi que le quotidien peu enviable de Will. Les deux enfants vont'ils enfin se rencontrer pour de bon? Est-ce que leurs destins vont se croisés à un moment où à un autre? Que va-t-il leur arrivé?

En ce qui concerne les personnages, Lily est une petite fille plus qu'attachante. La vie n'a jamais été tendre avec elle et la seule chose qu'elle demande, c'est de pouvoir d'une manière ou d'une autre, faire son adieu à son papa. J'ai été très touché et peiné, par notre héroïne. Je me suis surprise à espérer pour elle, que Po trouve son père et qu'elle puisse enfin mener à bien sa requête, sa seule requête. Po et Balluchon sont des personnages très mystérieux, qui n'ont plus l'habitude du monde des vivants et qui de surcroît en ont oublier les " bonnes manières " comme par exemple dire bonjour ou au revoir. Po est attachant, il essaye de faire attention à sa façon de se comporter en présence de Lily et essaye de retenir les bonnes manières qu'elle lui signale. Balluchon me fait plus particulièrement penser à un chat vu son comportement. Quand au jeune Will, sa vie n'est pas très joyeuse non plus et on ne peut que lui souhaiter de trouver une vraie famille qui prendra bien soin de lui. 

Ce livre est destiné aux enfants à partir de 8 ans, son style d'écriture est donc tout ce qu'il y a de plus simple et banal. Les pages se tournent d'elles mêmes. Dans les deux premiers tomes, à la fin de l'histoire même du tome, nous y retrouvons les 2 premiers chapitres du tome suivant. L'objet livre est petit et très mignon. Une belle couverture colorée en hardback ( couverture dure ).

J'ai passé un agréable moment en compagnie de cette histoire que je recommanderai aussi bien aux petits, qu'aux plus âgés ayant garder leur âme d'enfant. C'est une lecture divertissante, sans prise de tête.

Extraits:

" Lily retrouvait une étincelle d'espoir pour la première fois depuis la mort de son père. Il y avait si longtemps que personne n'avait rien entrepris pour elle ----- depuis la maladie de son père, au moins, depuis qu' Augusta l'avait reléguée au grenier. "

"Il secoua de nouveau la tête en soupirant. Non, non, non. Ça ne marcherait pas. La vie était ainsi faite : on naissait, on devenait un enfant, puis un adulte, et ensuite on mourait. "

" Ses contours se mirent alors à luire telle une étoile apparaissant à la tombée du jour : faiblement d'abord, puis de plus en plus distinctement. Ce halo soulignait la silhouette d'un enfant dont le corps n'était pas fait que d'air. "