lundi 22 mai 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (54) du 22 mai 2017



Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a world of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.

Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée.


 J'ai adoré L'antichambre des souvenirs et Le monde du milieu. J'ai beaucoup aimé Abiola et la plante magique. J'ai aimé sans plus Un ogre en cavale et j'ai abandonné Chimère captive à 1/4 du roman.
Je n'accroche ni à l'intrigue, ni aux personnages, ni à la plume de l'auteur. Ce livre n'est juste pas fait pour moi.


2/ Que suis-je en train de lire?



3/ Qu'est-ce que j'aimerais lire ensuite?


Voici les livres que j'aimerais beaucoup lire cette semaine.


Et vous, quel est votre bilan de la semaine passée?



Challenge de l'été 2017 - Pile à Lire


Lien de l'image : https://www.facebook.com/groups/Challengedelete/?fref=ts


Date de l'édition 2017 :

Du 21 juin au 21 septembre.

Règlement du challenge :

- Le challenge durera trois mois (voir dates au-dessus).

- Chacun fais la liste des livres qu'il veut lire cet été sans limite.  Sachant que la liste peut-être modifiée à n'importe quel moment pendant le challenge (la changer, l'agrandir ou encore la rétrécir)
.
- On peut également ajouter des défis personnels ( ex: finir ? de sagas ou encore lire un livre en VO). A vous de voir!

- Si possible, partagez son avancement sur Livraddict ou le groupe Facebook

- Le fait d'avoir un blog/chaîne et/ou de poster des chroniques n'est pas obligatoire. Tout le monde peut participer.

Cette année, Saefiel nous a concocté quelques nouveautés. Il y aura des défis supplémentaires et une énorme LC.
- Lire un livre de plus de 1000 pages.
- Lire une antiquité de notre PAL (au moins un an que ce livre y prend la poussière).
- Lire un livre dans une langue étrangère.
- Finir une série.
- Faire une lecture commune avec un autre membre ou participer à la LC géante sur Au fond de l'eau de Paula Hawkins qui sortira le 8 juin. Début septembre, nous pourrons en parler sur le groupe.

Les inscriptions :

Elles sont ouvertes jusqu'au 21 juin, jour du début du challenge sur Livraddict.
N'oubliez pas de partager votre PAL et vos défis personnels si vous décidez d'en réaliser.

Les médailles : 
- 10 livres lus : Trophée des orteils en éventail.
- 20 livres lus : Trophée du surfeur livresque.
- 30 livres lus et plus : Trophée de la tong en or.
- 40 livres lus et plus : Trophée de la sirène de diamant.

- 3 challenges remplis ou plus : Trophée du challenger des sables.

Mes défis personnels :

- Lire au moins la moitié de ma PAL (pour le moment je dois donc lire 24 livres).
- Finir au moins 2 séries.
- Lire au moins 3 antiquités de ma PAL.

Ma Pile à Lire :

- 5 antiquités de ma PAL ( + d'un an) :


- 5 séries à commencer :


- 5 séries à poursuivre :


- 5 séries à finir :


 - 5 one shot (tome unique) :


 - 5 livres achetés cette année aux Imaginales :


Les 2 derniers n'ont finalement pas été achetés sur place, mais je compte me les procurer cet été donc je les laisse dans cette sélection.

- 5 livres achetés ou reçus depuis le début de l'année :


- 5 livres qui me font vraiment très envie :


- 5 livres qui me font penser à l'été :


 - Livres bonus :



Mon avancée :

Si vous participez, n'hésitez pas à me laisser les liens vers vos PAL ou à me dire en commentaire quels sont les livres que vous avez choisis.


dimanche 21 mai 2017

In my mailbox (21) du 21 mai 2017



Lien image : https://unsplash.com/collections/280175/mailboxes


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.

Hier, j'étais aux Imaginales donc comment vous dire que cet IMM sera bien chargé!

On commence avec les 3 romans achetés pour moi par un ami au Salon Fantastique qui a lieu à Paris au début du mois.


Puis on continue avec mes 3 SP reçus cette semaine. Les deux premiers m'ont été très gentiment envoyés par l'auteure. Quand à Génération K, il m'a été envoyé dans le cadre du comité de lecture dont je fais partie.


Et voici les derniers livres achetés avant les Imaginales. Les deux premiers sont en papier et sont des achats d'occasion. Le tyran des songes est un achat numérique fais sur le site de la maison d'édition. Quand aux deux derniers, ce sont des nouvelles gratuites disponibles au format numérique aux Editions EDB.



Maintenant, place à la plus grande partie de cet IMM puisqu'il s'agit des romans ramenés des Imaginales.

Voici donc mes nombreux achats :





Il y avait également un arbre aux livres où l'on pouvait déposer les livres qu'on ne voulait plus et se servir dans ceux présents. Nous n'étions pas obligés d'en déposer pour en prendre d'autres, mais j'ai joué le jeu en déposant une pile de romans sur les tables. Je suis également revenus avec des romans pris là-bas et les voici:



Voila mon immense craquage de la semaine... (pars se cacher lol).

Et vous, quelles sont vos réceptions ou achats de la semaine?

vendredi 19 mai 2017

L'antichambre des souvenirs, intégrale de Iman Eyitayo



Éditeur : Plumes Solidaires
Parution : 2015
Pages : 306
Prix : 14€50 (version papier) / 6€99 (version numérique)

Synopsis :

A partir de 16 ans.

J'ai toujours pensé qu'en frôlant la mort, je verrais toute ma vie défilée devant moi. Je me suis trompée. En réalité, je me suis retrouvée dans une antichambre en compagnie d'un "guide" qui m'a annoncé que je devrais revivre cinq moments marquants de la vie avant que mon sort ne soit décidé. J'ai peur : vais-je survivre ou vais-je sombrer? Et si mon avenir dépendait de mon passé, des souvenirs que je dois désormais revivre? Et si au contraire, ma vie ne tenait qu'à un fil, celui du hasard? Je m'appelle Dana, j'ai 32 ans et je joue ma vie.

Merci aux Editions Plumes Solidaires pour ce partenariat.

Mon avis :

Ce livre me faisait envie depuis sa sortie donc ça commence à dater maintenant. Quand on me l'a proposé en service presse, j'ai foncé sans chercher plus loin. Je n'avais lu que de bons avis dessus à l'époque et, même si sur le coup je ne me souvenais pas du résumé, je savais qu'il m'avait donné envie de découvrir cette histoire. J'ai donc plongé dans cette histoire sans savoir à quoi m'attendre réellement.

Dans ce livre, on rencontre Dana, une jeune femme de 32 ans que la vie n'a jamais épargné. Elle est mariée à Alex et, alors qu'on la pensait stérile, elle apprend qu'elle est enceinte. Malheureusement un dramatique accident va se produire et elle se retrouve à l'hôpital, dans le coma. Alex sait que si Dana ne se réveille pas bientôt ses chances de survie à elle et au bébé ne cesseront de diminuer. De plus, ils s'étaient promis que si ils leur arriver quelque chose, passer un certain délai, l'autre devrait accepter de le laisser partir.
Alex respectera t-il sa part du marché? Dana se réveillera t-elle de son coma? Quel avenir pour sa grossesse? Ou Dana perdra t-elle la vie?
A vous de le découvrir.

Dana est une jeune femme qui n'a vraiment pas eu une vie facile. Elle a perdu son père lorsqu'elle n'était qu'une enfant, a été victime de harcèlement scolaire, a perdu sa maison d'enfance, a déménagé à l'autre bout du monde, a fait de mauvaises rencontres, etc...
On apprend vraiment à la découvrir, à la cerner et s'attacher à elle au fur et à mesure qu'elle revit ses souvenirs. Certains sont doux et joyeux, alors que d'autres sont tristes et vous prennent aux tripes. Dana est une battante, elle tente toujours de s'accrocher et finit par remonter la pente tant bien que mal. C'est une femme courageuse, déterminée, qui sait ce qu'elle veut ou ne veut pas, mais elle est également fragile, souvent pessimiste, et terriblement attachante. Même si j'avoue que son côté pessimiste est parfois un peu agaçant, je ne peux pas lui reprocher. Avec tout ce qu'elle a vécu, je peux mieux la comprendre. 
Ses différents souvenirs à différents âges vont lui permettre de voir les choses sous un autre angle, de prendre en compte des paramètres qu'elle avait alors occultés depuis, de relativiser, mais aussi de revivre ses meilleurs comme ses pires souvenirs. Comme si elle revivait ses joies et ses peines une seconde fois. Je dois dire que c'est assez cruel comme façon de faire, et en même temps sans doute nécessaire pour lui permettre d'avancer et de laisser ses rancœurs de côté. Cela va aussi lui faire prendre conscience de certaines choses capitales dans son existence dont elle ne se rendait pas compte ou avait une vision biaisée.

Alex est le mari de Dana. Si leur relation s'est un peu détériorée au fil des ans depuis l'annonce de la stérilité de sa femme, il n'empêche que c'est un homme fou amoureux. Le couple ne sait juste plus trop comment faire ou comment le montrer à l'autre. Ils ont un passage à vide et alors que cette miraculeuse grossesse pourrait enfin les ressouder, voila que Dana est victime d'un accident de la route, qu'elle est dans le coma et qu'il ne sait absolument pas si femme et bébé vont se sortir vivants de cette situation dramatique. C'est un homme dévasté par la douleur, la colère et le chagrin. Il sait que tôt ou tard, si elle ne se réveille pas, il devra alors décider et accepter de les laisser partir à jamais loin de lui. Comment vivre avec un tel poids sur les épaules? Comment accepter de faire un tel sacrifice? Mais comment vivre en sachant qu'on a trahi la personne qu'on aime le plus au monde en ne le faisant pas? Alex est face à un terrible dilemme. J'ai été touché par cet homme dont la vie s'est écroulé en deux minutes. On ne peut pas rester insensible à sa détresse.
C'est un personnage qu'on ne voit pas en permanence et qui est même assez peu présent au final dans ce récit, mais les moments où on le retrouve sont forts, poignants et m'ont fait verser un certain nombre de larmes.

Puis nous avons Glimel, le guide de Dana. Cet homme a pour habitude de guider les personnes présentes dans les antichambres. Chaque antichambre a un guide et une personne entre la vie et la mort. Son rôle est de les aider à traverser chaque épreuve qui se cache derrière chaque porte. Il sait que les choses sont compliquées, tristes et éprouvantes pour la personne qui revit une partie de sa vie à chaque fois qu'elle franchit une nouvelle porte, mais aussi l'angoisse qu'elle peut ressentir en attendant que la porte scellant son sort ne s'ouvre : soit le retour à la vie, soit la mort éternelle.
Ce qu'on ignore au début, c'est que pour lui non plus rien n'est simple. Certes il a l'habitude mais ce n'est pas pourtant que cela le laisse de marbre face à tout ça. Il est le spectateur de nombreuses vies et il y a forcément des événements qui le touchent. C'est un homme à l'apparence sereine, il est doux, délicat, diplomate et un réel soutien dans cet ouragan de sentiments divergents.
Je me suis également attachée à lui et surtout à un moment en particulier. On comprend que sa situation n'a absolument rien d'enviable et j'aimerais clairement pas me retrouver à sa place.

Iman Eyitayo a une plume délicate, sensible et extrêmement plaisante. L'univers qu'elle a crée ici est juste incroyable. Elle a pensé au moindre détail, à la moindre émotion, à la moindre sensation et le tout sans fioritures. Son intrigue est menée avec brio du début à la fin du roman. Ses personnages sont attachants, les émotions sont réalistes et justes : la joie, le fait d'en vouloir à la terre entière, la peine que l'on ressent à la perte d'un proche, etc... J'ai commencé à verser des larmes dès la vingtième page et je peux vous dire que plus j'avançais dans le récit, plus je me sentais déstabiliser par tant d'émotions et de sentiments contradictoires. Ce livre m'a fait vivre un véritable ascenseur émotionnel dont j'ai eu bien du mal à me remettre. Je l'ai fini hier matin et en vous rédigeant cette avis, je dois bien vous avouer que les larmes menacent de m'envahir à nouveau. Malheureusement pour moi, ce livre a fait resurgir certains événements de ma vie que j'ai parfois bien du mal à laisser derrière moi pour avancer. C'est pour cette raison que je n'ai pas pu avoir un coup de cœur. L'auteure nous fait également un rappel concernant le fait que la vie est courte et qu'il faut savoir profiter au mieux de chaque instant en se concentrant plutôt sur les choses positives que sur les négatives, sous risque de passer à côté de merveilleuses personnes, choses ou tout simplement de sa vie. Je dois dire qu'elle a également su me surprendre tout au long de son récit car dès qu'on pense savoir où elle va nous mener, là voila qui change totalement de direction. Elle a joué avec mes nerfs un bon moment et mon cœur a palpité de façon très intense à chaque nouvelle information. Je me demandais comment tout cela allait finir. La seule chose que je peux rajouter c'est qu'à mes yeux, cette fin est juste parfaite!
Je ne sais plus vraiment quoi rajouter de peur d'en dire trop, donc je vais m'arrêter là tout en vous recommandant chaudement cette histoire. Néanmoins, aux personnes qui auraient perdu un être proche il y a peu de temps, je préfère vous prévenir que ce livre risque fortement de vous replonger dans votre propre vécu.

En résumé, une magnifique histoire, touchante et oh combien bouleversante. Des personnages attachants qu'on apprend à connaître, à appréhender et à comprendre en plus de ressentir énormément d'empathie à leur égard. Une intrigue royalement bien menée et des retournements de situation qui vous mettront sans dessus dessous. Aux lecteurs et lectrices qui ont la larme facile, petit conseil, prévoyez un stock de mouchoirs avant de commencer votre lecture. Une plume addictive, fluide et appréciable qui vous embarquera au cœur de cette antichambre des souvenirs et vous fera vivre toute une palette d'émotions.



Extraits :

"Le plateau repas prêt, Alex descend et je prend mon tour de salle de bains. En une demi-heure, nous sommes prêts et quittons la maison sans oublier le fatidique "Bonne journée" qui ne trahit que de la politesse. Pas de baiser, pas de mots d'amour, rien de tout ça. Notre couple tient encore, mais la routine et le vide créé par l'absence d'enfants ont pris le dessus. Parfois je me dis que sans le sexe, nous ne serions plus que l'ombre de nous mêmes."

"Pourtant, l'endroit est plutôt accueillant, immense et extrêmement coûteux. Les parents ayant souhaité m'offrir la meilleure éducation possible, la découverte de ce collège privé pour filles à seulement deux rues de la maison avait été une aubaine à ne pas laisser passer. Ils avaient tout de suite réservé une place pour ma sixième primaire, l'équivalent de la sixième en France. En me basant sur la marque indélébile  qu'a laissée cette journée dans ma mémoire, je sais qu'il s'agit de mon troisième semestre à Victoria."

"Je m'effondre à même le sol, incapable d'arrêter mes reniflements ou quintes de toux. J'ai du mal à respirer, je me tiens la poitrine pour essayer de comprimer la douleur. Je n'y arrive pas alors je me lève, cherche un support. Je n'arrive pas à concevoir la vie sans mon père. Il est le socle sur lequel je repose, mon équilibre. Comment ne pas tomber après ça? Comment se lever, manger, aller en cours, rire?"


jeudi 18 mai 2017

Abiola et la plante magique de Iman Eyitayo



Éditeur : Plumes Solidaires
Parution : 26 août 2016
Pages : 88
Prix : 6€ (version papier) / 3€99 (version numérique)

Synopsis :

Abiola, 7 ans et demi, est une petite fille pleine d'entrain à l'approche des vacances scolaires. Seulement, cette année, quelque chose la rend triste : sa grand-mère est malade et elle est incapable de l'aider. Heureusement, son amie Hui Lin lui parle d'une rumeur qui circule dans les marchés chinois de la capitale : une fleur capable de guérir toutes les maladies pousserait chaque année, juste avant le début de la saison des pluies, à une trentaine de kilomètres de là. Toutefois, la plante serait protégée par des créatures auxquelles personne ne veut avoir affaire...

Mon avis :

J'avais déjà repéré ce livre à sa sortie et puis, j'avoue qu'avec le temps et le nombre de parutions mensuelles de plus en plus important, j'ai fini par l'oublier... Quand j'ai vu l'événement Facebook lancé par la maison d'édition, je n'ai pas hésité un seul instant pour me le prendre (malgré que son prix hors promotion est largement correct).

Dans ce livre on va suivre une petite fille répondant au doux nom de Abiola. Elle a 7 ans et demi et a deux amis : Hui Lin qui est d'origine chinoise et, Francis qui est d'origine française.
Lorsque la grand-mère d'Abiola tombe malade, les trois enfants vont se mettre en quête de cette mystérieuse fleur. Mais leur chemin sera sombre et les ennuis jamais bien loin.

Abiola est une petite fille attendrissante, gentille, courageuse, d'ordinaire joyeuse et très attachée à sa famille. Lorsqu'elle apprend la maladie de sa grand-mère, Abiola sent la tristesse l'envahir au point de prendre le dessus sur le reste. Elle a peur de la perdre pour toujours et réalise que malheureusement, personne n'est éternel. Ce constat est assez dur à encaisser et à cet âge-là tout particulièrement. Elle se sent totalement démunie et inutile. Elle qui aimerait tant pouvoir aider sa grand-mère et la soigner. C'est d'ailleurs pour cette raison, qu'elle prend son courage à deux mains et invite ses amis à la rejoindre dans sa quête.
Je l'ai beaucoup apprécié et je comprend tout à fait ce qu'elle peut ressentir. Cela m'a sans doute permis de m'attacher très facilement à elle.

Il y a également Hui Lin, une autre petite fille adorable. Elle est serviable, gentille, a toujours une oreille qui traîne partout et est un soutien de taille pour Abiola. C'est elle qui lui parle de cette fameuse rumeur et qui l'incite à partir à l'aventure. Elle sait se montrer convaincante et déterminée.
C'est une petite boule d'énergie que j'ai été ravie de rencontrer.

Et puis, on a Francis. Le seul garçon de cette histoire. Il est très terre à terre et ne croît pas en la magie ou aux choses extraordinaires. Il est le plus âgé du groupe et parle français avec un accent bien défini. Même si il est sceptique, il décide d'accompagner ses amies coûte que coûte. Il est également le joyeux luron de la bande, toujours prêt pour faire des bêtises.
C'est le personnage sur lequel finalement on sait le moins de choses donc il est compliqué pour moi de vous brosser un portrait détaillé.

J'ai aimé leur amitié à tous les trois. Ils sont tous les trois d'ethnies différentes et cela crée une merveilleuse relation que j'ai pris plaisir à découvrir.

La plume de l'auteure est belle, fluide et efficace. Grâce à elle, j'ai voyagé à l'autre bout du monde sans bouger de ma chauffeuse. J'ai aimé découvrir ce pays, sa culture, ses légendes et mythes, ses habitants et quelques lieux en particulier. L'histoire est fort plaisante, ses personnages sont attachants et ont tous un aspect bien précis qui les caractérisent. Sans compter que leur différence de nationalité apporte un petit quelque chose en plus. L'auteure a fait le choix de prendre un lieu pas trop éloigné de là où ils passent leurs vacances, ce qui rend le tout bien plus crédible que si elle les avait fait traverser une partie du pays.
On nous offre ici, un joli conte bien ficelé avec une bien jolie morale! Et de belles illustrations viennent ponctuer le récit.
Si je devais pointer du doigt les aspects négatifs, il n'y en aurait qu'un seul : j'aurais aimé que ce conte soit un peu plus long pour en apprendre davantage.

En résumé, un très joli conte qui provoque dépaysement et bonheur. Des personnages qu'on apprend à découvrir et à aimer. Et une plume douce qui coule toute seule.



Extraits :

"Francis, lui, ne parle que français, avec un accent bien de chez lui qu'Abiola imitait souvent pour rigoler. Leurs différences ne les séparaient pas, bien au contraire. Ils apprenaient toujours les uns des autres et étaient amis pour la vie, tout simplement. Et si l'un d'eux faisait un plat traditionnel chez lui, les autres accourraient comme si leur vie en dépendait."

"Les deux petites filles oublièrent tout de suite leurs problèmes du moment et commencèrent une longue bataille de sable sous le manguier de monsieur Traoré. La bataille se transforma vite en course poursuite dans les arbres et, lorsqu'ils firent accidentellement tomber une mangue au sol, ils n'attendirent pas et filèrent à la maison en espérant que leur acte ne soit pas découvert. Ils rentrèrent finalement chez eux avec presque deux heures de retard, priant pour que leurs parents ne les punissent pas dès le début des vacances..."

"La petite fille s'arrêta lorsqu'elle n'entendit plus la musique effrayante. Essoufflée, elle examina les alentours. Elle avait eu si peur qu'elle n'avait pas regardé dans quelle direction étaient partis ses amis.  La voilà à présent seule dans les rues de Kokoyé. Qu'est-ce qui lui avait pris de partir à la recherche de cette plante! Les zangbétô étaient bien réels et très effrayants! Elle n'en avait pas encore vu que déjà elle tremblait de partout."

mardi 16 mai 2017

Top Ten Tuesday du 16 mai 2017


Source de l’image : http://frogzine.weebly.com


Ce rendez-vous initialement créer par The Broke and the bookish fut repris en français par Frogzine.

Thème de la semaine : Les 10 séries littéraires dont le tome 1 était moins bon que la suite.

Pour ma part, ce sera un Top 8. Tous les livres présentés sont bons, très bons, mais leur suite est encore meilleure.






Et vous, quel est votre Top 10 cette semaine?




lundi 15 mai 2017

C'est lundi, que lisez-vous? (53) du 15 mai 2017



 Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through aworld of Books. Il est actuellement repris chaque semaine par Galleane.
Comme chaque semaine on répond à 3 petites questions :

1/ Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2/ Que suis-je en train de lire ?
3/ Que vais-je lire ensuite ?


1/ Qu'ai-je lu la semaine passée?



La semaine passée j'ai bien lu et je suis contente.


2/ Que suis-je en train de lire?

Pour le moment, je n'ai pas de livre en cours.

3/ Que vais-je lire ensuite?

Ce week-end auront lieu Les Imaginales à Epinal (88). Je ne suis donc pas sure d'arriver à tout lire, mais il s'agit de la sélection que j'aimerais lire. Certains livres sont très courts, à peine 200 pages donc j'espère y arriver.





Et vous, quel est votre bilan?